trail-runners-forest-path-17_CM_0004_run_blog_StartTrailRun_hero_010V1559

Conseils pour courir en sentier

Vous courez sur route depuis un certain temps et vous songez de plus en plus à troquer les artères urbaines pour des chemins boisés. On vous invite à foncer ! Voici quelques conseils amicaux pour aider tous les débutants à se sentir aussi à l’aise dans les sentiers étroits que sur les trottoirs au milieu d’une parade ininterrompue de chasseurs de chrono.

Favorisez l’adhérence

Vous pouvez courir sur les sentiers avec des chaussures de course sur route, mais vous remarquerez certainement une différence en portant des chaussures de course sur sentier, notamment si le terrain est abrupt ou technique. Les chaussures de course sur sentier sont dotées d’une semelle au relief prononcé pour assurer une bonne adhérence : vous aurez moins de chance de tomber dans la boue ou le gravier et vous vous sentirez plus en confiance chaque fois que votre pied frappera le sol.

Soyez autosuffisant

Lorsque vous prenez la direction de la forêt, vous n’avez plus la possibilité de vous rendre au dépanneur pour acheter une boisson énergétique ou une boîte de pansements. Donc, même si l’idée de courir avec un sac à dos vous semble étrange, ça vaut vraiment la peine de l’enfiler afin de pouvoir transporter quelques articles clés.

Quoi apporter ? Votre téléphone, une carte du sentier (la couverture cellulaire est parfois inégale dans certaines régions forestières), une couche de vêtements supplémentaire, une lampe frontale, et une bouteille d’eau ou un système d’hydratation. Conseil : une fois votre gourde remplie, tournez-la à l’envers et aspirez l’excès d’air au moyen du tube d’hydratation pour empêcher le liquide de ballotter lorsque vous courez.

Tous les types de coureurs (route ou sentier) savent qu’une ampoule est douloureuse. Apportez une mini trousse de premiers soins et n’oubliez pas les collations supplémentaires !

How to start trail running: tips for road runners

Trouvez une gang…

La façon la plus simple de s’initier à la course sur sentier est de courir en gang. Participez à un atelier de course sur sentier, jetez un œil sur les sorties de groupe dans votre région ou discuter avec les membres de votre club de course sur route pour vous aiguiller. Vous trouverez des sorties de course MEC, sur route ou sur sentier, en groupe partout au pays.

… et participez à une course

Les courses sur sentier sont très amusantes. La plupart sont de moindre envergure que les courses sur route, ce qui leur confère une ambiance communautaire amicale. De plus, les stations de ravitaillement offrent souvent de superbes collations et régals comme des jujubes et des chips, et certaines ont même un thème, de la journée de la p’tite laine en passant par les zombies sur sentier. Il s’agit également d’une excellente façon de découvrir de nouveaux sentiers et de rencontrer les membres de votre communauté de course.

How to start trail running: tips for road runners

Concentrez-vous

« Regardez où vous marchez ». Cela peut sembler évident, mais il est très facile de se laisser distraire par les paysages et les bruits de la nature (il n’y a aucun mal à ralentir et observer le décor). De nombreuses personnes qui dirigent des ateliers de course sur sentier recommandent de regarder au moins 4 pieds devant vous ou le temps de prononcer  « 1 mille à pied ».

Acceptez de marcher

Le fait de marcher dans les inévitables montées ou descentes abruptes n’est pas un synonyme de paresse. Au contraire, c’est intelligent et cela peut même vous permettre d’économiser beaucoup d’énergie. Conseil : pensez « faire de la rando en puissance » plutôt que « gravir la pente ».

Prévoyez

Il est crucial de prévoir votre parcours. Si vous courez 10 km en 50 minutes sur la route, vous ne serez pas nécessairement capable de le faire en sentier. En effet, franchir la même distance en sentier risque de vous prendre le double du temps. Le dénivelé, les sections techniques et les diverses distractions (les gazouillis des oiseaux ou les mûres fraîches) sont autant de considérations importantes à prendre en compte lorsque vous envisagez le temps que vous allez courir sur les sentiers.

Un autre facteur qui pourrait vous ralentir ? Des sentiers inconnus. Vous finirez probablement par vous retrouver aux intersections de sentiers pour consulter votre carte et vous assurer que vous êtes toujours sur le bon chemin. Prévoyez donc plus de temps pour éviter de revenir après le coucher du soleil ou de manquer un rendez-vous après la course.

Le moment présent

La course sur sentier vous plonge dans une merveilleuse ambiance d’exploration qui vous oblige à rester alerte et vigilant, car vous allez croiser des ruisseaux, éviter des racines et peut-être même rencontrer des chiens que vous flatterez. Du coup, le temps semble s’écouler plus rapidement dans la forêt et vous vous retrouvez dans un état de transe, perdu dans vos pensées. C’est ce qu’il y a de spécial lorsqu’on s’éloigne de la ville : le reste de la planète semble disparaître derrière nous.

A photo posted by @heybenson on

Kim Budziak

Elle sait jouer avec les mots. Skieuse passionnée et nouvelle adepte de vélo de route. Elle croit fermement que les meilleures journées sont celles où il neige abondamment.