Group of skiers including a ski skier

Comment choisir des skis alpins

Choisir de nouveaux skis alpins peut sembler une tâche ardue en raison de la multitude de modèles différents que l’on trouve sur le marché (surtout si vous êtes débutant ou si vous passez des pistes damées à la poudreuse). Pourtant, il n’est pas si difficile de trouver le modèle de skis parfait lorsque vous connaissez les éléments à prendre en considération et la façon d’orienter votre recherche.

Voici donc quelques éléments à prendre en considération pour faire un bon choix :

  • Niveau d’habileté : Quel type de skieur êtes-vous ?
  • Endroit où vous skiez : Il est important que vos skis soient adaptés au type de terrain où vous skiez ainsi qu’aux conditions de neige que l’on y trouve.
  • Longueur des skis : Apprenez comment choisir la longueur des skis en fonction de votre taille et de votre poids.
  • Forme et rigidité des skis : La cambrure, le déroulé, le profil et la flexibilité influent sur la façon dont le ski se comporte sous le pied.
  • Choisir des skis pour enfants : Comme les enfants grandissent, il est bon de tenir compte de certaines petites choses.

Des skis adaptés à votre niveau d’habileté

Si vous êtes un skieur débutant qui commence à être à l’aise sur les pistes faciles, il vous faut un modèle différent de ceux des skieurs experts qui dévalent les pentes raides à fond de train. Utilisez les profils de skieurs ci-dessous afin d’orienter vos recherches sur le site mec.ca.

Skieurs débutants

Vous commencez tout juste à skier ? Si vous êtes à l’étape d’apprendre à bien enchaîner vos virages sur les pistes faciles ou intermédiaires, il est recommandé d’opter pour des skis pour débutants. Ces skis sont conçus pour faciliter l’exécution des virages et pour compenser vos erreurs grâce à leur souplesse. Recherchez des skis plus étroits (mesurez la largeur à la taille ou au centre du ski) et ayant à la fois une cambrure sous le pied ainsi qu’un déroulé progressif qui relève légèrement la spatule et le talon. Cela vous donne l’impression que les skis sont plus courts qu’ils ne le sont en réalité, et facilite les virages. 

Skieurs intermédiaires

Les skieurs confiants qui se tiennent dans les pistes intermédiaires ou experts recherchent des skis qui répondent à leurs mouvements. Si vous travaillez sur votre technique de mise sur de carres et que vous skiez sur des pentes damées, dans la poudreuse ou sur un mélange des deux, choisissez des skis légèrement plus larges et ayant une forme relevée à la spatule et au talon pour vous faciliter la tâche lorsque vous vous aventurez dans la poudreuse. Les skis de niveau intermédiaire présentent une variété de combinaisons en fait de cambrure et de déroulé progressif aux extrémités, et ils sont habituellement un peu plus rigides que les skis pour débutants.

Skieurs avancés (sur piste)

Vous passez votre temps sur les pistes noires et double diamant ? Vous êtes un skieur confiant et très dynamique qui maîtrise très bien la mise sur carres ? Optez alors pour des skis faits de Titanal, de carbone ou de tout autre matériau similaire conçu pour absorber les vibrations afin d’offrir une plus grande stabilité et un meilleur contrôle à haute vitesse. Des skis plus longs et moins souples vous aident à avoir le dessus sur n’importe quel terrain, tandis qu’un modèle plus étroit (de 60 à 99 mm à la taille) facilite le transfert d’une carre à l’autre. La cambrure et le déroulé progressif dont vous avez besoin varient en fonction de votre style de ski. Enfin, ces skis sont généralement très rigides pour bien vous soutenir lors de vos virages en puissance à haute vitesse.

Skieurs avancés (dans la poudreuse)

Les skieurs très dynamiques de niveau expert constamment en quête de poudreuse, de versants abrupts et de sous-bois peu fréquentés recherchent quant à eux des skis qui les aident à flotter sur la poudreuse. Fondez votre choix sur des skis longs et très larges (100 mm ou plus) dotés d’un déroulé progressif à la spatule, et même au talon. Si vous souhaitez vous lancer dans le ski de haute route en plus du ski alpin, privilégiez des skis en carbone : ils sont rigides, mais légers. Vous profitez ainsi de skis très maniables sans avoir le poids élevé généralement associé à une construction plus robuste. Vous pouvez également consulter la page Choisir des skis hors-piste.

Où skiez-vous ?

Que vous recherchiez des skis pour explorer Whistler à fond, pour profiter de la poudreuse des Rocheuses ou pour skier dans l’est du pays (généralement sur des surfaces assez fermes), optez pour un modèle adapté aux conditions dans lesquelles vous skiez. Il y a beaucoup de croisements entre les modèles de skis, et bon nombre d’entre eux peuvent être utilisés pour différents types de terrains et différentes conditions de neige, ce qui vous donne une certaine latitude. Pensez également aux endroits où vous aimeriez skier et non seulement à ceux où vous pouvez skier au moment de l’achat.

Skis pour pistes damées

Si vous aimez faire mordre vos carres sur les pistes damées et vous concentrer sur vos virages, les modèles profilés pour le ski sur piste sont un bon choix pour vous. Dynamiques et faciles à manœuvrer, ils conviennent parfaitement aux skieurs de niveau débutant à intermédiaire qui apprivoisent le sport ou qui peaufinent leurs virages en parallèle. Les skis pour les pistes damées ont une largeur d’environ 84 mm ou moins. Restez près de la limite supérieure de cette gamme (de 75 à 84 mm) si vous skiez à l’ouest des Rocheuses, en raison de la neige plus abondante que l’on y trouve.

Skis pour conditions mixtes

Si vous recherchez des skis qui vous permettent de passer de la poudreuse aux surfaces glacées, mordre dans les surfaces veloutées et dévaler les pentes abruptes, choisissez des skis tout-terrains. Ces skis se défendent à merveille aussi bien dans la neige lourde que dans la poudreuse légère, et même sur la neige durcie. On en trouve de diverses formes pour correspondre à différents niveaux d’habileté. Dans l’ouest du pays, les conditions mixtes comprennent généralement des pistes damées, des sous-bois et de la poudreuse le matin, qui devient trafollée en après-midi. Les skis d’une largeur de 85 à 110 mm constituent un bon choix pour toute la région à l’ouest des Rocheuses. Dans l’Est, les conditions mixtes vont généralement de pistes damées à des sous-bois. Dans un tel cas, des skis de largeur plus étroite de 75 à 99 mm sont plus indiqués.

Skis pour la poudreuse

Si vous aimez skier dans la poudreuse et que vous recherchez constamment les espaces de neige non tracée à votre centre de ski (et que vous souhaitez vous aventurer en haute montagne), vous avez besoin de skis offrant une bonne flottabilité, conçus pour le hors-piste. Les skis à la taille large sont tout destinés à la poudreuse et la plupart des modèles ont un profil latéral favorisant un bon contrôle sur la neige durcie et dans les conditions de neige mixtes. Dans l’Est, les skis d’environ 100 mm sous le pied et ayant une forme relevée à la spatule et au talon sont excellents pour la poudreuse. Dans l’Ouest, pensez au type de poudreuse dans laquelle vous allez skier. Pour les vastes champs de neige légère près des Rocheuses, des skis d’une largeur de 120 mm sont plus appropriés. Pour la poudreuse plus lourde de la chaîne Côtière, optez pour des skis légèrement plus étroits (environ 110 mm).

Quelle longueur de skis devez-vous choisir ?

La longueur de skis dont vous avez besoin est déterminée en fonction de votre taille, de votre poids et de votre niveau d’habileté. Règle générale, vos skis doivent arriver quelque part entre votre menton et le dessus de votre tête, lorsque vous les tenez bien droits devant vous.

  • Si vous êtes débutant ou si vous recommencez tout juste à skier, si vous souhaitez enchaîner les virages à court rayon, et si vous n’êtes pas adepte de haute vitesse, vous préférerez sans doute des skis plus courts.
  • Les skieurs qui aiment la vitesse, qui skient sur une variété de terrains et qui cherchent un modèle à double spatule choisiront quant à eux des skis plus longs.
  • Si vous skiez dans la poudreuse, recherchez de longs skis munis d’un déroulé progressif à la spatule et au talon pour un maximum de flottabilité.

Tableau des longueurs de skis

Les mesures ci-dessous constituent un point de départ seulement. Il n’y a pas de règles strictes et, au bout du compte, la longueur est une question de préférence personnelle. Cependant, les skieurs d’expérience ou plus costauds devraient choisir des skis plus longs que la longueur recommandée, alors que les skieurs légers devraient opter pour des skis plus courts.

Débutant Intermédiaire Avancé Expert
Pistes damées (sur piste) Votre taille, moins 10 cm Votre taille, moins 7 cm Votre taille, moins 5 cm Même longueur que votre taille
Tout-terrain (sur piste et hors-piste) Votre taille, moins 10 cm Votre taille, moins 5 cm Même longueur que votre taille Votre taille, plus 5 cm
Poudreuse (hors-piste) Votre taille, moins 5 cm Même longueur que votre taille Même longueur que votre taille Votre taille, plus 5 cm

Comprendre la cambrure, le déroulé progressif et la flexibilité

La cambrure et le déroulé progressif aux extrémités sont des termes qui décrivent la courbe ou l’arche formée sous le pied. Ces caractéristiques sont plus faciles à observer lorsqu’aucune charge n’est appliquée sur le ski.

Cambrure : Elle fait référence à l’arche formée sous le pied, alors que la spatule et le talon du ski restent en contact avec le sol (quand aucune charge n’est appliquée sur le ski). Les skis présentant une cambrure prononcée permettent une prise de carres solide dans les virages et sont généralement plus souples.

Skis présentant une cambrure

Déroulé progressif, ou rocker (appelé parfois « cambrure inversée ») : Il donne au ski la forme d’une banane. La taille reste au sol, tandis que la spatule et le talon sont courbés ou très relevés. Cette forme facilite les descentes dans la poudreuse puisqu’elle vous permet de flotter sur la neige tout en assurant une meilleure adhérence que les skis au profil cambré. Par contre, un ski au déroulé progressif très prononcé perd de son efficacité sur la neige dure et dans les virages parce que la surface de contact avec le sol est réduite.

Skis présentant un déroulé progressif (cambrure inversée)

Combinaison cambrure et déroulé progressif : Ces combinaisons donnent des skis dont le profil pourrait faire penser à une moustache aux pointes relevées. Ils permettent une prise de carres solide tout en offrant une bonne flottabilité et, puisqu’ils donnent l’impression de chausser des skis plus courts, ils sont d’une plus grande manœuvrabilité.

Skis combinant une cambrure et un déroulé progressif

Arc latéral et rayon de virage

Lorsque vous observez une paire de skis du dessus, l’arc latéral est la courbe subtile que décrit le ski de la spatule au talon. Cette courbure donne le rayon de virage du ski (le cercle imaginaire qui apparaîtrait si on complétait l’arc dessiné par le profil latéral) et influe sur le comportement du ski dans les virages.

L’arc latéral est calculé selon les dimensions du ski, qui sont exprimées sous forme de trois mesures (par exemple, 130-100-120 mm). La première correspond à la partie la plus large de la spatule, la deuxième correspond à la partie la plus étroite du ski sous le pied (à la taille) et la troisième correspond à la partie la plus large du talon. Plus la différence entre ces nombres est grande, plus l’arc latéral est prononcé et plus le rayon de virage est court. Les skis dont les trois mesures sont pratiquement similaires sont généralement conçus pour la poudreuse.

Mais qu’est-ce que cela signifie concrètement ?

  • Si vous voulez enchaîner des virages serrés sur les pistes damées, choisissez un ski présentant un arc latéral à court rayon d’environ 16 m.
  • Si vous cherchez un ski polyvalent avec lequel il est facile de faire des virages sans pour autant perdre de stabilité en vitesse, choisissez un ski présentant un arc latéral à moyen rayon d’environ 16 m à 22 m.
  • Si vous aimez descendre à toute allure en effectuant de larges virages, magasinez plutôt un ski présentant un arc latéral à grand rayon, soit de plus de 22 m, pour assurer votre stabilité.

Au fil des années, les fabricants de ski ont testé différentes largeurs de spatule et de talon; différents arcs latéraux et même d’arcs renversés. Grâce à des innovations dans la construction et la forme des skis, ils peuvent maintenant produire de longs skis qui donnent l’impression de chausser des skis plus courts en ramenant les parties les plus larges du ski (spatule et talon) vers le centre. Plus vous gagnerez en expérience, mieux vous connaîtrez la forme de skis que vous préférez.

Ce que vous devez savoir sur la flexibilité d’un ski

La flexibilité indique le degré de rigidité des skis dans les virages. Une grande flexibilité des skis est idéale pour les débutants, les skieurs légers et les amateurs de parcs à neige puisqu’elle facilite le contrôle et procure une bonne prise de carres. Les skis plus rigides (moins de flexibilité) offrent plus de support et réduisent les vibrations à haute vitesse. Ils sont parfaits pour les skieurs avancés qui s’attaquent à des terrains très variés.

Choisir des skis pour enfants

Quand vient le temps d’acheter des skis pour des enfants, il faut éviter de choisir des skis « avec lesquels ils pourront grandir ». Les longs skis sont plus difficiles à manœuvrer, ce qui rend l’apprentissage plus difficile. Il est toujours possible de skier confortablement et avec contrôle sur des skis plus courts, mais l’inverse n’est pas vrai.

La règle d’or pour déterminer la bonne longueur de skis pour un enfant est de choisir des skis qui, posés au sol, lui arrivent quelque part entre la poitrine et le nez. Si votre enfant est débutant, qu’il est léger par rapport à sa taille et qu’il préfère les virages à la vitesse, choisissez des skis qui lui arrivent à la hauteur de sa poitrine ou de son menton. Si votre enfant n’a pas froid aux yeux et qu’il aime la vitesse, ou s’il est lourd par rapport à sa taille, choisissez des skis qui lui arrivent à la hauteur du nez.

Si toute votre progéniture s’intéresse au ski, vous pouvez refiler les nouveaux skis à un plus jeune quand ils deviennent trop petits pour l’aîné. Mais comme les enfants grandissent vite et qu’ils sont la plupart du temps débutants, de nombreuses familles optent pour la location ou l’achat de skis usagés (consultez les annonces du Grand Marché MEC) ou les programmes de location d’équipement d’hiver dans leur région.