Two people in a canoe, both wearing a PFD

Choisir un VFI

Personne ne peut flotter indéfiniment sans aide. C’est pourquoi la loi reflète la logique et stipule qu’un vêtement de flottaison individuel (VFI) est un accessoire essentiel. Choisir le bon VFI aura un effet direct sur votre confort et sur votre sécurité

Ajustement

L’ajustement est l’élément le plus important dans le choix d’un VFI. En effet, un VFI mal ajusté est inconfortable et risque de ne pas être porté, ce qui pourrait avoir des conséquences tragiques.

  • Assurez-vous que le VFI épouse la forme de votre corps en ajustant bien toutes les sangles. Saisissez ensuite le VFI par les épaules et tirez-le délicatement vers le haut pour vérifier s’il glisse sur vous. Un VFI qui glisse peut s’avérer gênant, voire dangereux, dans l’eau. Le cas échéant, tentez de le réajuster, ou essayez une autre taille ou un autre modèle.
  • Pour évaluer le confort que vous procurera un VFI, simulez les mouvements que vous effectuez dans le cadre de vos activités nautiques. Vous devez disposer d’assez d’espace sous les aisselles pour éviter l’irritation pendant le pagayage tout en respirant normalement. Prenez place dans un kayak en portant une jupette sous le VFI et vérifiez votre liberté de mouvement pour pagayer. Si le VFI remonte vers votre visage, il risque de réduire votre champ de vision.

Flottabilité

À l’instar des bateaux, la flottabilité d’un VFI est exprimée en poids maximal supporté sans caler. Les VFI homologués au Canada répondent aux exigences de flottabilité minimale. Toutefois, si vous naviguez en eaux turbulentes ou sur un lac, il peut être préférable d’adopter un VFI plus flottant pour surnager dans les grandes vagues puisque l’écume et l’eau saturée de bulles ne supportent pas un VFI aussi bien que l’eau calme et l’eau de mer. Le VFI doit être conçu de manière à ne pas remonter au visage de la personne immergée. Le VFI est parfois doté d’un rembourrage permettant de minimiser la fatigue musculaire ressentie aux épaules à l’occasion d’un portage.

Homologation gouvernementale

Au Canada, la loi stipule que toutes les embarcations doivent être équipées d’un VFI homologué au Canada et portant l’étiquette le garantissant pour chacune des personnes à bord. Les VFI fabriqués à l’étranger doivent répondre aux normes canadiennes en matière de sécurité nautique.

Caractéristiques

Utilisation Prévue

Les adeptes de kayak de mer adoptent généralement un VFI plus long au niveau du torse et doté de pochettes pouvant contenir une radio, une fusée de détresse ou tout autre équipement. Les VFI conçus pour les activités en eau vive sont plus courts et n’ont presque pas de poches afin de maximiser la liberté de mouvement du pagayeur. Les VFI homologués sont parfaitement réglementaires pour un usage en eau vive ou en mer. Cependant, les VFI gonflables ne sont pas homologués pour les activités en eau vive.

Cartouche de CO2

Les VFI gonflables sont dotés d’une cartouche de CO2 comprimé s’actionnant par détente manuelle ou d’un dispositif de gonflage par la bouche. En raison de ces contraintes, les VFI gonflables sont interdits aux kayakistes d’eau vive. La cartouche doit être remplacée après utilisation et le mécanisme doit faire l’objet d’un entretien périodique. La coupe non encombrante du VFI gonflable et sa fraîcheur sont ses avantages.

Contrairement au surf standard, le surf à pagaie est considéré comme une embarcation, au même titre que les canots et les kayaks. Donc, si vous pratiquez ce sport au Canada, la Garde côtière canadienne exige que vous ayez un VFI avec vous.

Entretien

Pour prévenir l’abrasion et la compression des matériaux qui le composent, évitez de vous asseoir sur votre VFI. Hé ! Au fait, si vous êtes assis dessus, c’est que vous n’êtes pas en train de le porter… Nettoyez votre VFI à la main avec de l’eau chaude et un peu de savon. Pour réduire les risques de moisissure, faites sécher votre VFI afin d’éviter le développement de moisissure, puis rangez-le à l’abri du soleil puisque les rayons UV peuvent en altérer le tissu et le rendre moins résistant avec le temps.