Three women trail running

7 sentiers où aller courir depuis Montréal, sans voiture

Vous voulez aller courir sur des sentiers à Montréal ou dans les environs, mais vous n’avez pas de voiture ? Voici sept destinations boisées où vous rendre en transport en commun. Avant de partir, invitez votre partenaire de course et n’oubliez pas ces essentiels pour assurer votre sécurité sur les sentiers. Bonne exploration !

1. Parc du Mont-Royal

« Comment ne pas citer en première position cette grande oasis de verdure qui fait partie intégrante de l’identité de Montréal ! », nous dit Mathieu Blanchard, coureur sur sentier maintes fois primé. Les possibilités de parcours étant quasi illimitées sur la montagne, en voici deux dignes d’intérêt que vous ne connaissez peut-être pas :

Situé entre le belvédère du chalet du Mont-Royal et le belvédère Camilien-Houde, le sentier de l’escarpement fait 1,2 km et offre une vue imprenable sur Montréal. Thibault Chesney, conseiller MEC et coureur sur sentier, vous suggère de courir cette section à la noirceur pour voir Montréal illuminée. N’oubliez pas votre lampe frontale !

L’ancienne piste de ski située derrière le Cepsum allant jusqu’au belvédère Outremont : les plus aguerris connaissent bien cette montée; ils la courent à répétition pour se préparer à des événements majeurs. En prime, la vue exceptionnelle depuis le belvédère après l’effort !

  • Transport: bus 11 depuis la station de métro Mont-Royal pour prendre le sentier de l’escarpement à partir du chalet du Mont-Royal; bus 51 ou 119 depuis la station de métro Édouard-Montpetit pour l’accès à la piste de ski
  • Point d’intérêt: Si vous êtes sur le chemin le Serpentin, près de la rue Peel, ne manquez pas l’œuvre commémorant le 40e anniversaire du bed-in de John Lennon et Yoko Ono à Montréal présentant Give Peace a Chance en 40 langues dans la pierre; un clin d’œil d’Olivier Roy-Baillargeon, coureur sur sentier assidu.

2. Parc des Îles-de-Boucherville

Cinq petites îles au milieu du fleuve Saint-Laurent forment ce parc national offrant 21 km de sentiers très variés dans un environnement paisible. Pas beaucoup de dénivelés cependant; c’est donc l’endroit idéal pour accumuler de la distance dans la fraîcheur qu’offre la proximité du fleuve. Puisqu’il s’agit d’un parc national, le prix d’entrée est de 8,50 $ pour les adultes.

  • Transport: navettes fluviales de Montréal, depuis la Promenade Bellerive; il y a aussi le Bus des îles, navette gratuite du 23 juin au 3 septembre 2018 (les samedis, dimanches et jours fériés) entre le terminus Longueuil et l’entrée du parc. Tous les détails ici.
  • Points d’intérêt: environnement relativement sauvage; attendez-vous donc à voir toutes sortes d’animaux, notamment des cerfs de Virginie.

Petit training en nature ~ 🍃🦆

Une publication partagée par Odrée Marie Nancy (@odree_marie_nancy) le

3. Parc-nature de l’Île-de-la-Visitation

Peu connu, ce parc est situé au bord de la rivière des Prairies. Vous pourrez y courir environ 9 km, un parcours qui vous fera passer sur le bord de l’eau et dans un boisé. Destination parfaite l’été quand il fait chaud en raison de la fraîcheur que procurent l’ombre des arbres et la brise provenant de la rivière.

  • Transport: bus 69 est de la station de métro Henri-Bourassa, arrêt rue de Lille
  • Points d’intérêt: plusieurs points de vue magnifiques, la chute du barrage hydroélectrique et les ruines du site des moulins datant de 1726

4. Parc-nature du Cap-Saint-Jacques

Ouvert à l’année, ce parc offre de très jolis points de vue sur la rivière des Prairies et le lac des Deux-Montagnes. On s’éloigne du centre-ville, mais vous vous sentirez en pleine nature et pourrez courir sur une dizaine de kilomètres sans revenir sur vos pas. Quoique plats, les sentiers sont diversifiés, composés parfois de poussière de roche dense, parfois de roches, de racines, de terre battue, d’herbe et même de sable.

  • Transport: bus 68 ouest sur le boulevard Gouin
  • Points d’intérêt: une plage et une ferme écologique avec magasin général vendant les produits de la ferme et autres produits biologiques

Path to festivities

A post shared by icolburn (@icolburn) on

5. Parc national du Mont-Saint-Bruno

Au cœur des collines de la Montérégie, ce parc offre 27 km de sentiers longeant lacs et sous-bois. Certaines sections offrent l’environnement idéal pour les coureurs débutants : des sentiers larges pas trop longs et aucun dénivelé trop difficile. Ces coureurs pourront, par exemple, se diriger vers la boucle de 7 km du sentier Le Seigneurial, tandis que les coureurs cherchant des sentiers plus techniques préféreront le sentier Le Montérégien, une boucle de 8,8 km. Comme il s’agit aussi d’un parc de la Sépaq, le prix d’entrée est de 8,50 $ par adulte.

  • Transport: bus 192 direction Promenades Saint-Bruno au terminus Longueuil (station de métro Longueuil)
  • Points d’intérêt: un verger et un moulin historique

6. Mont Saint-Hilaire

Pour ceux qui veulent s’attaquer à des dénivelés, voici votre destination ! Et pour cause, le mont Saint-Hilaire compte quatre sommets (Rocky, Dieppe, Pain de sucre et Burned Hill) qui entourent le magnifique lac Hertel, où vous pourrez observer des oies en été. Vous trouverez aussi dans ce parc des pistes étroites pour peaufiner vos habiletés techniques.

  • Transport: de la Gare Centrale de trains (station de métro Bonaventure), prendre le train SH 814 direction Mont-Saint-Hilaire, prendre ensuite le bus 21 jusqu’au coin des rues Fortier et Ernest-Choquette; l’entrée du parc est à environ 10 minutes de marche
  • Point d’intérêt: La vue à 360 degrés du sommet Dieppe est particulièrement étonnante.

7. Circuit TransTerrebonne (tronçon Ouest)

On pourrait croire que la banlieue est sans intérêt pour les passionnés de sentiers. Détrompez-vous ! Le circuit TransTerrebonne vous offre la possibilité de vous échapper de la frénésie urbaine. Les principaux sentiers sont composés de poussière de roche, mais vous avez la possibilité de sortir des sentiers battus (littéralement). Ceux en quête de dénivelé seront déçus, mais vous trouverez une belle diversité d’environnements sur ce tronçon. Voici une carte détaillée du circuit.

  • Transport: Le circuit est accessible à plusieurs endroits, mais nous vous suggérons d’accéder au tronçon Ouest par le parc de la Pommeraie, à Terrebonne : de la station de métro Cartier, prendre le bus 28 direction Terrebonne, descendre au coin du chemin du Souvenir et de la montée Gagnon, prendre le bus 5 Terrebonne–Bois-des-Fillion jusqu’au coin de la côte Terrebonne et de l’avenue de la Pommeraie; monter l’avenue de la Pommeraie à la course (environ 10 min) jusqu’au parc
  • Points d’intérêt: Une nature luxuriante attend ceux qui sortiront des sentiers battus, et aussi des flaques d’eau et de boue (yé !) pour les plus aventureux.

Et vous, quels sont vos endroits préférés pour la course sur sentier où vous vous rendez sans voiture ? Faites-le nous savoir sur notre page Facebook.

À LA RECHERCHE D’ÉVÉNEMENTs DE COURSE SUR SENTIER À MONTRÉAL ?

Jetez un coup d’œil aux séries de courses MEC pour vous inscrire à l’une de nos courses dans la région de Montréal. Vous débutez en course sur sentier ? Participez à l’un de nos ateliers et joignez-vous à l’un de nos clubs de course.

Jean-Sébastien Leroux

Cycliste urbain, randonneur et adepte de canot-camping, Jean-Sébastien a besoin de mouvement comme il a besoin d’oxygène. Ses prochains défis ? Le vélo de montagne, été comme hiver.