Surfer in Tofino

Liste de rêves pour les intrépides d’entre nous

Dans un pays comprenant près de 10 millions de kilomètres carrés de forêt dense, de lacs paisibles et de hautes montagnes, ce ne sont pas les activités de plein air qui manquent. Mais lesquelles représentent des expériences canadiennes ultimes susceptibles de figurer sur votre liste de choses à faire ? Aventuriers, attelez-vous ! Voici une (courte) liste d’expériences à concrétiser.

1. Surfez les vagues de Tofino

Située sur la lointaine côte Ouest, Tofino constitue l’une des meilleures destinations pour le surf au Canada. Bordée par 35 km de plage, elle offre des vagues toute l’année (oui, la combinaison isothermique est nécessaire), de magnifiques paysages et l’atmosphère décontractée typiques d’une plage du Sud.

2. Faites l’ascension d’une montagne à Banff

Rien n’incarne mieux l’immensité du paysage canadien que ses Rocheuses. Si vous n’êtes pas très expérimenté en montagne, vous pouvez opter pour la via ferrata du mont Norquay, au parc national de Banff. Bien connue dans les Alpes, la via ferrata est un réseau d’échelles, de câbles et de ponts installés sur le versant d’une montagne pour permettre à tous ceux qui ont un peu de témérité, et de bonnes chaussures, d’y progresser.

Woman on cliff admiring Moraine Lake and mountains scenic view, Rocky Mountains, Banff National Park, Alberta, Canada

3. Expédition de canot au parc Algonquin

L’Ontario comble son manque de montagnes par le nombre impressionnant de lacs qu’on y trouve, soit 250 000. Et c’est d’autant plus évident dans le parc Algonquin, le plus vieux parc de la province, dont la vraie beauté réside dans la promesse d’une complète solitude. Planifiez une expédition de canot et montez le campement sur le bord d’un lac tranquille auquel vous pouvez accéder à partir de l’un des points de mise à l’eau, sur la route 60, plus au nord.

4. Parcourez le sentier Bruce

Le sentier Bruce s’étend sur 885 km le long de l’escarpement du Niagara, de St. Catharines à Tobermory. Parcourir le sentier d’un bout à l’autre peut prendre plus d’un mois. Toutefois, il existe plusieurs randonnées d’une journée pour explorer cette réserve de la biosphère de l’UNESCO.

Bruce Peninsula

5. Pagayez au parc national des Mille-Îles

Situé dans le fleuve Saint-Laurent, l’archipel des Mille-Îles est marqué par l’histoire et l’aventure; on peut y admirer des châteaux du 20e siècle et des champs de bataille de la guerre anglo-américaine de 1812. Choisissez un parcours de plusieurs jours pour mieux explorer la région ou apportez votre embarcation et plantez votre tente quelque part sur une berge à Gananoque.

6. Roulez sur la Route verte

En 2010, cette piste cyclable qui traverse les Cantons-de-l’Est a été nommée la plus belle au monde par la société National Geographic, trois ans après son inauguration. S’étendant sur 5300 km, la Route verte constitue le plus vaste réseau cyclable au pays, traversant des campagnes et des villes en plus de longer des rivières (vous pouvez même passer une nuit dans un phare).

A look at the small town of Percé and its famous Rocher Percé (Perce Rock), part of Gaspe peninsula in Québec.

7. Jouez à la géocachette le long du Sentier de la Confédération

Traversant l’Île-du-Prince-Édouard d’est en ouest, le Sentier de la Confédération long de 435 km est le tronçon du sentier Transcanadien sur l’île. La faible dénivellation du sentier en fait une randonnée accessible à la plupart des personnes, peu importe leur condition physique. De plus, le sentier compte plus de mille cachettes, ce qui en fait un lieu de choix pour les explorateurs qui ne partent jamais sans leur GPS.

8. Monter le mont Gros-Morne

Dominant le paysage du haut de ses 806 m, le mont Gros-Morne nous apprend l’humilité (et fournit la preuve qu’il n’est pas nécessaire de voyager jusqu’en Scandinavie pour admirer des fjords majestueux). Le sentier James Callaghan de 16 km passe par des chemins boisés, puis rocailleux avant d’aboutir au sommet.

At the mountain top looking down onto the meandering river

9. Campez sous le soleil de minuit

Au solstice d’été, faites l’expérience d’une journée où le soleil ne se couche pas pendant 24 heures dans les régions du Nord, comme le Yukon ou les Territoires du Nord-Ouest. Cette lumière prolongée vous donnera amplement le temps d’explorer les environs avant de monter le campement dans un endroit comme le parc national Kluane. Si vous voulez pousser l’expérience au maximum, montez jusqu’au parc national Ivvavik, où Parcs Canada y offre des tours guidés.

Nous sommes chanceux, les Canadiens. Nous avons accès à de longs sentiers, à des montagnes à proximité de la ville et à un vaste réseau de rivières et de lacs pour y vivre des aventures. C’est à vous d’en profiter, explorateurs !

Articles connexes

Publié à l’origine en 2016. Mis à jour en 2019.

 

Joanie Gaudreau

Rédactrice et passionnée d’entraînement, toujours en quête de son prochain sommet à atteindre... et de son prochain café aussi !