Fibres naturelles et biologiques

Tous les vêtements en coton de marque MEC que vous achetez sont faits à 100 % de coton issu de culture biologique. La culture biologique du coton n’utilise pas d’insecticides et pesticides chimiques, ni d’engrais chimiques solubles, ni d’organismes génétiquement modifiés.

Quel est l’impact réel de la culture biologique du coton ? Voici une comparaison en quelques points de la culture biologique du coton par rapport à la culture conventionnelle :

  • réduction de 62 % de l’énergie nécessaire à la production ;
  • réduction de 46 % des facteurs potentiellement contributifs aux changements climatiques ;
  • diminution de 70 % du potentiel d’acidification du sol ;
  • diminution de 26 % du lessivage des nutriments attribuable à l’érosion du sol ;
  • diminution de 91 % de la quantité d’eau provenant de l’irrigation.

Ces résultats sont tirés d’une étude de 2014 à laquelle ont participé MEC, 13 autres marques et l’organisme Textile Exchange (un organisme à but non lucratif œuvrant à assurer la viabilité des ressources dans le secteur du textile). Celle-ci visait à connaître l’impact de la culture biologique du coton en Inde, en Chine, en Turquie, en Tanzanie et aux États-Unis (les cinq plus grands producteurs qui, ensemble, produisent 97 % du coton biologique cultivé dans le monde.)

Tencel

Bien que le Tencel, ou lyocell, soit une fibre artificielle, elle est produite à partir de cellulose issue de la pâte de bois. Le bois utilisé pour la production du Tencel provient généralement d’arbres à croissance rapide cultivés dans des aménagements forestiers certifiés par le Forest Stewardship Council. Le processus de production du Tencel est non toxique et se fait en boucle fermée. C’est pourquoi le Tencel est une fibre écologique. De plus, le Tencel est doux, il évacue bien l’humidité et il sèche rapidement. Nous avons commencé récemment à utiliser du Tencel dans les produits de marque MEC, et d’autres marques font de même.