Mountain Equipment Company

5 conseils pour voyager au Vietnam en sac à dos

23 août 2016

Articles trouvés dans Voyages et excursions

Si vous n’avez jamais voyagé en Asie du Sud-Est (ou au Vietnam), apprêtez-vous à vivre une expérience inoubliable. Les fruits de mer sont délicieux, les rues sont bondées et les paysages sont à couper le souffle. Idéal pour les personnes qui voyagent en sac à dos, le Vietnam compte un grand nombre d’auberges et d’activités pour les personnes qui surveillent leur budget. Tirez profit de ces conseils qui vous aideront également à visiter en sac à dos d’autres contrées d’Asie du Sud-Est comme la Thaïlande, la Malaisie ou les Philippines.

1. Apportez de l’eau partout où vous allez

Au Vietnam, ne buvez pas l’eau du robinet. Procurez-vous donc une gourde et une bouteille réutilisable avant d’arriver sur place. Il est facile de se déshydrater en voyageant, notamment dans des pays chauds d’Asie du Sud-Est. Si vous constatez que vous êtes irritable, étourdi ou que votre gorge est sèche, cela signifie que vous êtes probablement déjà déshydraté.

Conseil de voyage : des comprimés d’électrolytes constituent une façon rapide de donner de la saveur à votre eau, ce qui vous incitera à continuer à boire et à rester hydraté.

2. Apprenez à dire Chào (allô) et Cám ơn (merci)

À moins que vous l’ayez déjà étudié, le vietnamien est une langue difficile à apprendre pour la plupart des gens. Dans les zones touristiques, de nombreux Vietnamiens ont une bonne maîtrise de l’anglais. Toutefois, dans des régions éloignées du pays, la plupart des personnes ne parlent pas l’anglais. Apprendre les rudiments du vietnamien avant de partir vous facilitera grandement la vie. De plus, vous seriez surpris de constater tout ce que vous pouvez communiquer simplement avec des gestes de la main et le langage corporel (et n’oubliez surtout pas de sourire). Vous êtes motivé ? Utilisez le site d’apprentissage de langues duolingo avant d’arriver au Vietnam, ou commencez ici :

Allô : Chào (prononcez ciao) Merci : Cám ơn (prononcez gamme  onne)

Conseil de voyage: une frange de la population, notamment les aînés, pratique encore le français.

3. Ne lésinez pas sur la crème solaire et l’antimoustiques

Vous pouvez évidemment  acheter de la crème solaire et de l’antimoustiques en arrivant au Vietnam, mais la qualité de ces produits variera considérablement et ils vous coûteront beaucoup plus cher qu’au Québec. Si vous prévoyez apporter votre sac à dos comme bagage de cabine, n’oubliez pas que les liquides transportés dans vos bagages de cabine doivent se trouver dans des contenants de 100 ml ou moins.

Conseil de voyage: si vous avez la peau sensible ou si vous êtes à court de crème solaire, évitez d’être exposé au soleil entre 11 h et 15 h (période où le rayonnement solaire est au plus haut).

4. Combinez voyage et hébergement

Certaines personnes qui voyagent en sac à dos préfèrent se déplacer en autocar couchette ou par train de nuit pour sauver de l’argent et du temps. Achetez un billet pour un train de nuit à l’avance afin de réserver une couchette du haut. Évidemment, les couchettes du haut offrent plus d’intimité et procurent un meilleur sentiment de sécurité que les couchettes du bas.

Conseil de pro: achetez votre billet de train à la gare et jamais d’un fournisseur indépendant. Faites-nous confiance.

5. Préparez-vous à négocier et faites vos devoirs

La négociation fait partie de la culture du pays. Donc, ne vous gênez pas. Normalement, il n’y a pas de prix fixe au sein de l’industrie touristique vietnamienne. Cela signifie que le prix est souvent déterminé par le montant que vous êtes prêt à débourser. Comparez les prix en général, faites une offre (de 20 à 30 % sous le prix demandé) et soyez prêt à laisser tomber si vous ne parvenez pas à obtenir un prix équitable. Les prix des produits dans les lieux touristiques sont généralement très élevés, mais ne les laissez pas vous empêcher pas de vivre des aventures uniques ou de nouer des liens avec les Vietnamiens.


Articles récents