Camping meal ideas

Repas de camping revus et améliorés

Le charme du camping repose en partie sur l’absence de gadgets électroniques pendant quelques jours. Or, la désintoxication numérique passe aussi par l’absence de petits électroménagers de cuisine. Heureusement, vivre avec moins de confort ne veut pas dire manger des ramens tout le week-end. Vous n’avez sans doute pas accès à un four ni à votre armoire d’épices, mais tant que vous avez un réchaud et de la détermination, il est facile de faire preuve de créativité pour créer de bons plats sur le feu.

Déjeuner

Crêpes (avec pêches en conserve à la place du sirop)

Pancakes with peaches

Faire des crêpes en camping est un véritable jeu d’enfants, surtout si vous utilisez une préparation pour crêpes du commerce. Même si nous aimons tous le sirop d’érable – c’est un prérequis québécois –, vous pouvez parfois le troquer par une boîte de pêches en conserve pour créer un délicieux repas de crêpes, meilleures pour la santé (un peu) et moins collantes.

Gruau (avec garniture)

Fancy camping oatmeal

Nous reprenons ce que nous venons de dire à propos des crêpes. En réalité, c’est faire du gruau en camping qui est un véritable jeu d’enfants. Faire bouillir de l’eau. Ajouter des flocons d’avoine. Et le tour est joué. Toutefois, on peut s’en lasser très rapidement. Émilie Richard, nutritionniste des Chèvres de Montagnes, suggère d’y ajouter des flocons de noix de coco, des graines de citrouille, des graines de chanvre, des amandes tranchées, des canneberges, des figues, des baies de goji, du sirop d’érable et un mélange d’épices chai (cannelle, muscade, cardamome et girofle).

Omelettes (dans un sac)

Les œufs sont un classique pour le déjeuner, mais quand vous cuisinez pour un groupe de campeurs affamés, la tâche peut s’avérer longue. Nous vous suggérons d’établir une station à omelettes où vous disposerez une variété de garniture – tomates, oignons, champignons et poivrons – puis laisserez chacun préparer son omelette en sac. Chaque campeur doit remplir son sac à fermeture hermétique d’une quantité de préparation aux œufs et de sa garniture préférée, puis mettre le sac dans un chaudron d’eau bouillante pour faire cuire l’omelette. Rien de plus simple !

DÎNER

Tacos (DANS UN SAC)

Autre classique du camping. Les tacos sont parfaits pour manger sur le pouce. Rassemblez tous les ingrédients que vous mettez dans vos tacos – laitue, tomates, fromage et viande – et placez-les dans un petit sac de totopos de maïs. Vous aimerez particulièrement ce repas lorsque vous serez rendu à mi-chemin d’une longue journée de randonnée.

Gorp (granola, oats, raisins, peanuts ou… collation énergétique)

Fancy trail mix

Le granola, les flocons d’avoine, les raisins secs et les arachides sont depuis longtemps les favoris des amateurs de camping et de randonnée. L’idée est de mettre dans un contenant une bonne quantité d’aliments savoureux et énergétiques que vous pourrez grignoter tout au long de la journée. Pour varier, suivez les conseils de notre amie de chez Parcs Canada et essayez avec des céréales Shreddies, des morceaux de chocolat, des bananes séchées, des noix de cajou et des amandes (il n’existe pas d’acronyme pour cette variation).

Souper

Hamburgers (composés de haricots noirs)

Black bean burger

Vous ne pouvez pas vous tromper avec des hamburgers. Mais pour changer de la traditionnelle boulette de bœuf, essayez le mélange de haricots noirs et de patates douces. Émilie suggère de faire vos petites boulettes avant de partir, puis de les faire frire sur place et de les manger en hamburgers avec votre garniture préférée pour refaire le plein d’énergie à la fin d’une longue journée.

Maïs grillé (directement sur le feu de camp)

Rien n’est meilleur qu’un épi de maïs grillé sur le feu. Quand votre feu a brûlé assez longtemps pour créer de la braise, mettez-y quelques épis de maïs (sans les éplucher) ou placez-les sur une grille au-dessus du feu. Les feuilles légèrement carbonisées seront extrêmement faciles à retirer et le maïs aura un goût délicieux, complètement différent du maïs qu’on fait bouillir ou cuire sur le barbecue.

Dans la vidéo ci-dessous, les chefs Chuck Hughes et Danny Smiles vous proposent un bon steak grillé et assaisonné à la perfection, accompagné d’épis de maïs garnis de crème sure fraîche, de chili, de fromage râpé et de fines herbes. Et pour le dessert ? Oui, des s’mores. Mais pas n’importe lesquels. Les chefs vous suggèrent une version « créez vos propres s’mores » du fameux dessert, où chacun trempe son s’mores dans de petits pots Masson selon ses préférences de garniture : chocolat, noix de coco, caramel, poussière de biscuits Graham… Les possibilités sont infinies !

Curieux ? Regardez la vidéo pour connaître tous les détails de ce souper épique :

Pour réaliser ce repas, Chuck et Danny ont utilisé, entre autres, une grille comme la HyperFlame Swaptop de Coleman ou le gril pliant pour le camping de groupe de Rome et l’ensemble d’épices de Coghlan’s.

Chili (avec patates douces rôties)

Pas de micro-ondes ? Pas de problème. L’une des choses les plus simples à faire en camping, surtout si vous ne restez pas autour du camp pendant la journée, c’est de préparer vos repas à la maison et de les réchauffer sur place. Le chili est un parfait exemple : consistant, facile à faire et délicieux. Si vous souhaitez en relever le goût, Émilie propose d’y ajouter des patates douces rôties, du fromage et des croustilles de tortillas – et même des tranches d’avocats si vous voulez l’expérience culinaire complète.

Collations et desserts

Trempette aux épinards 4 ingrédients (qui a dit qu’on ne pouvait pas être sophistiqué en camping ?)

Voici une idée de collation à cuire sur le feu qui vous réchauffera le cœur. Disposez de la crème sure, du fromage à la crème, du parmesan et des épinards dans du papier d’aluminium, puis placez la papillote près de la braise. Vous pouvez aussi préparer la trempette à la maison, et l’adapter avec les ingrédients que vous avez sous la main (comme du bacon, des oignons verts ou des artichauts).

S’mores (avec moules au beurre d’arachides)

S'mores peanut butter cup

Les s’mores sont l’emblème du camping; aucune soirée sous les étoiles ne peut être complète sans eux. Si personne de votre groupe n’est allergique aux noix, substituez le chocolat au lait par des moules au beurre d’arachides (communément appelés Reese). Ou faites comme Julie de chez Parcs Canada et cuisinez des s’mores en paquet : formez un panier avec une mince feuille d’aluminium et remplissez-le de tranches de banane, de biscuits Graham écrasés, de morceaux de chocolat et de quelques guimauves. Placez le paquet dans les braises jusqu’à ce que le tout soit parfaitement fondant. Il n’y a pas de meilleure façon de terminer une belle journée en plein air.

Partager un bon repas avec des amis autour d’un feu de camp compte pour la moitié du plaisir à faire du camping, mais la planification peut devenir embêtante. Donc, gardez en tête ces classiques de camping revisités pour faciliter votre prochaine escapade d’un week-end et y ajouter un peu de saveur.

Jenn Martin, blog writer
Jenn Martin

Rédactrice parcourant le globe à la recherche des meilleurs histoires, chansons et sommets.