Camping avec un bb_hero_2

Camping avec un bébé : cinq éléments à garder en tête

La plupart de nos connaissances nous perçoivent comme des gens urbains qui préfèrent les repas gastronomiques aux soupers près d’un feu de camp, les séances de lèche-vitrine aux randonnées en forêt, et les hôtels-boutiques dans les petits quartiers charmants au duo tente-sac de couchage… En vérité, on a vraiment envie de nature !

Notre fils Zayne a un peu plus d’un an. Il est hyper curieux, il marche (vite !), il mange des aliments solides et il gesticule avec beaucoup d’émotion pour nous indiquer ce qu’il veut. À première vue, ce n’est pas la combinaison gagnante pour camper près d’un lac en milieu sauvage (en particulier sans aide). Mais s’il y a quelqu’un qui veut tout le temps aller jouer dehors, c’est bien Zayne.

 

A photo posted by Na'eem Adam (@naeem.adam) on

Quand j’étudiais à l’université, on partait souvent en camping. Mais ça fait maintenant plusieurs années qu’on n’a pas campé « pour vrai ». Avec l’aide de nos amis chez MEC, on s’est équipés pour vivre en plein air pendant trois jours. Notre liste : une tente Cabin pour quatre personnes de MEC, le sac de couchage double Creekside 0 oC pour Abeille et moi, le sac de couchage Little Dipper de MEC pour Zayne, un fantastique réchaud de Primus, un ensemble de cuisine Bugaboo de GSI, trois chaises de camping, quelques lampes de poche et un matelas. Avec en plus quelques autres articles apportés de la maison, on se sentait confiants et prêts !

Se rendre au site de camping était facile ; mettre les bagages dans l’auto avec un enfant d’un an dans les pattes l’était moins. Mais une fois cette étape terminée, l’excitation et l’anticipation ont pris le dessus pendant tout le trajet. Est-ce que Zayne aimera le camping ? Est-ce qu’il arrivera à dormir ? Est-ce qu’il sera bien ? Qu’est-ce qu’on va cuisiner ?

En fin de compte, cette expérience de camping avec Zayne nous a plu énormément, et lui aussi a adoré ! Évidemment, il a couru partout, il s’est sali (il a même mangé de la terre), il a trébuché sur des racines. On devait toujours garder un œil sur lui, mais plutôt que de compliquer le séjour, notre allait enfant contribuer à rendre cette expérience incroyable. C’était parfait : on n’avait aucune distraction, et tout ce qu’on voulait faire, c’était jouer avec lui. Ce n’était pas si facile de monter le campement seul pendant que l’autre gardait un œil sur le petit, mais on était bien préparés et on s’est très bien débrouillés.

Voici cinq éléments à garder en tête lorsque vous partez en camping avec un bébé :

  1. Apportez beaucoup d’eau ! Plus que ce que vous croyez nécessaire. On déteste laver le biberon de Zayne après son boire du dodo. Mais l’idée de laisser le lait dedans toute la nuit est pire. C’était donc pratique d’avoir de l’eau qu’on pouvait faire bouillir et utiliser pour nettoyer.
  2. Le réchaud Profile de Primus convenait parfaitement à nos besoins. On a pu préparer des repas complets pour la famille sans pépin. En plus, il est tellement facile à utiliser. Avec un bébé, l’efficacité est clé : pas de temps pour des installations complexes et des gadgets compliqués. Me femme avait refusé d’acheter de la nourriture en boîte, mais une fois sur place, elle s’est rendu compte que ça aurait pu être pratique pour préparer des repas rapidement.
  3. Comme on partageait la même tente, on devait se coucher tôt. À 20 h, Zayne dormait à poings fermés. Une des soirées était pluvieuse, alors faute d’avoir autre chose à faire, nos liseuses numériques étaient la gâterie parfaite ! Grâce à l’écran rétroéclairé, on a pu lire pendant des heures sans réveiller personne, en écoutant les sons de la nature.
  4. Choisissez une grande tente. On a utilisé la Cabin 4 de MEC, qui se monte comme un charme : j’ai dû l’installer seul, et Abeille était bien impressionnée. On pensait qu’elle serait peut-être trop grande pour deux personnes et demie, mais la demie prend beaucoup de place. On avait besoin d’espace pour le « coin à langer », l’aire de jeu, etc.
  5. Le matelas double Reactor 6.5 de MEC est un article essentiel ! Il se remplit d’air pour garder une distance entre votre corps et le sol, ce qui assure chaleur et repos douillet. Je ne suis pas certain que j’aurais été un bon papa et mari au petit matin sans cette petite touche de confort supplémentaire.

La saison tire à sa fin, alors je vous suggère de prendre votre courage à deux mains et de tenter l’expérience ! Votre enfant va adorer et, avec un peu de préparation, vous aussi en profiterez !

Bonne chance !
NA’EEM, ABEILLE ET ZAYNE

 

MECstaffers
MEC Staffer

Une équipe à l'échelle du Canada formée de plus de 2000 membres : aventuriers, penseurs, artisans, photographes et mordus de plein air.