Vous êtes ici :  Accueil  /  Info-conseils  /  Chaussures  /  Initiation aux chaussures  /  Glossaire

Glossaire des bottes et chaussures

Qu'ils sillonnent en été les sentiers de la Gaspésie ou bravent les rigueurs des hivers québécois, les membres de MEC ont des attentes élevées envers leurs chaussures. Comme les souliers et les bottes conçus pour les activités de grande nature sont des objets complexes, il est important de bien les choisir en fonction du type de sorties que l'on projette.

Composantes d'une botte :

Composantes d'une botte

Tige

Cuir pleine fleur

Le cuir pleine fleur est le nec plus ultra du cuir. Bien entretenu, le cuir pleine fleur (sur la surface extérieure de la tige) se moule bien au pied, peut être imperméabilisé, résiste à l'abrasion et dure longtemps. Les tiges à texture lisse ont le côté fleur à l'extérieur tandis que les tiges à texture rugueuse l'ont à l'intérieur par souci de le protéger de l'abrasion. Le côté fleur du cuir est plus imperméable que le côté rugueux. Toutefois, les procédés de fabrication modernes permettent de rendre le cuir rugueux relativement résistant à l'eau et à la détérioration. Les bottes conçues pour l'alpinisme et les longues randonnées ont habituellement le côté rugueux à l'extérieur.

Nubuck

Le nubuck est le résultat d'un traitement de finition. Il s'agit en fait d'un cuir pleine fleur sablé, ce qui lui donne une apparence de suède. Le nubuck est parfois imperméabilisé en usine.

Suède

La surface extérieure du cuir brut correspond au cuir pleine fleur alors que la surface intérieure correspond au cuir refendu. On obtient le suède en sablant la surface du cuir refendu. Le suède est plus élastique, plus souple, mais moins résistant à l'abrasion que le cuir pleine fleur. Il est possible d'imperméabiliser le suède. En raison de sa flexibilité, de sa respirabilité et de son coût raisonnable, le suède convient parfaitement aux activités d'intensité normale.

Étoffe

On utilise une grande variété de matériaux pour fabriquer des filets très respirants et des tissés durables. En général, les étoffes plus légères sont également plus respirantes et se moulent plus facilement aux pieds. Elles ne durent pas aussi longtemps que le cuir et sont difficiles à imperméabiliser, mais elles peuvent être combinées à une membrane imper-respirante comme le GORE-TEX. Les étoffes sont souvent utilisées de pair avec des panneaux de renforcement en suède, en cuir ou en synthétique afin de fabriquer des bottes bien équilibrées, légères et respirantes.

Nubuck synthétique

Le nubuck synthétique possède une durabilité égalant celle du cuir, mais à un coût très inférieur. Toutefois, ce matériau ne présente pas une aussi bonne respirabilité.

Plastique (nylon)

Les bottes de montagne en plastique sont totalement imperméables et extrêmement durables. Très rigides, elles conviennent parfaitement aux conditions extrêmes lorsqu'elles sont munies de crampons. Toutefois, elles ne moulent pas le pied. Elles sont presque exclusivement utilisées comme coques à l'intérieur desquelles sont glissées des doublures.

Semelle intercalaire et semelle d'usure

La semelle intercalaire est située entre la semelle intérieure et la semelle d'usure, et contribue à l'amortissement. Différents types de caoutchoucs et de mousses sont utilisés pour amortir les chocs. En règle générale, plus le matériau est lourd, plus il sera rigide et durable. Le cambrion, lui, contrôle la rigidité et la flexibilité de la semelle. Les cambrions pleine longueur procurent une meilleure rigidité de torsion et une protection accrue. Les bottes légères incorporent plutôt une plaque protectrice pour vous protéger contre les objets pointus et pour assurer une certaine rigidité de torsion. Le rôle de la semelle d'usure est d'adhérer au sol. Le degré d'adhérence varie selon le type de matériau utilisé dans la fabrication, ainsi que selon les motifs composant le relief de la semelle.

Composantes

Assise plantaire

Partie de la chaussure ou de la botte sur laquelle repose le pied. Souvent amovible, elle offre un bon soutien, procure une surface confortable et assure une certaine isolation.

Embout de protection

Procure du soutien et sert également à empêcher le bout de la chaussure de plier lors de la flexion du pied.

Doublure

La plupart des bottes sont doublées pour des raisons de confort. La doublure peut être faite de cuir ou d'un matériau synthétique comme le Cambrelle. Non seulement les tissus synthétiques sont plus légers et plus résistants à la putréfaction que le cuir, mais ils sèchent aussi plus rapidement. Toutefois, le cuir dure plus longtemps. La membrane imper-respirante GORE-TEX est utilisée pour fabriquer une doublure ou un chausson aux coutures scellées que l'on place entre les couches intérieure et extérieure de la botte. Le GORE-TEX améliore considérablement l'hydrorésistance, mais rend la chaussure un peu plus chaude.

Trépointe de caoutchouc

Elle recouvre la jonction de la semelle et de la tige ainsi que la partie inférieure de la tige. La trépointe augmente l'imperméabilité des bottes et protège la tige de l'abrasion.

Cambrure

Courbe de la semelle allant du talon jusqu'aux orteils et facilitant la marche.

Bracelet rembourré

Bande matelassée suivant le bord de la tige afin d'empêcher les débris de s'introduire dans la botte.

Languette

La languette à soufflet prévient l'infiltration d'eau et de débris et protège le dessus du pied. La languette asymétrique procure soutien et confort.