Tent set up on rock with campers waving to canoe

Trésors cachés : 6 sites de camping exceptionnels en Ontario

Le camping est la meilleure façon de profiter pleinement de tout ce que l’Ontario a à offrir : lacs, sentiers, forêts et parcs. C’est le moment de réunir vos amis pour un long week-end de camping, de planifier vos vacances estivales avec vos enfants ou de préparer votre canot pour une aventure en milieu sauvage.

Peu importe de quelle façon vous choisissez d’explorer les parcs de l’Ontario, sachez que la province recèle de trésors cachés sans fin. Pour vous aider à trouver les endroits où camper en Ontario, nous vous proposons 6 sites de camping exceptionnels – et sans doute moins connus.

PARC Provincial Wheatley

Kids jumping in the water at Wheatley Provincial Park, Ontario

Des enfants s’amusent dans les vagues au parc Wheatley. Photo : Parcs Ontario

Situé dans l’extrême sud de l’Ontario (à la même latitude que la Californie du  Nord) dans Chatham-Kent, le parc provincial Wheatley abrite un terrain de camping tranquille qui s’avère idéal pour les personnes à la recherche d’un peu de solitude durant un week-end ou bien pour une fin de semaine de camping familiale. Ce parc présente un enchevêtrement de ruisseaux, de forêts caroliniennes, de sites de camping près de ruisseaux et de longues étendues de plage sablonneuses.

Puisque le climat est généralement plus chaud, vous pourrez utiliser votre équipement de camping d’été. Si vous n’êtes pas encore équipé, vous pouvez commencer par louer les articles plus dispendieux comme la tente et les sacs de couchage.

Parc national des Mille-Îles

Thousand Islands National Park, Ontario

Il y a beaucoup de choses à voir dans le parc national des Mille-Îles. Photo : Parcs Canada

L’est de l’Ontario est un véritable terrain de jeu pour les personnes qui aiment pagayer. Comme vous pouvez l’imaginer, la meilleure façon de visiter le parc national des Mille-Îles est en canot ou en kayak (si vous n’avez pas d’embarcation, vous pouvez en louer une dans un magasin MEC). Une autre valeur ajoutée pour ce parc ? Il abrite des tentes oTENTik, une habitation à mi-chemin entre la tente et le chalet rustique.

Lorsque vous préparez votre équipement pour une excursion en canot en prévision de camper sur une île à la belle étoile, n’oubliez pas d’apporter des pantalons longs et des chemises à manches longues, car les tiques sont présentes dans la plupart des régions de l’est de l’Ontario.

Parc provincial Sleeping Giant

Hiking in Sleeping Giant Provincial Park, Ontario

De la rando au parc provincial Sleeping Giant. Photo : Parcs Ontario

En raison des vues imprenables qu’il offre sur le lac Supérieur et de sa faune abondante, le parc provincial Sleeping Giant est l’endroit idéal pour camper. Situé dans la péninsule Sibley dans le nord-ouest de l’Ontario, à l’est de Thunder Bay, ce parc offre 80 km de sentiers de randonnée et une grande variété de sites de camping, y compris une poignée d’emplacements tranquilles à l’ouest du lac Marie Louise.

Il y a aussi de nombreuses options pour les courtes randonnées, ainsi que certains sentiers de vélo. Si vous êtes à la recherche d’une randonnée plus exigeante avec nuitée, frottez-vous au sentier Kabeyun qui totalise 40 km (vous pouvez aussi parcourir certaines sections de ce sentier durant de courtes sorties). Sur votre chemin, vous croiserez des anses dissimulées et profiterez de la vue des eaux bleutées du lac Supérieur depuis la rive du havre Tee.

Parc provincial Driftwood

Sunset canoe paddling in Driftwood Provincial Park, Ontario

Une sortie sur l’eau au coucher du soleil dans le parc provincial Driftwood. Photo : Parcs Ontario

Offrant une vue panoramique des Laurentides, le parc provincial Driftwood, près de Stonecliffe, est un bon camp de base pour aller explorer la rivière des Outaouais en canot ou en kayak. En prime, puisque le parc provincial Algonquin est situé à seulement quelques heures en voiture, Driftwood constitue aussi un bon port d’attache pour les personnes qui veulent éviter l’achalandage du parc Algonquin, mais qui souhaitent pagayer ses cours d’eau de renommés mondiales.

Vous pouvez louer des canots sur place, y compris le VFI et l’équipement de sécurité. N’oubliez pas d’apporter un écran solaire, un chapeau, un sac étanche pour ranger vos appareils électroniques et vos collations, ainsi qu’un étui pour protéger vos cartes de l’eau.

Parc provincial Ferris

Ferris Provincial Park suspension bridge, Ontario

Pont à suspension du parc Ferris. Photo : Parcs Ontario

Pas très loin en voiture à partir de Toronto, le village de Campbellford est reconnu pour ses habitants sympathiques et ses jolis paysages. Il s’agit également du dernier arrêt avant d’entrer dans le parc national Ferris. Et une fois à l’intérieur du parc, vous ne voudrez plus jamais partir ! Ferris abrite de nombreux sites de camping situés aux abords du parc et enfouis dans la forêt. Donc, si vous êtes à la recherche d’un endroit éloigné et paisible, ce parc est tout indiqué. Ce secret bien gardé abrite de nombreuses rivières et forêts, mais si vous souhaitez quelque chose de différent, sillonnez le sentier River Gorge jusqu’au pont suspendu de 30 pieds qui offre une vue spectaculaire sur les environs.

Parc provincial Lady Evelyn-Smoothwater

Canoeing in Lady Evelyn-Smootwater Provincial Park, Ontario

Sortie en canot dans le parc Lady Evelyn-Smoothwater Photo : Parcs Ontario

Situé au cœur de la région de Temagami, au milieu de 2400 km de forêts et de lacs, le parc Lady Evelyn-Smoothwater est un excellent endroit pour le camping sauvage. Depuis qu’il a été classé parc sauvage, les cannettes et les bouteilles y sont interdites. Donc, assurez-vous d’apporter votre nourriture dans des contenants réutilisables.

Puisque ce parc est situé à environ 1 heure de North Bay, vous pourrez sans doute profiter de journées chaudes, mais les nuits risquent d’être fraîches, voire froides.  Assurez-vous d’amener un sac de couchage ayant une cote de température d’au moins -7 °C, un bon matelas de sol pour l’isolation, et des vêtements douillets pour les soirées frisquettes. Toutefois, le réveil en pleine forêt vaut amplement la fraîcheur de la nuit. Et rien de tel que de siroter un bon café en étant entouré de pins majestueux.

Où trouver ces SITES DE CAMPING

Map of hidden gems in Ontario

Carte des parcs

autres conseils avant de partir

La météo en Ontario peut changer en l’espace d’un clin d’œil. En effet, les rafales et la pluie forte peuvent survenir à tout moment. En préparant votre matériel de camping, assurez-vous d’apporter un imperméable et des vêtements chauds, même si la météo prévoit du beau temps. Vous serez content de les avoir avec vous si Dame nature décide de faire des caprices.

Finalement, peu importe où vous irez camper en Ontario, n’oubliez pas d’appliquer les principes Sans Trace. Ce sont de petits gestes qui peuvent faire une grosse différence. Gardons nos parcs propres afin que tout le monde puisse en profiter.

Joanie Gaudreau

Rédactrice et passionnée d’entraînement, toujours en quête de son prochain sommet à atteindre... et de son prochain café aussi !