18_CM_61_Diversity_MiniDocs_hero_escape

Évasion

Durée : 7 minutes 45 secondes

Écoutez votre voix intérieure. Elle vous dit de foncer.

JaBig, DJ montréalais, achète un vélo sur un coup de tête et décide d’essayer de battre le record de la plus longue distance parcourue à vélo dans un pays. Pour ajouter à la difficulté, il roule sur un vélo à pignon fixe d’une seule vitesse et termine son parcours en hiver près de l’océan Arctique, à Tuktoyaktuk, le village le plus septentrional du Canada dans les Territoires du Nord-Ouest.

Nous l’avons rencontré près de sa destination finale, sur une route glacée de 188 km. Dans les derniers kilomètres, il est tombé plus souvent que durant tous les 17 000 km parcourus.

JaBig sait qu’il est où il doit être, mais les dernières heures vont le pousser dans ses ultimes retranchements. Le voyage est sombre et magnifique à la fois. L’histoire de JaBig vous fera réfléchir et vous demander « Suis-je à la croisée des chemins ? »

Mot de la réalisatrice

Comme bon nombre de personnes provenant de familles immigrantes, j’ai grandi dans une maison où il y avait beaucoup d’attentes. Ma mère étant médecin et mon père ingénieur, je ressentais, explicitement et implicitement, la pression de réussir. Ce n’est qu’après ma 2e maîtrise en sciences que j’ai pris conscience que ma passion pour les arts pouvait devenir ma carrière (quand je croyais qu’elle allait éternellement demeurer une activité du week-end). J’aime réaliser des films sur les sports. À l’instar de mon premier film Gun Runners (2016), qui portait moins sur la course que sur des cheminements de vie, Évasion n’est pas tant sur un héros sans faille ou la volonté d’une personne de battre un record mondial; c’est un film sur la vulnérabilité et sur ce que l’on fait avec le poids des attentes dans nos vies.

Anjali Nayar

Réalisatrice

Conteuse primée et adepte de technologie, Anjali Nayar partage son temps entre Montréal et Nairobi.

Son dernier documentaire intitulé Silas (2017), porte sur Silas Siakor, militant environnemental et sur son réseau de journalistes citoyens qui utilisent des téléphones intelligents pour dénoncer l’accaparement des terres et la corruption en Afrique de l’ouest. La première du film a été présentée au Festival international du film de Toronto (TIFF) en septembre 2017 avant d’être projetée dans des festivals partout dans le monde.

Anjali a fait ses débuts comme réalisatrice avec la production Gun Runners (2016), qui raconte l’histoire de deux guerriers kenyans qui troquent leurs kalachnikovs contre des chaussures de course. Le film a pris l’affiche au Festival international canadien du documentaire Hot Docs et est maintenant disponible sur Netflix. Actuellement, Anjali est en train de réaliser Just a Band, un documentaire en partie fictif qui suit les plans ambitieux d’un groupe de musique afroélectrique rêvant de s’envoler dans l’espace; elle travaille aussi à plusieurs courts métrages sur la réalité virtuelle.

Outre les films, Anjali a fondé TIMBY (This Is My Backyard), un ensemble d’outils numériques pour aider les militants à rapporter, à vérifier et à raconter des histoires en toute sécurité. Elle a beaucoup travaillé pour le magazine Nature, Reuters, la CBC, France 24 et la BBC.

Anjali détient une maîtrise en documentaire de la Graduate School of Journalism de l’Université Columbia, une maîtrise en gestion de l’environnement de l’Université d’Oxford et un diplôme d’études supérieures en science de l’espace de l’Université spatiale internationale.


D’autres vidéos