Two people canoeing in a yellow canoe

Comment choisir un aviron

Quoi de plus exaltant que de jeter son équipement dans son embarcation et de prendre le large, que ce soit pour une courte balade après le travail ou une aventure de canot-camping dans l’arrière-pays ? Peu importe vos plans, ramer avec le bon aviron peut changer la donne.

Mais existe-t-il vraiment des avirons inadéquats ? Pas vraiment, mais chaque forme d’aviron est adaptée à un usage différent. Pour trouver l’aviron le mieux adapté à vos besoins, gardez en tête ce qui suit :

  • Votre taille et votre force: Plus l’aviron est long, plus sa force de levier sera grande, mais plus vous aurez besoin de force pour propulser votre embarcation sur l’eau.
  • Les caractéristiques du plan d’eau: Comptez-vous vous aventurer en rivière ou pagayer sur un lac tranquille? Certaines formes de pales sont mieux adaptées à certaines conditions.
  • L’apparence et le confort: N’achetez pas un aviron simplement parce qu’il est joli. Renseignez-vous sur les avantages et les inconvénients de chaque matériau.
  • Manche droit ou courbé: Il est important de savoir que certains avirons ont une inclinaison ou un angle avant de les acheter, car cela change bien des choses.

La longueur de votre aviron

Lorsque les gens parlent de la longueur de l’aviron, ils font référence à la longueur combinée du manche et de la pale. (Le manche est la partie que vous tenez lorsque vous pagayez et la pale est la partie qui est submergée.) La partie de l’aviron où le manche rencontre la pale s’appelle le col.

Cela dit, comment savoir quelle longueur d’aviron convient le mieux pour vous? Voici un truc simple : assoyez-vous sur une chaise le dos bien droit et tenez l’aviron en position verticale entre vos jambes, la pale vers le haut, de manière à ce que le manche touche au siège entre vos jambes. Vos yeux devraient être à la hauteur du col de l’aviron.

Ces directives devraient vous aider à trouver un aviron adapté pour vous, mais chaque personne est unique. Plus vous passerez de temps sur l’eau, plus vous pourrez déterminer si vous préférez un aviron plus court ou plus long.

  • Un aviron plus long est idéal si vous pagayez à un endroit où vous pouvez faire de longs et puissants coups d’aviron et que vous n’avez pas à faire de manœuvres rapides, comme dans les lacs ou les estuaires tranquilles.
  • Quant aux avirons plus courts, ils vous permettent de très bien diriger l’embarcation et sont parfaits pour le canot en eaux vives et les cours d’eau rocailleux.

Choix de la taille et de la forme de la pale

Une grande pale demandera plus d’efforts, mais elle vous offrira plus de propulsion à chaque coup. Entre autres, les avirons courts munis de grandes pâles sont parfaits pour le canot en eaux vives, car ils vous aident à faire des coups d’aviron puissants et rapides comme l’éclair même lorsque la pale semble à peine toucher l’eau.

Sur les lacs et les rivières tranquilles, il est moins nécessaire de tourner l’embarcation rapidement, alors les petites pales font généralement l’affaire. Vous devrez pagayer à un rythme légèrement plus élevé, mais chaque coup d’aviron vous demandera moins d’effort. Vos poignets et vos épaules se fatigueront moins rapidement, surtout si votre embarcation déborde d’équipement de camping. Les pales longues et étroites (comme le modèle classique en forme de queue de castor ou de loutre) peuvent atteindre les eaux plus calmes sous les vagues agitées en surface, ce qui vous permet de pagayer plus doucement et d’avoir une meilleure maîtrise de l’embarcation en général.

Grandes pales

Avantages

  • Excellente force de levier à chaque coup
  • Coups d’aviron plus efficaces (par rapport à ceux donnés avec des pales étroites)
  • Permettent d’accélérer et de manœuvrer plus rapidement et offrent du mordant pour réaliser des esquimautages

Inconvénients

  • Plus fatigantes à utiliser sur de longues périodes
  • Offrent plus de résistance au vent, ce qui les rend parfois difficiles à manœuvrer dans les conditions venteuses

Petites pales

Avantages

  • Demandent moins d’efforts à vos muscles et à vos articulations
  • Moins de surface poussée par le vent

Inconvénients

  • Il est nécessaire de maintenir un rythme rapide pour conserver sa vitesse de croisière
  • Rendent les manœuvres rapides plus difficiles; offrant moins de puissance, ces pales rendent le déplacement de l’embarcation plus difficile

« J’adore les pales longues et étroites pour pagayer sur les lacs. Elles plongent dans l’eau comme dans du beurre, ce qui rend l’expérience agréable et relaxante. » – Paula B., employée MEC

Matériaux de fabrication des avirons

Il n’y a pas que la longueur et la largeur de l’aviron qui comptent. Le matériau à partir duquel il est fabriqué est aussi très important, entre autres lorsqu’il est question de confort, de fonctionnalité et d’entretien.

Bois

Bruce Kirkby's family paddling on the Churchill River

Photo de la famille de Bruce Kirkby, ambassadeur MEC, lors d’un séjour en canot de deux semaines avec sa famille sur la rivière Churchill. Photo : Bruce Kirkby

Les avirons en bois sont un classique : aucun matériau synthétique ne peut rivaliser avec leur dynamisme, leur flexibilité et leur chaleur. Ils sont généralement un peu plus lourds que les avirons en fibre composite, mais ils sont parfois plus légers que ceux munis de pièces en plastique ou en aluminium. Le bois requiert un certain d’entretien, allant d’une touche de vernis sur les zones abîmées de temps à autre à un sablage et à un vernissage complet.

Les avirons en bois laminés ne sont pas comme les avirons en bois traditionnels. Ils sont faits de bandes de bois collées ensemble, et ils peuvent être creux ou faits d’un mélange de bois lourd et léger, ce qui les rend souvent plus légers. Ils sont aussi plus rigides, mais ce qu’ils perdent en souplesse et en capacité d’absorption des coups, ils le regagnent en force et en polyvalence dans plusieurs situations, tant en eaux creuses ou qu’en eaux peu profondes, que vous pagayiez lentement ou rapidement lors d’une course ou d’une simple excursion.

Pourquoi retrouve-t-on de la résine dans le bas de certains avirons ?

Les gens se servent souvent du bout de l’aviron pour pousser leur embarcation, ce qui use la couche de vernis ou d’huile et laisse l’eau pénétrer dans le bois (ce qui pourrait le faire pourrir). Bien que les embouts en résine ne sont pas particulièrement esthétiques, ils rendent les avirons beaucoup plus faciles à entretenir.

« Lorsque j’accroche mes avirons au mur, cela me motive à retourner sur le lac le plus tôt possible ! Certaines sortes de bois (comme le cerisier) noircissent avec l’usage, et chaque entaille dans le bois à sa propre histoire. Vous n’avez besoin que de quelques clous et crochets pour les suspendre. » – Paula B., employée MEC

Composite

Les avirons en fibre de verre offrent un excellent rendement la plupart du temps et sont généralement plus abordables. Ils sont souvent plus souples et confortables, et ils sont relativement légers, ce qui est moins difficile sur les articulations.

Les avirons ultralégers sont faits de composite comme le kevlar, la fibre de carbone et le graphite et peuvent même avoir un centre en mousse. Au départ, ils ont été conçus pour les courses professionnelles en eau calme, mais ils ont rapidement gagné en popularité dans pratiquement tous les styles de canotage, malgré leur prix élevé.

Plastique et aluminium

Paddlers splashing water at each other with plastic/aluminum paddles

Les plastiques comme le nylon, le polyéthylène, le plastique ABS et l’uréthane permettent de créer des pales d’aviron durables et flexibles qui nécessitent peu d’entretien et qui sont généralement très abordables. Les pales en plastiques sont plus lourdes que celles en fibre de verre, mais elles sont pratiquement indestructibles.

On utilise l’aluminium uniquement pour créer des manches, qui sont habituellement rigides et peu dispendieux. Puisqu’ils sont froids au toucher, ils sont souvent recouverts de vinyle ou d’un matériau isolant.

Manche droit ou manche courbé ?

Lorsque vous magasinerez un aviron, vous remarquerez que certains sont munis d’un manche droit et d’autres d’un manche courbé. Si vous aimez faire du canot de façon récréative sur des eaux calmes et prévisibles, il est possible que vous préfériez un manche courbé. La pale, grâce à son angle, rendra vos coups de pagaie plus efficaces, fendra l’eau plus facilement et vous permettra de maintenir le rythme du début à la fin. Les pagaies à manche courbé sont souvent équipées d’une pale plus large pour vous offrir une meilleure propulsion.

Toutefois, gardez à l’esprit qu’il est plus difficile de manœuvrer avec des pagaies à manche courbé. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elles ne sont pas recommandées pour le canot en eaux vives. Si vous songez à vous mesurer à des eaux tumultueuses qui demandent plus de technique, ou si vous préférez les pales plus petites et étroites qui demandent moins d’efforts à vos bras, il serait préférable de laisser de côté les pagaies à manche courbé et d’opter pour une pagaie un peu plus conventionnelle.

Ayez toujours une pagaie de rechange à portée de main

La plupart des gens apportent une pagaie de rechange pour des raisons de sécurité. Bien qu’une pagaie de base puisse satisfaire à vos besoins, pourquoi ne pas vous procurer une pagaie supplémentaire qui répond à un besoin précis, au cas où les conditions changeraient ou que vous ayez envie d’explorer de nouveaux horizons ?