evolution-ski-style_hero

L’évolution des vêtements de ski

Il y a une pile de vieux catalogues MEC dans nos bureaux et en ligne; j’en ai feuilleté les pages pour dénicher des perles qui remontent aux années 70. Voici un coup d’œil sur l’évolution des vêtements de ski depuis les 40 dernières années. Visiblement, nous avons fait beaucoup de chemin.

Manteaux et pantalons de ski

L’évolution : plus légers, plus robustes et plus extensibles

En matière de couches externes, l’un des plus gros changements au fil des années se rapporte aux tissus. Lorsque le fluo était à la mode, les combinaisons de ski étaient rembourrées et étonnamment rigides. Au cours des dernières décennies, les manteaux et pantalons de ski sont devenus plus légers et très extensibles pour faciliter l’aisance de mouvement, en plus d’être plus durables. « Des vêtements de qualité sont des vêtements si légers qu’on a l’impression de ne pas les porter », explique Nicholas L., coordonnateur de production chez MEC.

MEC ski outerwear from 1992, plus modern MEC ski jackets and pants

De gauche à droite : Vêtements Nyldown et Supermicroft déperlant et coupe-vent qui se trouvaient dans le catalogue Hiver 1992 de MEC à côté de vêtements plus récents.

Autre changement évident : les coupes et les styles. « Les manteaux d’aujourd’hui sont dotés de taille pare-neige pour nous éviter de porter une salopette ou une combinaison », explique Nicholas. Les couleurs ont également évolué depuis la palette classique bleu royal, jade et rouge (mais les couleurs unies demeurent indémodables).

MEC Co-op Powder Fiend Wind Suit and The Extreme Fiend, both for skiing

De gauche à droite : La combinaison Co-op Powder Fiend a fait ses débuts en 1987 et a été suivie peu après par le manteau The Extreme Fiend. Les deux vêtements étaient légers pour leur époque. Dotés de beaucoup de glissières pour favoriser la ventilation, ils étaient conçus pour « bloquer le vent au printemps et à l’automne et skier en hiver ». Avançons de 25 ans : voici le manteau Renaissance de Patagonia (ci-dessous).

Skier turning down ski run, wearing blue Patagonia Renaissance Jacket

Couches de base

L’évolution : performance et motifs

Il va sans dire que les anciens styles – et les séances de photos – avaient de la gueule, mais il est intrigant de voir à quel point les couches de base ont changé au cours des années. La laine, le nylon, le coton et le polypropylène étaient populaires dans les années 70 et 80. Dans les années 90, on pouvait lire dans notre catalogue que « la technologie a considérablement amélioré l’humble caleçon long » grâce à l’élasthanne Lycra qui a été ajouté au tissu pour offrir un « ajustement confortable ».

MEC base layers from 1993, plus two skiers in modern MEC base layers

De gauche à droite : Sous-vêtements légers de MEC aux couleurs classiques de 1993, ivoire ou violet. Les couches de base avec motifs de 2016.

MEC base layers from the 1980s and 90s

De gauche à droite : D’autres classiques trouvés dans les archives, y compris des couches en soie qui étaient « véritablement inégalées en cette époque où les tissus synthétiques procurent une sensation divine » (catalogue Hiver MEC 1992-1993), et certains vêtements faits de mélanges de laine, de coton et de polyester et en polypropylène (catalogue Hiver 1982-1983).

De nos jours, les couches de base sont faites, notamment, en polyester recyclé et en laine mérinos douce et non irritante. « À cette époque, la laine était plus épaisse et pas nécessairement axée sur la performance », précise Nicholas. Les tissus modernes évacuent l’humidité de la peau et bon nombre ont subi un traitement antimicrobien pour réduire les odeurs après un week-end de ski, alors que d’autres offrent une protection contre les rayons UV. Un autre avantage : ils sont offerts en imprimés et en couleurs unies.

Three skiers in base layers hanging out inside a ski cabin

Ci-dessus : Les couches de base de MEC sont offertes en trois épaisseurs différentes, de la moins chaude à la plus chaude (T1, T2 et T3), et sont fabriquées en tissu synthétique ou en laine mérinos.

Tuques et chapeaux

L’évolution : plus confortables, moins de passe-montagnes avec col à châle

Des passe-montagnes aux tuques, les couvre-chefs de base n’ont pas beaucoup changé depuis des décennies. Vous pouvez même soutenir que certains imprimés et couleurs de jadis refont surface de nos jours. Qu’est-ce qui a changé? Nous ne vendons plus de passe-montagnes avec col à châle (ci-dessous, dans le coin inférieur droit)…

Balaclavas and toques from 1981/82 MEC winter catalogue, and 1992 catalogue

De gauche à droite : Des passe-montagnes et des tuques tirés du catalogue Hiver 1981-1982 de MEC et un groupe de couvre-chefs qui étaient dans le catalogue de 1992.

…. et nous avons pris des décisions plus stratégiques concernant les endroits où placer certains tissus. Par exemple, de nos jours vous trouverez des tuques en laine doublées de laine polaire douce autour des oreilles pour assurer un confort accru. Il existe même des masques faciaux compatibles avec des lunettes de ski qui s’attachent à l’aide d’un système aimanté pour éviter que vous ayez l’air d’un homard durant l’après-ski.

Skiers in a lodge wearing toques

Droite : Certains styles rétro s’affichent sur les tuques d’aujourd’hui, comme la tuque Powder Town de Patagonia.

Vêtements pour enfants

L’évolution : des petits skieurs ont porté des combinaison Toaster de MEC pendant plus de deux décennies

Croyez-le ou non, les enfants qui ont porté le premier modèle de la combinaison Toaster de MEC sont maintenant dans la vingtaine… ce qui signifie qu’ils pourraient avoir leurs propres enfants habillés en combinaisons Toaster. C’est comme un rite de passage pour enfants qui souligne le début d’une saison hivernale épique. Même si nous avons apporté de nombreuses modifications et améliorations au style au fil des années, ce vêtement est plutôt classique et si confortable que les enfants qui le portent s’endorment dans la poussette ou la voiture sur le chemin du retour à la maison.

Si seulement il y en avait en taille pour adultes…

Child skiing from MEC archives, and MEC Toaster Suit from 2009

De gauche à droite : Certains vêtements de ski classiques pour enfants qui figuraient sur la page arrière de notre catalogue Hiver 1981-1982, et la combinaison Toaster tirée de notre catalogue Hiver 2009.

La combinaison Toaster de MEC est toujours aussi populaire (ainsi que le parka Toaster et la salopette Toaster) et sont prêts à être portés par la prochaine génération de petits skieurs.

Skiers meeting up in the lift line, some in retro one-piece ski suits

Nouvelle ou ancienne école. Laquelle préférez-vous? Au final, ce n’est pas vraiment important ce que vous portez, tant que vous êtes au chaud, confortable et en bonne compagnie pour attaquer les pentes de ski.

Missy Shana
Missy Shana

Spécialiste des médias sociaux (et des citations de Seinfeld), elle est toujours prête à sauter dans un avion pour goûter des plats délicieux. Elle a sans doute déjà espionné votre compte Instagram.