Mountain Equipment Company

7 collations pour les pentes de ski

12 décembre 2017

Articles trouvés dans Activités, Astuces et conseils

Que vous cherchiez à maximiser votre temps sur les pentes, à partir à la conquête des champs de poudreuse ou à simplement éviter de payer des prix exorbitants à la cafétéria du centre de ski, apporter vos propres collations est un moyen facile de refaire le plein d’énergie en montagne.

Voici des idées de collations pour le ski – y compris la préférée de Sarah Hart, ambassadrice MEC – qui satisferont votre faim et vos papilles gustatives :

1. Dattes fourrées au beurre de noix de coco

Voici une délicieuse dose d’énergie qui agira rapidement et qui ravira votre dent sucrée. Véritables petites bombes calorifiques, ces trouvailles offrent une combinaison gagnante de sucre naturel et de bons gras qui permettront à vos muscles de s’activer toute la journée.

De plus, cette collation est très facile à faire : il suffit de retirer le noyau de la datte, de la remplir de beurre de noix de coco et de la refermer délicatement. Les températures fraîches de la montagne conserveront sa texture ferme et savoureuse jusqu’à la dernière remontée. Pour varier, vous pouvez remplir les dattes de beurre d’arachides ou même de tahini.

2. Charqui

La charqui est légère en plus d’être pratiquement impérissable, ce qui en fait une bonne collation à garder à portée de la main pour les moments où vous en avez le plus besoin. Trouver quelques morceaux de charqui dans sa poche à 14 h 30 quand on a oublié de dîner, c’est l’un des petits bonheurs du skieur. Si vous cherchez quelque chose d’un peu différent, optez pour la charqui de viande de bison pemmican rehaussée de la saveur des baies de Saskatoon.

3. Sandwichs de poche

En raison de leur simplicité et de leur banalité, les sandwichs sont souvent sous-estimées comme collation digne de ce nom pour la montagne. Mais à la suite d’une étude approfondie (j’en ai mangé beaucoup), j’ai décidé de leur réserver une place de choix sur cette liste. Les sandwichs s’apportent extrêmement bien, et on peut les manger facilement avec des gants, ce qui est très pratique sur les pentes. C’est aussi l’une des collations les plus adaptables qui soient. Les possibilités sont infinies : bien garnie ou minimaliste, avec ou sans viande, beurre d’arachides et confiture, fromage orange…

En prime : les sandwichs sont une excellente solution au gaspillage des aliments puisque vous pouvez utiliser vos restes pour confectionner des sandwichs uniques. Par exemple, vos restes de patates pilées, de patates douces au four ou de garniture de burritose glissent bien entre deux tranches de pain ou dans une tortilla roulée.

4. Barres énergétiques

Delicious granola bars

Les collations sous forme de barres comptent parmi les préférées des skieurs depuis que les premiers remonte-pentes existent, mais leur évolution depuis les simples barres granolas est vraiment remarquable. Graines de chia, baies d’açaï, noix de cajou biologiques et chocolat noir équitable ne sont que quelques exemples des superaliments que vous pouvez trouver dans les nouvelles barres énergétiques (beaucoup plus savoureuses que les premières barres aux miniguimauves, recouvertes de chocolat dur). Vous pouvez également les faire vous-même.

Personnellement, j’aime manger ma barre granola le matin avant d’aller skier, mais il s’agit d’une excellente collation à tout moment lorsque vous êtes à la montagne.

5. Un peu de piquant

Une petite bouffée de chaleur peut vous donner l’impression de vous réchauffer l’intérieur durant une journée froide. Des bâtons de pepperoni, des mangues séchées et épicées, des noix saupoudrées de chili ou des cœurs à la cannelle se trimballent facilement. Par contre, oubliez les chips aux piments Jalapeño parce qu’elles risquent de s’émietter dans votre poche ou votre sac. De la chaleur liquide est une autre bonne idée, comme les boissons épicées au chocolat dans un thermos ou une bonne rasade de boisson à la cannelle en fin de journée (ou comme garniture de cornet de neige).

6. Nourriture réconfortante en milieu sauvage

Vous prévoyez passer un peu plus de temps loin des endroits où vous approvisionner en nourriture ? Après avoir monté des pentes pendant des heures en trimballant tout votre équipement, vous serez probablement épuisé. Et la dernière chose que vous voudrez faire, c’est de préparer un repas.

Heureusement pour les adeptes de ski hors-piste, les plats lyophilisés réconfortants de Backpacker’s Pantry, AlpineAire, Mountain House et d’autres marques permettent de préparer facilement des repas chauds. Optez pour ceux que vous pouvez cuisiner à même le sachet. Il suffit de faire fondre de la neige et de la bouillir, puis d’ajouter l’eau bouillante dans l’un des sachets. Une suggestion : la lasagne avec sauce à la viande de Mountain House reçoit d’excellents commentaires des membres.

7. La collation préférée de notre ambassadrice : moules au beurre d’arachides

Sarah Hart, ambassadrice MEC, raffole des moules au beurre d’arachides et chocolat pendant les journées particulièrement froides. « On dirait qu’elles ne gèlent jamais, peu importe à quel point il fait froid. Et c’est la récompense parfaite quand je débarque du remonte-pente par temps venteux. »

En terminant : portez une attention particulière aux aliments que vous mettez dans vos poches ou votre sac par temps glacial. Il n’y a rien de pire que d’être affamé et de gruger désespérément une banane gelée.

Articles connexes


Articles récents