group-fitness-medicine-ball-18_CM_07_IndoorTrain_5x2_blog_IntervalTraining

Maîtriser l’art de l’entraînement par intervalles

Les séances d’intervalles sont un excellent ajout à tout programme d’entraînement. Elles consistent à alterner des exercices très intenses avec des périodes de récupération sur une période donnée. Le grand avantage des intervalles c’est qu’ils vous aident à développer votre puissance pour d’autres activités comme l’escalade, la randonnée, la course et le vélo.

Peu importe que vous souhaitiez améliorer vos performances pour une activité spécifique ou que vous cherchiez simplement une nouvelle façon de vous mettre en forme, les intervalles vous aideront à tirer le max de vos entraînements.

AVANT DE COMMENCER

L’entraînement par intervalles n’est pas pour les faibles. Son efficacité repose sur des efforts à haute intensité.

Selon Allan Prazsky, ambassadeur MEC et entraîneur de vélo de route, il est important d’être dans une condition physique suffisamment bonne pour exécuter correctement une série d’intervalles sans se blesser. Donc, avant de vous mettre aux intervalles, il est recommandé d’entreprendre une routine comprenant des exercices musculaires et cardiovasculaires afin de préparer votre corps pour l’étape suivante.

Pour ressentir au maximum les bienfaits de l’entraînement par intervalles, Allan recommande également de vous assurer que la durée et l’intensité des intervalles correspondent aux exigences de votre programme d’entraînement ou de votre niveau de compétition. Ces bienfaits sont, notamment, les suivants : augmentation de le VOmax (volume d’oxygène maximal que le corps peut utiliser), diminution du taux de lactate dans le sang, meilleure résistance à la fatigue, augmentation de l’activation neuromusculaire et élévation du pic de puissance.

LE BON ÉQUIPEMENT

Workout clothes and shoes

Pour optimiser votre entraînement, assurez-vous d’avoir le bon équipement : des vêtements et chaussures de sport appropriés, une montre pour le chronométrage, votre fréquence cardiaque actuelle et la zone cible et un cardiomètre pouvant estimer le VO2 max, l’effort fourni et le temps de récupération idéal.

SUGGESTIONS D’ENTRAÎNEMENTS PAR INTERVALLES

Vous êtes prêt à transpirer ? Voici quelques exercices pour vous lancer.

1. Méthode Tabata

J’ai une relation amour-haine avec la méthode Tabata qui comprend 8 cycles de 20 secondes d’effort intense pour 10 secondes de repos. La beauté de cette méthode, c’est que vous pouvez l’appliquer à tous les sports, ou presque, et qu’elle requiert très peu de temps.

Pour moi, la façon la plus facile de se chronométrer consiste à créer une liste de chansons composées de courts extraits de 20 secondes entrecoupés de 10 secondes de silence. Une fois que vous avez choisi votre outil de chronométrage, vous pouvez commencer par un échauffement, puis déterminer les exercices que vous voulez faire. Par exemple, vous pouvez vous en tenir à la course, au vélo, à la nage ou à la rame pendant les 8 cycles ou ajouter des exercices de musculation (flexions de jambes, extension des bras, redressements assis, etc.). Pour repousser vos limites, tentez de maintenir la distance ou le nombre de répétitions à chaque cycle.

2. Sprints axés sur le temps

Un autre type d’entraînement consiste à choisir une distance (p. ex., 100 m sur piste ou distance entre deux repères sur la rue), puis à sprinter jusqu’à la ligne d’arrivée que vous aurez déterminée. Quand vous aurez atteint cette ligne, marchez jusqu’au point de départ et recommencez de 4 à 10 fois. Notez combien de temps vous avez mis pour franchir la distance, puis essayez de réaliser le même temps chaque fois.

3. Sprints axés sur la distance
Runner on a trail with autumn trees

Vous pouvez également alterner les sprints et les périodes de récupération pendant une durée déterminée (p. ex., sprint de 30 secondes, suivi de 1 minute de récupération), puis répéter l’exercice de 4 à 10 fois. Utilisez le même point de départ et essayez de parcourir la même distance chaque fois.

4. Sprints pour le plaisir

Si vous souhaitez seulement vous amuser, vous pouvez combiner les exercices d’intervalles. Écoutez de la musique et courez pour toute la durée d’une chanson, puis reposez-vous pendant la chanson suivante. Ou encore, marchez pendant une chanson et joggez pendant la suivante en sprintant chaque fois que vous entendez le refrain.

Si vous vous sentez d’attaque, essayez l’exercice préféré d’Allan : le Magic 8-Balls. Il s’agit d’exécuter de 3 à 5 séries de 8 minutes à 100 % de votre VO2 max. Il est important de prendre le temps de bien récupérer entre les séries. Selon Allan, chaque pause devrait durer de 8 à 12 minutes pour une récupération maximale. Comme il dit : « C’est un mal qui fait du bien ».

Maintenant que vous comprenez les principes de base, vous êtes fin prêt à intégrer des séances d’intervalles à votre programme d’entraînement. Bonne chance !

Crédit photo : Angela Aladro mella / Shutterstock.com, baranq / Shutterstock.com.

Joanie Gaudreau

Rédactrice et passionnée d’entraînement, toujours en quête de son prochain sommet à atteindre... et de son prochain café aussi !