Vous êtes ici :  Accueil  /  Info-conseils  /  Nautisme  /  Pagaies et avirons  /  Pagaies de kayak d'eau vive

Pagaies de kayak d'eau vive

Photo : Todd Gillman

Lorsque vient le temps d'acheter une pagaie, il est important de tenir compte des facteurs suivants :

Longueur

Les kayakistes d'eau vive optent généralement pour des pagaies qui ont entre 192 et 198 cm de longueur. Une bonne façon d'évaluer la longueur de pagaie requise consiste à tenir la pagaie au-dessus de sa tête, les bras levés et les coudes pliés à 90 °. Dans cette position, les mains devraient se situer à une largeur de main du collet de la pagaie.

Une pagaie plus longue (plus de 196 cm) procure une plus grande force de levier et convient bien à la descente de rivière. À l'inverse, une pagaie plus courte permet de donner des coups de pagaie rapides et puissants comme ceux requis en rodéo.

Manche

Les pagaies ergonomiques sont conçues pour réduire la tension aux poignets et permettre d'avancer plus efficacement. Elles procurent une position naturelle aux poignets, qui se traduit par un contrôle plus précis et plus ferme du manche.

Un manche asymétrique comporte des sections de forme ovale qui se différencient des sections rondes à la jonction des pales. Ce type de manche est plus confortable en plus de permettre une prise et un contrôle plus efficaces de la pagaie. Un autre avantage est la facilité de reconnaître l'orientation des pales durant les manœuvres à l'aveugle, par exemple durant l'esquimautage.

Pales

Les dimensions des pales influent sur le transfert de puissance et, par conséquent, sur la performance. Optez pour des pales plus larges si vous êtes adepte de jeu et de surf puisque celles-ci vous procureront la puissance requise pour l'exécution des figures. Des pales moyennes, quant à elles, se prêtent parfaitement à la descente de rivière. Vous pouvez aussi faire correspondre les dimensions des pales à votre gabarit, optant pour de plus petites pales si vous êtes de petite taille.

La forme des pales détermine la puissance que vous tirerez de vos coups de pagaie. Les pales asymétriques (dont la tranche supérieure est plus longue que la tranche inférieure) sont conçues pour que la superficie des surfaces submergées soit la même de chaque côté de l'arête centrale. Ceci réduit le pivotement des pagaies tout en maximisant l'efficacité du mouvement.

Forme de la pale

Les pales en cuillère prennent mieux dans l'eau et permettent une meilleure poussée.

Les pales en dièdre présentent deux sections inclinées de chaque côté de l'arête centrale sur leur face propulsive (le côté de la pale qui pousse l'eau). La forme en dièdre favorise un écoulement plus uniforme de l'eau sur la pale en plus de réduire le vacillement, réduisant ainsi l'effort exigé de la part du pagayeur.

Matériaux

  • Les pagaies en fibre composite sont fabriquées à partir de fibre de verre ou de carbone imprégné de résine. Elles pénètrent plus facilement dans l'eau puisqu'elles peuvent être confectionnées beaucoup plus minces que les pagaies fabriquées avec d'autres matériaux.
  • Les pagaies de fibre de verre sont légères et offrent une certaine flexibilité.
  • Les pagaies en carbone sont extraordinairement légères. Certains fabricants combinent le carbone et la fibre de verre pour trouver un équilibre parfait entre légèreté, rigidité et souplesse. En général, le prix d'une pagaie est proportionnel à sa teneur en carbone.
  • Les pagaies en plastique, qu'il s'agisse de polypropylène, de polyéthylène ou de nylon, sont durables et exigent très peu d'entretien. Elles sont toutefois plus lourdes que les pagaies de fibre composite. Les pagaies comportant des pales de plastique et un manche en aluminium constituent une option solide et abordable pour jouer en zones rocailleuses ou comme pagaies de rechange.
  • Les pagaies en bois sont devenues rares, la plupart du temps remplacées par les pagaies de matériaux synthétiques. Toutefois, elles ont toujours la cote des kayakistes qui aiment leur légèreté, leur impression de chaleur pour les mains et leur flexibilité même si elles nécessitent un entretien occasionnel. Les pagaies en bois sont d'une part plus pesantes que celles en fibre composite, mais d'autre part, plus légères que celles en plastique ou en aluminium. Elles amortissent aussi très bien les chocs.
  • Les pagaies en bois laminé sont constituées de plusieurs morceaux de bois laminés et fermement collés ensemble qui leur procurent une bonne rigidité. Une pagaie de ce type est plus puissante qu'une pagaie confectionnée à partir d'un seul morceau de bois, mais elle est moins résistante aux chocs. Plus le nombre de couches de laminé est élevé, plus votre pagaie sera solide et son prix élevé.

Monopièce ou démontable

Traditionnellement, les kayakistes d'eau vive utilisaient des pagaies monopièces, préférant accepter les défis qu'elles posaient lors du transport afin de tirer avantage de leur grande résistance et de l'absence de viroles susceptibles de se relâcher avec le temps. Les pagaies démontables étaient alors reléguées au rôle de pagaies de secours qui pouvaient se ranger sous le pont ou être transportées lors d'excursions outre-mer.