Close-up of a climbing shoe on a climbing hold

Conseils d’achat de votre première paire de chaussons

Vous êtes nouvellement accro à l’escalade et vous souhaitez vous équiper? Les chaussons constituent la base, puisqu’ils sont le point de contact entre vos pieds et le mur (et en toute honnêteté, les chaussons de location peuvent être un peu dégoûtants). Il s’agit possiblement de l’élément le plus déterminant de votre matériel pour maximiser votre performance au gym ou sur la roche, alors mieux vaut vous assurer d’acheter des chaussons qui répondent à vos besoins et qui vous offrent le parfait ajustement.

La forme du chausson

Si vous en êtes à votre première paire de chaussons, vous vous sentirez peut-être dépassé·e par les nombreuses options qui s’offrent à vous.  Vous trouverez de tout, du chausson plat qui s’enfile comme une pantoufle jusqu’au modèle qui a la courbe d’une banane.

La forme du chausson influe sur la position de votre pied pour vous donner un avantage dans certaines situations. Les chaussons plats sont souvent plus rigides et assurent un meilleur soutien pour votre pied sur les murs verticaux ou moins que verticaux (dales). De leur côté, les chaussons cambrés ont tendance à être plus mous et conviennent davantage pour « agripper » les prises avec les orteils sur les parois déversantes et les murs des gyms de bloc modernes.

Si j’avais à choisir ma première paire de chaussons aujourd’hui, j’opterais pour une forme plate pour pratiquer l’escalade sportive (grimpe sur corde), ou pour un chausson moyennement cambré si je voulais m’adonner principalement à l’escalade de bloc.

MEC Edge rock shoe on a hold

Un chausson peu cambré (comme le chausson Edge de MEC ci-dessus) ou un chausson moyennement cambré peut constituer une option intéressante pour les nouveaux adeptes d’escalade.

« Une erreur courante que je constate auprès des personnes qui débutent, c’est qu’elles veulent tout de suite un chausson très cambré. Il est possible de grimper à un niveau avancé en portant un modèle plat. Une fois votre première paire de chaussons bien usée, vous serez en mesure de faire un choix éclairé en matière de cambrure. » – Ian, conseiller escalade du magasin MEC de Calgary

L’ajustement

Vous avez probablement entendu la rumeur voulant que vos chaussons doivent être extrêmement serrés. C’était peut-être vrai il y a une décennie, mais les modèles modernes n’imposent plus ce supplice. Les avancées technologiques ont permis de créer des chaussons « confortables » (le confort étant relatif – poursuivez votre lecture pour en savoir davantage) sans perte de performance.

Les chaussons d’escalade devraient envelopper le pied comme une chaussette, sans espace vide important autour de vos orteils, à l’avant-pied ou au talon. Si l’ajustement est adéquat, vos orteils seront légèrement courbés vers le bas.

Image showing how a foot should fit in a climbing shoe

Les chaussons peu cambrés sont conçus pour faire courber vos orteils légèrement vers le bas, tandis qu’un modèle à la cambrure moyenne ou prononcée imposera à vos orteils d’être davantage recroquevillés. Les chaussons très cambrés ont tendance à faire plier vos orteils à un angle frôlant les 90 degrés à la jointure (une position non recommandée pour les novices). Les orteils sont plus forts de cette façon, ce qui vous aide à tenir sur de petites prises. Vos orteils ne devraient toutefois pas être courbés au point où vous avez l’impression de tenir sur vos ongles – signe non équivoque d’un chausson trop petit. À l’opposé, un chausson trop grand aura tendance à bouger contre votre pied lorsque vous vous tenez sur de petites prises.

« S’il y a un mur d’escalade en magasin, demandez à l’utiliser pour essayer différents modèles. Vous pouvez tester les chaussons sur la carre interne (gros orteil) ou externe (petit orteil), qui sont les principaux points de contact avec le mur, et observer la stabilité et le soutien que le chausson procure sur les différentes prises. » – Raymond, conseiller escalade au magasin MEC de North York

Comment savoir si un chausson est bien ajusté?

Un chausson d’escalade bien ajusté enveloppe votre pied avec précision. Si vous ressentez une douleur ou un point de pression désagréable, c’est que la pointure est trop petite, ou que le modèle ne convient tout simplement pas à votre pied. Vos chaussons doivent être confortables, mais pas comme vos chaussures de sport préférées, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas conçus pour être portés pendant que vous assurez votre partenaire ou que vous vous déplacez à la base de la paroi.

Les chaussons d’escalade sont faits pour grimper, et s’ils vous font bien, ils vous permettront de vous concentrer sur vos mouvements, et non sur vos pieds endoloris. Si vous entendez un bruit de succion au moment d’enfiler un chausson, il se pourrait très bien que vous ayez trouvé le parfait modèle pour vous.

« Il est difficile de déterminer si un chausson nous convient simplement en le regardant – il faut l’essayer pour savoir si on se sent bien dedans. Je peux dire qu’un chausson convient lorsqu’un membre le décrit en disant qu’il est enveloppant comme une chaussette ou qu’il moule le pied uniformément. » – Ian, conseiller escalade du magasin MEC de Calgary

Est-ce que les chaussons s’étirent au fil du temps?

Ne basez pas votre choix sur le fait que le chausson se s’étirera. S’il convient à votre pied, il ne devrait pas avoir à s’étirer beaucoup. N’importe quel chausson, peu importe les matériaux dont il est composé, se moulera à votre pied au fil du temps. Bien que le cuir aura tendance à s’étirer si vous choisissez un chausson trop étroit, gardez en tête que le caoutchouc de la semelle, lui, ne s’étire pas… Vos chaussons ne s’allongeront donc pas. Si vos chaussons sont trop courts, ils le resteront.

Comment choisir la pointure?

Il est très important de choisir la bonne pointure, et les demi-pointures font une différence. Souvent, la pointure appropriée sera sous celle de vos chaussures de ville habituelle, mais ce n’est pas toujours le cas. Pas facile de s’y retrouver, n’est-ce pas? Pour vous aider, chaque description de chausson sur le site mec.ca précise la pointure à privilégier par rapport à la taille de vos chaussures de ville. La même pointure peut différer en longueur d’une marque à l’autre, ou même d’un modèle à l’autre de la même marque.

Si vous habitez près d’un magasin MEC, je vous recommande fortement d’aller sur place pour essayer le plus de modèles possible. Certains magasins sont même équipés d’un mur d’escalade pour tester les chaussons sur des prises. Rien de tel que d’essayer des chaussons pour trouver le modèle qui vous convient le mieux (le personnel peut vous guider aussi). Si vous n’habitez pas à proximité d’un magasin, par contre, utilisez ces conseils pour vous aider dans vos recherches.

« Mieux vaut essayer une paire de chaussons en fin de journée, lorsque vos pieds ont atteint leur volume maximum. » – Raymond, conseiller escalade au magasin MEC de North York

Comment entretenir vos chaussons?

Lorsque vous trouvez la paire de chaussons parfaite, vous avez intérêt à en prendre bien soin. Certain·e·s grimpeur·euse·s rabattent le talon de leurs chaussons pour marcher dans le gym en s’appuyant sur la partie arrière. Cela a tendance à compresser le talon, avec pour conséquence de l’agrandir et de le déformer. Mon conseil? J’apporte une paire de sandales ou de chaussures au gym pour enlever mes chaussons entre les voies ou lorsque mes pieds ont besoin de se détendre

Two climbers in gym, one wearing slip on sandals

Apportez une paire de chaussures faciles à enfiler pour donner un peu de répit à vos pieds plutôt que de rabattre le talon de vos chaussons.

Après une séance d’escalade, faites sécher vos chaussons avant de les ranger. Vous ne laisseriez pas vos vêtements d’entraînement humides dans un sac jusqu’à la prochaine séance; la même règle s’applique pour vos chaussons. Entreposez-les dans un endroit frais et sec. Si vous laissez vos chaussons au soleil ou dans une voiture l’été par temps chaud, la colle pourrait ramollir et faire décoller la semelle ou la trépointe (le caoutchouc autour des orteils).

Durabilité des chaussons d’escalade

Pour terminer, parlons durabilité. Les prises d’escalade, en salle ou à l’extérieur, sont texturées et abrasives. C’est ce qui permet au caoutchouc du chausson d’y adhérer. Quand vos pieds glissent, la semelle se désagrège un peu. Ne vous attendez pas à ce que vos chaussons conservent leur aspect neuf éternellement. Au fur et à mesure que vous gagnerez en expérience et que vous améliorerez votre technique, vous constaterez que vos chaussons s’usent moins vite parce que vous placez vos pieds avec plus de précision.

« Pour prolonger la durée de vie de vos chaussons, faites l’effort d’apprendre à bouger vos pieds avec précision – vous deviendrez par le fait même un meilleur grimpeur. » – Khoi, conseiller escalade au magasin MEC de Vancouver

En tant que grimpeur possédant plus de 10 ans d’expérience, je change de chaussons tous les six mois (je grimpe en moyenne quatre à cinq fois par semaine). Ne vous en faites pas. Lorsque le caoutchouc est usé, vous pouvez faire ressemeler vos chaussons pour les remettre à neuf et prolonger leur durée de vie. Renseignez-vous auprès de votre magasin MEC ou de votre centre d’escalade pour connaître les bons ressemeleurs près de chez vous.

Graham McGrenere
Graham McGrenere

Expert des produits d’escalade, il a déjà habité dans sa van et il adore les chats. Il est d’avis qu’une année ne peut être qualifiée de bonne que si elle comprend au moins 100 jours d’escalade dehors.