Vous êtes ici :  Accueil  /  Info-conseils  /  Ski/Raquette  /  Skis  /  Skis de montagne

Skis de montagne

Larges, ultralarges, mi-larges ? Les skis de montagne connaissent une véritable renaissance depuis quelques années. L'avènement de skis plus courts et plus larges, faciles à contrôler et flottant littéralement dans la poudreuse a grandement contribué au perfectionnement des skieurs. Les skis longs et étroits ont ainsi connu le même sort que les raquettes de tennis en bois. Peut-être est-il temps de mettre à jour votre équipement...

Photo : Richard So

Sélection de skis en un clin d'œil

Type de skieur Neige durcie ou printanière, ski d'alpinisme ou ski en centre Conditions variables, ski en centre dans la neige poudreuse, 50/50 ski en centre et ski de haute route 100 % ski de haute route dans des climats neigeux
Débutant 80 mm ou moins à la taille profil latéral peu prononcé grande flexibilité De 80 à 95 mm à la taille grande flexibilité Plus de 85 mm à la taille grande flexibilité
Décontracté 80 mm ou moins à la taille profil latéral peu prononcé flexibilité moyenne à grande De 80 à 95 mm à la taille profil latéral peu prononcé flexibilité moyenne à grande Plus de 85 mm à la taille profil latéral peu prononcé grande flexibilité
Technique 80 mm ou moins à la taille profil latéral peu prononcé flexibilité moyenne à rigide De 80 à 95 mm à la taille profil latéral peu prononcé flexibilité moyenne à rigide Plus de 85 mm à la taille profil latéral peu prononcé flexibilité moyenne
Tout-terrain 80 mm ou moins à la taille profil latéral peu prononcé flexibilité moyenne à grande De 80 à 95 mm à la taille profil latéral peu prononcé flexibilité moyenne à grande Plus de 85 mm à la taille profil latéral peu prononcé grande flexibilité

Démystification des mesures

ski à taille large

ski à taille large

À une époque pas si lointaine, la seule mesure dont on se souciait sur des skis était leur longueur. Aujourd'hui, pour les skis de montagne, de haute route ou de randonnée, les fabricants précisent la largeur des skis à la spatule, à la taille et au talon. Grâce aux nouvelles techniques de construction, ils peuvent faire varier la flexibilité des skis sur leur longueur en fonction du type d'utilisateur ou de l'utilisation prévue, tout en maintenant une bonne rigidité en torsion et une grande résistance à la déflexion.

Longueur

La longueur moyenne des skis a considérablement diminué depuis quelques années. Les longs dinosaures de 215 cm sont maintenant choses du passé, ayant fait place à des skis d'une longueur moyenne de 160 à 190 cm. Ces skis plus courts, plus larges et plus rigides en torsion gardent une surface de contact constante et offrent une plus grande stabilité générale, ce qui assure une excellente manœuvrabilité en toutes conditions. Les skis plus courts répondent mieux dans les conditions de neige difficiles, permettent des virages plus serrés et se contrôlent plus facilement dans des conditions plus techniques.

Largeur à la taille

Il n'y a pas si longtemps, une taille de 70 mm était la moyenne pour les skis de montagne. Avec l'avènement des nouvelles techniques de fabrication permettant de les rendre plus rigides en torsion, les skis plus larges à la taille sont maintenant la norme. De tels skis sont plus stables et plus faciles à manœuvrer dans les conditions de neige très variables que l'on rencontre dans l'arrière-pays. De plus, ils assurent un meilleur équilibre lorsque vous skiez avec un sac à dos de jour bien rempli ou avec un sac d'expédition. Combinés à des bottes et à des fixations appropriées (et selon les aptitudes du skieur), les skis larges sont très efficaces sur la neige durcie ou dans les pentes très abruptes.

profil latéral prononcé

profil latéral prononcé

Pour certaines utilisations (traverses rapides, ski d'alpinisme, courses de ski de randonnée, usage en centre uniquement), des skis dotés d'une taille plus étroite sont toujours l'idéal puisqu'ils facilitent la prise de carres et offrent moins de tirant lorsque chaque seconde compte. Cependant, pour des surfaces non travaillées, des skis d'une taille de 80 mm ou plus s'avèreront un meilleur choix.

Profil latéral

Le profil latéral est en fait une description de la forme du ski. Essentiellement, il s'agit de la différence entre la largeur à la spatule, à la taille et au talon du ski. Dans les conditions de neige durcie, les skis ayant un profil latéral plus prononcé permettent des virages plus serrés et offrent une plus grande stabilité durant la prise de carres. Plus la neige est profonde, molle ou imprévisible, moins les avantages d'un profil latéral prononcé se font sentir. De plus, puisqu'un profil latéral prononcé a une incidence marquée sur le rayon naturel du virage sur la neige ferme ou croûtée, surtout dans le cas de skis au talon plus large, certains skieurs préfèrent des profils latéraux moins prononcés pour faciliter la prise de carres et le dérapage contrôlé. Cette caractéristique est particulièrement recherchée lorsqu'un bon contact entre les carres et la surface est important (pentes abruptes, traverses glacées, ski d'alpinisme) ou dans les situations techniques où le skieur peut avoir besoin de se laisser déraper dans une chute étroite ou dans un passage difficile.


Choix des skis

Les principaux critères à considérer pour le choix de skis sont les conditions de neige et le type de terrain que vous êtes susceptible de rencontrer lorsque vous skiez. Ces facteurs dicteront la largeur des skis qui répondront à vos besoins. Considérez ensuite le type de ski que vous pratiquez et, dans une certaine mesure, votre expérience et vos aptitudes.

Conditions de neige

Neige durcie, glacée ou printanière

La portance n'est pas vraiment une caractéristique particulièrement utile dans ce type de neige, mais la facilité à mettre le ski sur ses carres, la rapidité à passer d'une carre à l'autre et un profil latéral raisonnable sont à considérer. Des skis dont la taille se situe entre 68 et 80 mm sont parfaits pour ce type de surface. Vous pouvez utiliser des skis plus larges, mais leur flottabilité et leurs grandes dimensions sont le plus souvent superflues dans ces conditions. Si vous skiez généralement dans une neige sans effet de profondeur, c'est fort probablement que vous passez le plus clair de votre temps en centre ou que vous limitez vos sorties dans l'arrière-pays au printemps, dans la neige granuleuse.

Conditions variables

Les adeptes de l'arrière-pays qui skient à l'occasion en centre ou qui accèdent à leurs pentes favorites en empruntant des sentiers bien compacts rencontreront fort probablement des conditions de neige très variées. En supposant que votre objectif est de dévaler des pentes de neige fraîche, que ce soit de la poudreuse ultralégère ou une variation plus lourde, il est bien de pouvoir compter sur une bonne portance. Des skis dont la taille se situe entre 80 et 95 mm constituent un compromis raisonnable, en offrant une bonne performance sur la neige durcie et pour la prise de carres au besoin, ainsi qu'une grande stabilité dans la neige profonde, légère et imprévisible. Et en prime, des skis larges assurent une plus grande stabilité que leurs semblables plus étroits lorsque vous devez composer avec une neige croûtée par les effets du vent et du soleil.

Climats neigeux

Si vous avez la chance de vivre dans un endroit où la neige poudreuse est abondante (dans les secteurs contrôlés ou non) ou si vous êtes un adepte de l'arrière-pays constamment à la recherche de pentes de neige vierge, vous devriez opter pour un ski de plus de 90 mm à la taille. Même si vous perdez légèrement au niveau de la performance sur la neige durcie et de la rapidité de transfert d'une carre à l'autre, de tels skis offrent un équilibre parfait entre stabilité et souplesse dans la neige épaisse, en plus de conserver leur manœuvrabilité sur les surfaces croûtées ou non uniformes.


Types de skieurs

Débutant

Vous en êtes à vos premières armes en ski ou vous songez à l'essayer pour la première fois. Vous êtes à l'aise sur des pentes à angle peu prononcé, dans des conditions de neige parfaites. Vous voulez vous améliorer en vue de parcourir du terrain varié dans des conditions de neige tout aussi variées. Vous envisagez peut-être même de prendre des leçons ou de suivre un cours pratique pour parfaire votre technique.

Vos skis sont plus souples. Dans les articles et descriptions, recherchez les termes « des skis qui pardonnent » ou « faciles à manœuvrer ». Si vous skiez sur de la neige durcie, ils peuvent être plus étroits à la taille et avoir un profil latéral peu prononcé. Par contre, si vous préférez la randonnée en ski ou si vous habitez dans une région au climat neigeux, vous serez mieux servis par des skis dont la taille est de 80 mm ou plus. Des skis souples, courts et larges sont plus adaptés à vos besoins et vous donneront un meilleur contrôle. (Évitez les skis de seconde main prêtés gracieusement par des amis. La technologie du ski a énormément progressé ces dernières années. Des skis plus vieux vous amèneront bien sûr dans l'arrière-pays, mais freineront radicalement votre progrès et votre plaisir.)

Décontracté

Vous êtes de type plutôt passif en ski, sans trop mettre l'accent sur les virages serrés ni rechercher les pentes techniques. Vous skiez à une vitesse modérée, vous exécutez des virages d'un rayon variable et vous choisissez plutôt des conditions de neige et des pentes qui vous semblent agréables, plutôt que techniques ou même stressantes. Si les conditions de neige ou de terrain se détériorent, vous avez une stratégie pour vous rendre au bas des pistes. Vous aimez les bonnes conditions de neige poudreuse dans des secteurs ouverts. Vous ne souhaitez pas nécessairement prendre des leçons pour améliorer votre technique. Vos bottes de ski sont ajustées pour le confort plutôt que pour la haute performance.

Vos skis doivent avoir une largeur adaptée au type de neige et à la nature du terrain. Si vous préférez la neige durcie, choisissez des skis de moins de 80 mm à la taille afin de profiter d'une prise de carres facile et de virages serrés. Si vous skiez dans des conditions variables ou si vous avez la chance d'être constamment dans la neige poudreuse, optez pour des skis plus larges qui vous donneront confiance et assureront une bonne stabilité dans les conditions changeantes. Des skis plus courts, d'une flexibilité moyenne ou grande faciliteront votre contrôle de la vitesse et de la direction. Plus la neige est légère, plus vos skis doivent être souples.

Photo : Steve Ogle

Technique

Vous avez une solide expérience en ski, et avez sans doute suivi récemment des leçons ou des cliniques données par un instructeur professionnel. Vous êtes en bonne forme physique et vous gardez un excellent contrôle dans des conditions de neige variables et sur du terrain varié. Vous aspirez à dévaler des pentes difficiles ou très techniques ou vous préférez peut-être vous limiter à du terrain, disons, plus conservateur. Vous avez un excellent contrôle en descente et vous dirigez vos skis à votre guise. Vous maîtrisez les virages à court rayon et à large rayon, en plus d'avoir un vaste éventail de stratégies pour garder le plein contrôle sur des pentes difficiles et dans des conditions de neige imparfaites. Vous avez sans doute déjà investi dans l'achat de bottes à chausson thermoformé et d'assises plantaires parfaitement adaptées à vos pieds.

Vos skis sont d'une largeur adaptée aux conditions de neige que vous rencontrez. Vous pouvez opter pour un ski relativement rigide qui vous retransmettra votre énergie dans les virages. (Même si des skis plus flexibles sont plus faciles à contrôler dans la poudreuse épaisse et dans les pentes abruptes.) Il est fort probable que vous ayez déjà en tête la longueur, la marque et le modèle de skis qu'il vous faut. Vous possédez probablement plus d'une paire de skis en fonction de divers contextes (ski d'alpinisme, traverses ou ski de descente dans des conditions de poudreuse). Vous comptez peut-être monter votre propre système en utilisant des fixations Dynafit pour minimiser le poids tout en maximisant votre vitesse et votre performance en descente.

Tout-terrain

Vous avez le plein contrôle de vos skis, et vous utilisez les bottes de ski de haute route les plus rigides sur le marché ou même des bottes de ski alpin. Vous préférez les fixations tout-terrain les plus massives ou vous utilisez des adaptateurs sur des fixations de ski alpin ordinaires. Vous dévalez constamment des pentes abruptes à grande vitesse en exécutant des virages serrés. La qualité de la neige ne vous freine pas. Si les conditions ou le terrain se détériorent, vous faites fi des difficultés. Vous aimez particulièrement les passages impliquant des manœuvres techniques, des sauts et des obstacles. Vous avez peut-être déjà fait de l'entraînement pour la course par le passé. Vous préférez généralement demeurer à proximité des centres et skier l'arrière-pays facile d'accès tout juste à l'extérieur des limites du centre.

Vos skis ont une taille excessivement large, bien adaptée aux conditions de neige non travaillées ou plus exigeantes. Vous pouvez utiliser des skis de 90 mm à la taille, mais vous êtes peut-être intéressé par les nouveaux skis ultralarges dont la taille oscille entre 110 et 130 mm. Vous recherchez des skis plus rigides qui vous retourneront votre énergie dans les virages. Vous avez tendance à choisir des skis plus longs, autour de 180 cm, voire 190 à 195 cm. Pour votre équipement, la stabilité à grande vitesse est votre principal critère, sans égard au poids.