disk or rim brakes

Vélo de route : freins sur jante ou freins à disque ?

Les vélos de route conventionnels sont équipés depuis des dizaines d’années de freins sur jante à tirage latéral. Mais de plus en plus de fabricants proposent maintenant de nouveaux modèles équipés de freins à disque. Et il semble que cette tendance soit là pour rester.

  • Quelles sont les différences entre des freins sur jante et des freins à disque ?
  • Quels sont les avantages et les inconvénients de chacun ?
  • Donc, quelle est la meilleure option ?

Les différences entre des freins sur jante et des freins à disque

Il est difficile de ne pas remarquer des freins à disque sur un vélo de route. Mais au-delà de leur dissemblance évidente sur le plan visuel, ils présentent quelques différences par rapport aux freins sur jante en fait de fonctionnement, de facilité d’entretien et de poids.

Freins sur jante

Il s’agit de la norme sur les vélos de route depuis plusieurs dizaines d’années. Ils sont légers et faciles à ajuster, et exigent peu d’entretien. Leur fonctionnement est simple : l’activation des manettes accentue la tension des câbles, ce qui entraîne un mouvement de l’étrier afin d’amener les patins de freins en contact avec la jante.

Freins à disque

Très courants sur les vélos de montagne, les freins à disque comprennent un disque en métal monté sur le moyeu de la roue et un étrier fixe qui exerce une pression sur le disque.

Ils peuvent être fondés sur un système mécanique ou hydraulique. Les freins à disque mécaniques ont un fonctionnement semblable à celui des freins sur jante : on actionne la manette pour accentuer la tension du câble afin d’exercer une pression sur le disque. Les systèmes hydrauliques sont un peu plus complexes. Du liquide contenu dans le maître-cylindre situé près des manettes est poussé dans le système par un conduit hydraulique jusqu’à l’étrier, et entraîne une forte pression des plaquettes sur le disque.

les avantages et les inconvénients de chacun

Chaque système présente des avantages et des inconvénients.

Avantages des freins à disque
  • Puissance : Les freins à disque procurent une puissance de freinage beaucoup plus grande que les freins sur jante.
  • Constance : La pluie ne réduit pas leur efficacité.
  • Modulation: Ils offrent un degré exceptionnel de modulation – la précision entre un léger frottement des plaquettes sur le disque et l’application d’une puissance optimale – ce qui entraîne un freinage plus fluide et plus contrôlé.
  • Efficacité : Des freins à disque présentent un grand avantage sur le plan mécanique par rapport aux freins sur jante. L’application des freins exige moins de force.
  • Dissipation de la chaleur : Durant les longues descentes, les freins sur jante peuvent faire chauffer la jante, ce qui entraîne une dégradation ou une perte totale de la puissance de freinage – particulièrement sur des roues en carbone. Les freins à disque ont moins tendance à chauffer, et leur puissance ne se dégrade pas en raison des conditions.
Inconvénients des freins à disque
  • Entretien : Les systèmes de freins à disque hydrauliques sont particulièrement compliqués. Même s’ils sont extrêmement fiables, ils exigent un entretien régulier et la purge du conduit hydraulique peut se révéler une tâche ardue et complexe.
  • Poids : Parce qu’ils comportent plus de pièces, les systèmes de freins à disque mécaniques et hydrauliques présentent un désavantage en fait de poids par rapport aux freins sur jante.
Avantages des freins sur jante
  • Poids : Puisqu’ils sont généralement faits d’aluminium léger, les freins sur jante sont considérablement plus légers que des systèmes de freins à disque.
  • Entretien : Les freins sur jante sont faciles d’entretien. À part l’usure des patins et de légers ajustements, ils sont très fiables.
  • Esthétique : C’est peut-être subjectif, mais bon nombre de passionnés de vélo de route apprécient l’esthétique indémodable des freins sur jante (en plus de rouler sans chaussettes, de choisir de la guidoline de la même couleur que leur selle, etc.)
Inconvénients des freins sur jante
  • Puissance : Les freins sur jante sont moins puissants que les freins à disque mécaniques et hydrauliques.
  • Constance : Leur efficacité diminue rapidement dans la pluie et dans la boue. La différence est encore plus flagrante lorsqu’on les utilise avec des roues en carbone.
  • Usure de la jante : Éventuellement, ils usent les jantes, ou créent des marques sur leur surface, au point où il est nécessaire de changer la jante ou la roue complète.
  • Modulation : Même si certains freins sur jante ont une bonne modulation, ils n’offrent aucunement un degré de contrôle comparable à celui des freins à disque.

Donc, quelle est la meilleure option ?

En fait de performance, les freins à disque sont sans aucun doute supérieurs à ceux sur jante. Si vous recherchez la plus grande efficacité de freinage sur un vélo de route, un système à disque hydraulique est l’idéal de beaucoup.

Cependant, si vous cherchez à garder votre vélo le plus léger possible, vous préférerez sans doute les freins sur jante. Les plus récentes technologies – composés de caoutchouc, surface des jantes – offrent une performance de haut niveau et une excellente puissance de freinage, sans le poids des freins à disque.

Vous ne savez toujours pas quel système choisir ? Parlez à nos mécaniciens de vélos, puis faites une sortie d’essai pour voir le système que vous préférez. Après tout, il est difficile d’aller à l’encontre des préférences d’un cyclist.