Tommy Caldwell climbing

Conseils écolos de Tommy Caldwell pour l’escalade

En tant que grimpeur, il est difficile d’ignorer les effets des changements climatiques. Des régions qui étaient jusqu’à récemment densément boisées, comme la ville d’Estes Park où j’habite au Colorado et ma destination d’escalade préférée à Yosemite, se transforment graduellement en déserts. Les feux de forêt sont beaucoup trop courants, et dans les hautes montagnes où j’aime grimper en Patagonie et dans les Alpes, la neige fond à vue d’œil et les parois rocheuses se désintègrent. Sans compter que les glaciers reculent à un rythme effréné.

Qu’est-ce qu’un simple grimpeur peut faire? J’ai d’abord ouvert mes yeux et mes oreilles, et j’ai appris une tonne de choses en jouant le rôle d’ambassadeur pour Patagonia et en lisant simplement ses publications. Mais le déclic s’est produit lorsque j’ai réalisé que j’avais le pouvoir de changer les choses. Je me suis joint à l’organisation Access Fund pour lutter activement contre les changements climatiques. J’ai commencé à collaborer avec des marques de plein air pour créer des produits durables, et je démontre aux membres de la communauté de l’escalade que leurs choix peuvent changer la donne. J’ai encore beaucoup à apprendre et je n’en suis qu’au début de ma démarche, mais je crois faire le bon choix en participant à la protection de la planète.

Les adeptes d’escalade sont souvent très doué·e·s pour partager les expériences extraordinaires que le sport leur fait vivre. En ajoutant une dimension d’écoresponsabilité à nos récits, nous avons la possibilité de profiter de notre visibilité pour véhiculer le message à un plus vaste public.

Comment prendre soin de vos secteurs d’escalade préférés

L’escalade extérieure gagne en popularité et il est de plus en plus important de protéger les espaces naturels où se trouvent les parois. Si nous respectons ces lieux, les parois demeureront accessibles. Mais si nous les détruisons, nous perdrons nos privilèges. Dans la plupart des régions, il existe des clubs d’escalade qui font un excellent travail. Trouvez-les et épaulez-les en leur donnant de votre temps et de votre argent.

Il y a des dizaines de façons de réduire votre impact à la paroi, mais je crois que la méthode la plus efficace est d’imaginer que vous visitez la maison d’un·e ami·e. Les comportements à adopter vous seront alors évidents.

Vous cherchez des conseils précis? Consultez notre article sur les règles d’étiquette de l’escalade extérieure.

Close up of Tommy Caldwell clipping rope into a quickdraw while climbing

Choisissez soigneusement votre équipement

En achetant des produits conçus de façon écoresponsable, vous envoyez un message clair aux fabricants, à l’industrie et aux corps législatifs, et vous contribuez ainsi à l’amélioration des procédés de fabrication. Les marques Patagonia et Edelrid font toutes deux un travail exceptionnel sur le plan du développement durable.

Puisqu’elle a intégré la recherche de solutions environnementales à son modèle d’affaires, Patagonia est devenue une référence dans le secteur. Elle participe activement à la transformation des systèmes et des chaînes logistiques associés à la fabrication de tous les vêtements et tissus. Par exemple, elle met à l’essai l’agriculture régénératrice pour produire du coton biologique, exploite l’un des plus grands centres de réparation de vêtements en Amérique du Nord, trouve des façons de s’approvisionner en matériaux recyclés, et s’est engagée à devenir carboneutre d’ici 2025.

Edelrid, quant à elle, est une pionnière de la fabrication d’équipement d’escalade écoresponsable, une tâche particulièrement délicate puisque la vie des gens dépend de cet équipement. Son bilan en matière de réduction de la consommation d’eau et de produits chimiques, entre autres, pourrait faire l’envie de tous ses concurrents. De plus, pour s’assurer de respecter ses engagements, elle fait appel à des vérificateurs externes comme Bluesign, qui a établi les normes environnementales les plus élevées pour la fabrication d’étoffes.

Pour que mes vêtements durent plus longtemps, je les lave moins souvent et je les fais sécher à l’air. Les vêtements imper-respirants à traitement déperlant durable font exception : pour prolonger leur vie utile, il vaut mieux les faire sécher à la machine de temps à autre afin de restaurer leur imperméabilité.

Processus de corde Edelrid Neo 3R, montrant la transformation des cordes pré-consommation étant décomposées en fil, puis devenant une nouvelle corde

Mes trois produits écoresponsables préférés

Corde Neo 3R d’Edelrid (à venir chez MEC) : Je l’utilise pour toutes mes sorties d’escalade sportive et pour les voies d’une longueur. C’est la première corde au monde à être composée à 50 % de retailles provenant du processus de fabrication, et je suis vraiment emballé par cette innovation. L’utilisation de matériaux recyclés réduit considérablement l’extraction de matières premières et diminue l’empreinte carbone des produits de 80 pour cent en moyenne.

Mousqueton à vis HMS Bulletproof d’Edelrid : Souvent, la manière la plus élégante de fabriquer un produit écoresponsable est d’éliminer le superflu. Vous avez probablement remarqué que la plupart des mousquetons sont dotés d’un revêtement lustré et coloré. Pour obtenir ce résultat, il faut employer un procédé d’anodisation qui utilise des produits chimiques toxiques. Les eaux usées produites par ce procédé doivent être traitées et rejetées adéquatement pour éviter de nuire à la santé des gens et à l’environnement. Pour contourner ce problème, Edelrid s’est demandé si l’anodisation était vraiment nécessaire. La grande majorité du temps, la réponse est non. En plus, les mousquetons non anodisés ont un beau look rétro.

Corde hydrofuge Swift Eco 8,9 mm d’Edelrid : C’est la corde par excellence pour les ascensions techniques où chaque gramme compte. Le traitement Eco Dry est le seul apprêt hydrofuge de l’industrie à ne contenir aucun PFC; une belle solution de rechange aux traitements imperméabilisants habituels, qui contiennent des produits chimiques toxiques. Il est aussi utilisé dans la fabrication de la corde hydrofuge Skimmer Eco 7,1 mm et de la nouvelle corde Tommy Caldwell Eco Dry CT de 9,3 mm.

Je dois avouer que je ne traite pas toujours mon équipement avec le plus grand soin. Je m’assure donc d’acheter les produits les plus durables possible pour qu’ils me soient utiles longtemps.

En savoir plus et passer à l’action

Depuis dix ans, je réfléchis de plus en plus à ce que la communauté du plein air peut faire pour protéger notre planète, et j’ai beaucoup appris grâce à des groupes qui défendent la cause. Ils pourraient aussi vous faire découvrir des choses. Voici quelques ressources :

  • Protect Our Winters Canada: cette organisation ne s’adresse pas seulement aux adeptes de sports d’hiver, mais à toutes les personnes qui aiment le plein air et veulent lutter contre les changements climatiques.
  • Sans trace Canada: cet organisme a établi des principes pour vous aider à réduire votre empreinte.
  • Patagonia Action Works: ce site incroyablement utile vous aide à trouver les événements, organismes et groupes environnementaux de votre région et à vous impliquer.
Tommy Caldwell
Tommy Caldwell

Grimpeur professionnel qui a enchaîné 13 voies d’El Capitan en escalade libre et qui s’est engagé à protéger la planète. Pronoms : il, lui.