Person waxing skis

Comment farter des skis ou une planche à neige

Apprendre à farter ses propres skis ou sa propre planche à neige, c’est un peu comme apprendre à faire un espresso parfait. Lorsque vous savez comment bien le faire, c’est plus facile que vous ne le pensiez, c’est moins coûteux que de payer quelqu’un d’autre pour le faire et c’est super gratifiant lorsque vous maîtrisez bien la technique.

Bien sûr, un bon fartage rendra vos skis plus rapides. Mais il ne s’agit pas de la seule raison pour laquelle vous devez les farter. Lorsque vos skis glissent bien, il est plus facile d’exécuter des virages et de skier de façon générale. De plus, le fart protège la semelle de vos skis ou de votre planche contre l’oxydation (il l’empêche de sécher).

Suivez nos conseils afin de vous familiariser avec l’art de farter vos propres skis.

Quand doit-on farter ses skis ou sa planche à neige ?

Un peu avant le début de la saison de ski, c’est le moment d’appliquer un bon fart de glisse. Tout au long de l’hiver, vous devriez également les farter lorsque les semelles semblent un peu sèches ou si elles ont pris une teinte pâle. À la fin de la saison, faites un fartage final avant de l’entreposage dans votre placard, dans votre garage ou sous votre lit.

« Dès votre retour à la maison, essuyez les saletés et l’humidité sur vos skis pour les aider à rester en bon état. De plus, les skis doivent être secs pour un fartage optimal. Le simple fait de les essuyer est donc la première chose à faire. » – Ambassadeur MEC

C’est aussi une bonne idée de farter des skis neufs avant de les utiliser la première fois. Même s’il est vrai que la plupart des skis ont été fartés en usine, il peut s’écouler pas mal de temps entre leur sortie de l’usine et le moment de votre achat.

Matériel nécessaire pour farter vos skis ou votre planche à neige

Voici ce dont vous aurez besoin pour faire un beau travail :

Ski waxing tools
  • un fer à farter (hautement recommandé; les fers à repasser bon marché pour les vêtements ne conservent pas toujours une température uniforme, ce qui risque d’endommager vos skis);
  • un fart de glisse adapté à la température de la région où vous skiez;
  • des brosses, généralement une brosse métallique et une brosse en nylon ou de crin;
  • des essuie-tout en fibres synthétiques;
  • une solution nettoyante;
  • des bandes élastiques robustes;
  • un établi ou une surface stable, et quelques piles de livres;
  • un grattoir en plastique d’une épaisseur d’au moins 5 mm.

« Vous recherchez des farts moins nocifs pour l’environnement ? Toko propose des options biodégradables et sans fluor. Certains de ces farts sont même approuvés par bluesign. » – Directrice du développement durable chez MEC

Comment farter ses skis ou sa planche à neige ?

Visionnez notre vidéo sur le fartage de skis pour voir un exemple de chacune des étapes suivantes :

  1. Placez un ski sur votre surface de travail et utilisez un élastique pour bloquer les freins. Mettez quelques pages de papier journal sur votre établi ou sur le plancher afin de protéger votre établi ou votre plancher contre les gouttes de fart chaud.
  2. Utilisez une brosse métallique pour enlever les saletés visibles. Brossez doucement de la spatule vers le talon (ne frottez pas énergiquement dans un mouvement de va-et-vient).
  3. Essuyez le ski avec un chiffon propre et une solution nettoyante pour les semelles de ski. Un filtre à café peut faire l’affaire si vous n’avez pas d’essuie-tout en fibres synthétiques Fibrelene. N’utilisez pas d’essuie-tout en papier; ils pourraient laisser des résidus.
  4. Faites chauffer le fer juste assez pour faire fondre le fart.
  5. Faites couler une ligne de fart liquide sur le ski, de la spatule vers le talon. Si le fart dégage de la fumée, votre fer est trop chaud : baissez sa température et laissez-le refroidir. Pour des skis larges ou une planche à neige, appliquez le fart liquide sur la semelle dans un mouvement de va-et-vient pour en couvrir toute la largeur.
  6. Étendez le fart au moyen du fer, de la spatule vers le talon, à une vitesse uniforme. N’immobilisez pas le fer à un endroit : vous risqueriez d’endommager votre ski ou de faire décoller la semelle. Il devrait y avoir une traînée de fart fondu de 7 à 12 cm (3 à 5 po) derrière le fer. Assurez-vous que le fart fondu s’étend jusqu’aux carres de votre ski. Si ce n’est pas le cas, ajoutez du fart.
  7. Passez le fer trois ou quatre fois; le dessus de votre ski devrait être chaud au toucher. Laissez le ski revenir à la température ambiante avant de poursuivre (généralement de 30 à 60 minutes). Il s’agit d’un bon moment pour exécuter les étapes 1 à 7 sur l’autre ski.
  8. Une fois le ski refroidi, tenez le grattoir à un angle de 45°, puis grattez la semelle de la spatule au talon. Grattez en effectuant de longs mouvements, en chevauchant chaque fois la section grattée précédemment et en appliquant une pression ferme. Continuez à gratter jusqu’à ce que le fart ne se détache plus en spirales, mais plutôt en fine poudre.
  9. Enlevez le fart sur les carres en utilisant le bord plus court du grattoir.
  10. C’est le moment de la touche finale : le brossage. Avec la brosse en nylon, brossez la semelle du ski de la spatule au talon en appliquant une pression uniforme jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de poudre de fart.
  11. Passez à plusieurs reprises avec la brosse de crin pour donner un fini lisse.
  12. Retournez le ski, enlevez l’élastique de retenue des freins et nettoyez le dessus du ski.
  13. Faites la même chose avec l’autre ski, appréciez vos nouveaux talents et jetez un autre coup d’œil aux prévisions de neige.

« Pour les amateurs de ski hors-piste : il est important de bien gratter et brosser vos skis avant d’utiliser vos peaux d’ascension. Sinon, le fart de votre semelle risque d’altérer l’efficacité de l’adhésif de votre peau. » – Nick Elson, ambassadeur MEC

Si vous hésitez toujours à farter vos skis vous-même, assistez à un atelier de fartage de ski en magasin. Vous pourrez alors poser vos questions en personne.