19_199_HikeFall_D19_web_5x2_blog_HowChooseRainJckt

Comment choisir un manteau imperméable

Choisir un manteau imperméable peut sembler difficile quand des tonnes de choix s’offrent à vous en magasin et en ligne. Mais la tâche devient plus facile quand vous savez quoi regarder et comment orienter votre recherche.

Voici donc quelques facteurs à considérer lorsque vous magasinez un manteau imperméable :

  • Imperméabilité vs hydrorésistance : Voulez-vous un manteau pour les pluies occasionnelles ou les grosses averses ?
  • De quel type de confection avez-vous besoin ? Apprenez la différence entre une confection 2, 2,5 ou 3 couches et déterminez laquelle répond le mieux à vos besoins.
  • Caractéristiques supplémentaires : Capuchon, poches ou autres caractéristiques qui pourraient être utiles en fonction de vos activités

Imperméabilité vs hydrorésistance : Quelle est la différence ?

Les imperméables peuvent être faits de divers matériaux, mais le polyester et le nylon sont les plus courants. Ces matériaux sont légèrement hydrorésistants de nature, mais ils ont tout de même besoin d’un coup de pouce de la technologie avant d’être utilisés sous la pluie. Vous avez peut-être déjà vu que les imperméables sont étiquetés comme étant hydrorésistants ou imperméables – ce qui ne veut pas dire la même chose lorsqu’il est question de rester au sec.

Manteaux hydrorésistants

Les manteaux hydrorésistants sont traités avec un traitement déperlant durable. Ce traitement est appliqué sur la surface extérieure du manteau pour faire perler et glisser l’eau. Ils sont efficaces sous une pluie légère, mais s’il pleut trop fort, l’eau commencera à s’infiltrer.

Idéals comme : coupe-vents ou manteaux de tous les jours, mais pas très efficaces comme imperméables.

Manteaux imperméables

L’imper-respirant Hydrofoil de MEC comporte des coutures scellées et une glissière hydrorésistante.

Si vous voulez rester au sec par temps pluvieux et venteux, il vous faut un manteau imperméable. Ces manteaux sont traités avec un traitement déperlant durable qui sert de premier rempart contre la pluie, mais tout le génie qui crée l’imperméabilité est concentré sur les couches intérieures.

Fonctionnement des manteaux imper-respirants

Les manteaux imperméables comportent un revêtement intérieur ou une membrane qui empêche l’eau de s’infiltrer. Chez MEC, la plupart des manteaux imperméables tirent parti de la technologie imper-respirante qui consiste en une membrane composée de micropores. Ces micropores ne laissent pas passer l’eau, mais laissent l’air chaud et la transpiration s’échapper, ce qui vous empêche de surchauffer lorsque vous courez après le bus.

GORE-TEXMD a été la première technologie imper-respirante sur le marché. C’est la plus connue et c’est LA référence en matière de qualité et d’efficacité. Au fil des ans, d’autres marques ont développé des technologies imper-respirantes, comme eVent, Pertex Shield, Patagonia H2No et Helly Hansen HellyTech. Il existe également des technologies sans nom qui s’avèrent des options très intéressantes sur le plan du rapport qualité-prix.

Toutefois, même la meilleure des membranes imper-respirantes combinées à un traitement déperlant durable peut laisser la pluie s’infiltrer le long des coutures et par la glissière. C’est pourquoi un imperméable de qualité comporte aussi des coutures scellées et des glissières hydrorésistantes ou des rabats hermétiques couvrant les glissières.

Manteaux imperméables chez MEC

Tous les manteaux imperméables vendus chez MEC comportent un revêtement ou une membrane imperméable et des coutures scellées et ont fait l’objet d’un traitement déperlant afin que vous puissiez vous aventurez dans une tempête sans craindre d’être mouillé.

Mais rappelez-vous : pour être efficace au maximum, votre manteau imperméable a besoin d’un peu d’amour de temps à autre. Apprenez comment laver et réimperméabiliser votre manteau.

Couches et confection

Un manteau imperméable, c’est un peu comme un sandwich de couches de tissu. La couche extérieure est faite de polyester ou de nylon enduit d’un traitement déperlant durable. La couche du centre est une membrane ou un revêtement imper-respirante. La couche intérieure est une doublure qui assure le confort contre la peau. Mais comme pour les sandwiches, les couches d’un manteau imperméable peuvent être de composition différente – vous devez les choisir en fonction de vos activités.

Quand vous naviguez sur mec.ca, le tableau des caractéristiques techniques pour chaque manteau imperméable fournit des renseignements sur sa confection et sa composition.

Confection 2 couches

Close-up of MEC Monsoon Jacket

Intérieur du manteau Monsoon de MEC, un exemple d’une confection 2 couches avec doublure douce

Dans une confection 2 couches, la surface extérieure est laminée à la membrane ou au revêtement imper-respirant afin qu’ils agissent comme une seule et même couche. À l’intérieur, une doublure en filet ou en tissu (non laminé) est cousue à la couche extérieure et épouse le corps.

Manteaux 2 couches :

  • Très durables, et leur doublure cousue est très confortable
  • Souvent plus lourds et plus volumineux que les autres types de manteaux en raison de leur doublure confortable

Idéals comme : manteaux imperméables décontractés pour la ville ou le ski alpin.

Confection 2,5 couches

Close-up of MEC Hydrofoil Jacket

Intérieur d’un imperméable 2,5 couches : ci-dessus le Hydrofoil de MEC, comportant une impression en relief (ce qui améliore le facteur de compressibilité)

Comment un manteau peut-il comporter seulement une demi-couche de tissu ? En fait, il ne s’agit pas réellement d’un tissu. Dans une confection 2,5 couches, le tissu extérieur est laminé à la membrane imper-respirante (comme dans une confection 2 couches). Ensuite, un mince revêtement avec impression en relief – qui constitue la demi-couche – est appliqué à l’intérieur de la membrane pour éviter que votre peau soit directement en contact avec cette dernière.

Manteaux 2,5 couches :

  • Généralement très légers et compressibles parce qu’ils ne comportent pas de doublure intérieure (certains ont même une poche qui sert de sac dans lequel on peut y replier le manteau)
  • Comparé au tissu doux de la doublure, le revêtement donne à la personne qui le porte l’impression d’être collant sur la peau
  • Le mince revêtement n’est pas aussi durable que la doublure. Par conséquent, la durée de vie d’un manteau 2,5 couches sera plus courte que celle des autres types de manteaux imperméables

Idéals comme : manteaux de voyage ou comme manteaux imperméables compressibles pour la randonnée, l’alpinisme ou le vélo.

Confection 3 couches

Close-up of MEC Synergy Jacket

Confection 3 couches, comme le manteau Synergy de MEC, protégeant de la pluie, de la neige et du grésil

Étrangement, les manteaux trois couches donnent l’impression d’être faits d’une seule couche. Cela est dû au fait que les trois couches sont laminées ensemble : le tissu extérieur, la membrane et la doublure.

Manteaux 3 couches :

  • Se trouvent généralement dans la catégorie haut de gamme puisque la technologie 3 couches est plus dispendieuse – toutefois, vous en avez plus pour votre argent
  • Plus durables et plus respirants que tous les autres types de confection
  • Plus légers et plus compressibles que les manteaux 2 couches
  • Si vous passez beaucoup de temps en plein air et que vous voulez un manteau de première qualité, l’imperméable 3 couches est le meilleur choix

Idéals comme : manteaux pour la randonnée, l’alpinisme, le vélo, le ski de haute route et les nombreuses journées passées dehors.

Autres caractéristiques à considérer :

Transpirez-vous facilement ? Perdez-vous constamment votre laissez-passer de ski ? Peut-être préparez-vous une randonnée sur le sentier de la Côte-Ouest au moment où on prévoit de la pluie ? Voici quelques caractéristiques supplémentaires qui peuvent résoudre certains problèmes :

Capuchons adaptés à vos activités

La plupart des manteaux imperméables comportent un capuchon. Mais le type de capuchon dont vous avez besoin dépend des activités que vous pratiquerez avec votre manteau. En général, les imperméables urbains sont dotés d’un capuchon avec un système d’ajustement assez simple, alors que les manteaux de randonnée comportent un capuchon ajustable avec une visière rigide. Les manteaux conçus pour le ski ou l’alpinisme sont dotés d’un large capuchon qui peut être porté par-dessus un casque (attention : ces types de capuchons peuvent être très amples si vous ne pensez jamais porter le manteau avec un casque). Enfin, les manteaux de vélo sont rarement dotés d’un capuchon parce qu’il risque de nuire à votre vision quand vous tournez la tête.

Glissières d’aération

Si vous portez votre manteau durant des activités très intenses comme le vélo, la randonnée, le ski de haute route ou l’alpinisme, il y a de fortes chances que vous ayez chaud et que vous transpiriez. La membrane imper-respirante de votre imperméable peut vous aider à évacuer une partie de l’humidité, mais elle ne fait pas de miracles. C’est pourquoi de nombreux manteaux sont pourvus de glissières d’aération que vous pouvez ouvrir pour laisser entrer une bouffée d’air froid. Ces glissières sont habituellement situées aux aisselles, à la poitrine ou au dos (les zones les plus sujettes à transpirer).

Poches spéciales

Vous pouvez souvent deviner l’utilité particulière d’un manteau imperméable en observant simplement les poches. Les manteaux imperméables urbains comptent souvent de nombreuses poches internes et externes pour que vous y mettiez de petits essentiels du quotidien, comme des clés ou des titres de transport. Les imperméables conçus pour l’escalade ou la randonnée ont souvent des poches hautes afin que l’ouverture ne soit pas bloquée par la ceinture d’un sac à dos ou d’un harnais d’escalade. Les manteaux de ski possèdent une pochette spéciale pour le laissez-passer de ski, une poche à doublure pelucheuse pour protéger vos lunettes de ski ou une large poche pouvant contenir vos peaux d’ascension ou vos gants épais. Les manteaux de vélo ou ceux pour la randonnée légère et l’alpinisme ont peu de poches (voire aucune) pour réduire au maximum le poids et le volume.