Mountain Equipment Company

Camping en Islande

20 février 2017

Articles trouvés dans Activités

Sources thermales, volcans, glaciers, observation des baleines en kayak… Pas de doute, l’Islande regorge de découvertes grandioses. Pour se loger, le camping est sans contredit la solution la plus économique dans ce pays où tout est très cher. Partout sur l’île, on trouve de nombreux terrains de camping, généralement ouverts de juin à la mi-septembre, et il est possible de planter sa tente à certains emplacements désignés dans les parcs nationaux et les réserves naturelles.

Mais afin de bien en profiter, on se doit d’être bien équipé. Voici donc cinq points à garder en tête pour vivre pleinement votre aventure.

Bien choisir sa tente et son sac de couchage

En été, la météo islandaise est souvent synonyme de pluie et de vent, et les températures peuvent même chuter sous le point de congélation. Il vous faudra donc une tente bien imperméable qui pourra résister à de grosses bourrasques. Assurez-vous donc qu’elle s’arrime solidement au sol. Les nuits étant très fraîches et très humides, un sac de couchage adapté aux températures négatives, voire un sac de couchage d’hiver, est aussi essentiel pour passer de bonnes nuits bien au chaud.

Porter plusieurs couches

Les températures étant hyper variables en Islande, s’habiller en suivant les principes du système multicouche vous permettra d’adapter votre confort selon les variations. Le nombre de couches que vous porterez et le type de tissu (naturel ou synthétique) que vous choisirez pour chacune dépendent de vos activités et de votre budget, mais voici grosso modo ce que ce système comprend : couche de base (un maillot porté à même le corps pour évacuer l’humidité), couche intermédiaire (comme un chandail en laine polaire pour emprisonner la chaleur) et couche externe (comme un manteau en duvet coupe-vent et imperméable).

Bien choisir son sac à dos

Il importe de s’équiper d’un bon sac à dos robuste adapté à l’utilisation que vous en ferez. La grosseur du sac à choisir (exprimée en nombre de litres) dépend de la durée de votre périple. N’hésite pas à aller en magasin pour en essayer plusieurs. Mettez-y du poids et marchez avec le sac sur votre dos pendant un certain temps. Par exemple, dès que vous arrivez en magasin, allez directement à la section des sacs à dos, choisissez-en un et utilisez-le comme panier pour y mettre le reste de vos achats.

Se doter des bons outils et accessoires

En camping, certains accessoires sont incontournables si on ne veut pas finir à l’hôtel dès le premier soir : trousse de premiers soins, petit couteau, lampe frontale (ou lampe de poche) et GPS (ou boussole) sont des articles de sécurité essentiels, peu importe votre destination. En Islande, le bois étant rare et les feux étant interdits, vous serez content d’avoir un réchaud avec vous pour préparer vos repas. Vous aurez aussi besoin d’un matelas de sol, préférablement gonflable ou autogonflant (parce que plus compact), pour profiter d’un minimum de confort dans votre tente.

Demander conseil

Peu importe la couleur que vous donnerez à votre aventure de camping sur la terre des Vikings – que vous y alliez pour faire de la rando, de l’escalade ou encore des activités nautiques –, prenez le temps d’obtenir de bons conseils afin de vous préparer adéquatement et d’éviter d’être pris au dépourvu une fois arrivé à destination. Parcourez les blogues d’aventure et allez à la rencontre d’experts en plein air comme les conseillers des magasins MEC, dont ceux du nouveau MEC Laval, qui se feront un plaisir de vous transmettre des renseignements judicieux, coupés sur mesure pour vous.


Articles récents