Mountain Equipment Company
Image de héros

Conseils de voyage pour une vie nomade

16 mai 2018

blog.article.found.in Activités, Astuces et conseils, Voyages et excursions

À un moment ou à un autre, nous sommes nombreux à éprouver une pulsion incontrôlable de partir à l’aventure. Même si nous avons un emploi et des engagements importants – surtoutsi nous avons un emploi et des engagements importants – il peut être difficile d’ignorer une telle pulsion.

Nous souhaitons alors laisser libre cours au nomade qui sommeille en nous, en quête du sentiment de liberté inhérent à un mode de vie fondé sur un minimum de possessions et des expériences enrichissantes. Mais malgré le grand romantisme que revêt cette idée, le projet de partir en voyage pour une durée prolongée aux quatre coins du pays – ou du monde – exige une certaine planification ainsi que du matériel adapté aux conditions qui rendront l’aventure beaucoup plus agréable (croyez-moi, je l’ai appris à la dure).

Que vous souhaitiez simplement faire l’essai d’une vie nomade ou que vous ne soyez qu’à un pas de vivre complètement hors des réseaux traditionnels, voici quelques conseils et suggestions de la part de vrais spécialistes.

Conseil no 1 : Prévoyez de bons vêtements

Des experts de partout sont d’accord avec le conseil que donnent presque tous les parents du monde depuis toujours : apportez des couches de vêtement ! Dans la plupart des cas, trois couches sont indispensables : une couche isolante compressible, un polaire mince et un manteau imperméable léger. Puisqu’il arrive souvent que la température ne soit pas « de saison », il importe de vous munir d’une variété de couches légères pour une grande variété de conditions météo.

Bruce Kirkby, ambassadeur MEC, a visité plus de 80 pays et cumule plus de 2000 jours d’expédition. (Suivez-le sur Instagram si vous avez besoin d’inspiration pour vos prochaines aventures.) Il mentionne sans hésitation le manteau Uplink de MEC comme vêtement essentiel, quelle que soit sa destination. « Je l’ai apporté partout, de l’Himalaya jusqu’à l’Arctique. Il est léger et compressible, en plus d’être chaud et de couper le vent. Et j’ai presque toujours mon manteau Synergy au cas où les conditions météo se détériorent et qu’il me faut une protection à toute épreuve contre le vent, la neige, la pluie, etc. »

Lorsqu’il voyage, Bruce est également l’un de nos testeurs chargés d’évaluer la performance des produits MEC. Voici d’ailleurs le manteau à capuchon Light Obsession en pleine action :

Et qu’en est-il des autres couches ? « Je porte généralement un pantalon coquille souple (notamment le pantalon Uptrack) et, comme sous-vêtements, j’opte habituellement pour le caleçon T3 et le maillot T1 », poursuit Bruce. (Le « T » réfère à l’efficacité isolante – « thermal », en anglais. Ainsi, les sous-vêtements T1 offrent une protection légère, tandis que les sous-vêtements T3 procurent plus de chaleur et un plus grand confort.)

Conseil no 2 : Constituez-vous une minicuisine

La préparation de la nourriture est très importante sur la route, surtout parce que les conditions peuvent être imprévisibles. Il peut être difficile de savoir où se trouve la prochaine épicerie. Il est donc toujours préférable d’avoir à portée de main des collations et des repas faciles à préparer.

Si vous voyagez en voiture ou dans un véhicule récréatif, il est plus facile de stocker, de transporter et de préparer de la nourriture au moyen d’une glacière légère et durable d’un format normal (la glacière Roadie de Yeti est une option étonnamment durable) et d’une cuisine portative (les ensembles de cuisine de camping peuvent être très compacts.) Si votre aventure est trop intense pour transporter une glacière, prévoyez quelques barres de céréales et autres collations pour les longs segments où vous ne pouvez pas vous arrêter afin de prendre un repas.

Amazing spread of snacks on a picnic table

Conseil no 3 : Perfectionnez votre sac à dos

En tant que nomade, vous devez trouver une façon de transporter tout votre matériel. « En milieu sauvage, j’adore les sacs à dos AlpineLite de MEC – c’est probablement le sac AlpineLite 32 que j’utilise le plus », affirme Bruce. « Et pour mes voyages à l’étranger, le sac à dos Forge 65 peut contenir tout ce dont j’ai besoin. »

Si vous voyagez seulement avec un sac à dos, il est important de savoir comment organiser vos choses à l’intérieur pour qu’il soit confortable. Regardez notre vidéo sur l’art de charger un sac à dos. Pour bien maximiser l’espace dans votre sac, jetez un coup d’œil aux conseils de nos experts.

MEC Forge 65 backpack on a hiker on a mountain

Vous serez surpris de la quantité de matériel qui peut entrer dans votre sac à dos. Mais cela dit, tout article que vous apportez doit avoir plus d’une utilité. Ce gros pot de crème hydratante ? Laissez-le de côté au profit d’huile de noix de coco, que vous pouvez utiliser pour cuisiner, vous laver les dents et soulager des lèvres gercées, la peau sèche ou les maux de gorge.

Si vous êtes du genre à aimer prendre un bon bain à la maison, apportez une douche portative. Facile à transporter et à utiliser, elle change la donne pour quiconque n’aime pas la sensation d’être sale en plein air. Vous pouvez aussi l’utiliser pour rincer vos bottes, votre vaisselle, vos vêtements et n’importe quel article que vous voulez laver.

Conseil no 4 : Recréez les conforts de la maison

Sur la route, il est essentiel de se créer un « chez-soi », ce qui n’est pas nécessairement un endroit en tant que tel, mais plus un sentiment à cultiver (particulièrement durant les journées difficiles, ce qui est certain d’arriver). Envoyez des textos, écrivez des cartes postales ou appelez des gens que vous aimez pour leur raconter une anecdote cocasse. Bref, tout ce qui peut entretenir cette connexion avec d’autres.

Et n’oubliez pas les conforts plus tangibles. Les recommandations de Bruce ? « Un matelas de sol gonflable, un bon sac de couchage (en duvet pour l’hiver, en synthétique pour l’été) et une lampe frontale. Avec ça, je me sens chez moi, n’importe où. » Et un autre conseil : une doublure d’appoint réduit la fréquence des lavages de votre sac de couchage.

Conseil no 5 : Ayez un filet de sécurité et partez avec confiance

Vous souhaitez partir à l’aventure, c’est bien. Mais assurez-vous d’avoir un moyen d’appeler à l’aide, au besoin : un GPS, un téléphone cellulaire, une carte et une boussole ou une radio VHF. Comme toujours, apportez une trousse de premiers soins ainsi que ces autres 10 essentiels.

Pour bien amorcer l’exploration de ce nouveau mode de vie – ou si vous en voulez juste un avant-goût sans nécessairement vous engager pleinement –, vous pourriez retenir les services d’un voyagiste organisant des voyages en petits groupes. Vous aurez la chance d’explorer une nouvelle région du monde, d’essayer de nouvelles activités et de rencontrer de nouvelles personnes sans avoir à tout organiser vous-même et à passer des semaines, voire des mois, sur la route. Ces voyages sont aussi une excellente façon de maximiser votre temps de vacances.

Jetez un coup d’œil aux Aventures MEC pour découvrir nos voyages, et restez à l’affût des événements sur les voyages dans les magasins MEC pour obtenir plus de conseils.

Bien sûr, vos journées seront plus éprouvantes si vous n’avez pas le bon matériel. Ne lésinez pas sur la qualité. Même si vous avez peu de possessions avec vous sur la route, celles que vous avez ont une grande importance. Assurez-vous qu’elles sont adaptées au voyage à long terme.


Articles récents