Two people on snowshoes enjoying a fresh snowfall

Comment choisir des raquettes

Les raquettes vous permettent de profiter pleinement de l’hiver que ce soit pour marcher dans vos sentiers préférés, explorer des montagnes ou courir sur la neige damée. Faire de la raquette est aussi facile que de mettre un pied devant l’autre – et les choisir peut être tout aussi facile quand vous savez quoi évaluer.

Voici donc quelques éléments à prendre en considération pour vous aider à prendre votre décision :

  • le type de terrain sur lequel vous prévoyez faire de la raquette: terrains faciles, pentes raides ou sentiers damés pour courir;
  • la longueur de raquettes : apprenez comment choisir la bonne longueur de raquettes;
  • les matériaux et les fixations : différents matériaux présentent des avantages et des inconvénients, alors que dans le cas des fixations, il s’agit d’une question de compatibilité;
  • les accessoires : découvrez quelle autre pièce d’équipement vous aurez peut-être besoin.

Des raquettes pour différents terrains

Au premier coup d’œil, toutes les raquettes ont l’air de se ressembler. Il existe toutefois quelques catégories principales de raquettes conçues pour certains terrains ou activités.

Raquettes pour les sentiers et les terrains plats

Vous n’aurez pas besoin de raquettes spécialisées si vous prévoyez emprunter les sentiers près de chez vous ou marcher tranquillement sur des terrains plats. Des raquettes d’usage général procurent suffisamment de traction pour vous permettre de grimper occasionnellement quelques pentes abruptes ou glacées, mais elles sont faites pour la randonnée sur sentiers faciles.

Les raquettes d’usage général :

  • sont recommandées pour les débutants ou les personnes qui en font de temps en temps;
  • conviennent très bien aux sentiers tracés et plats puisqu’elles procurent une traction modérée;
  • sont idéales pour l’est et le centre du Canada;
  • offrent généralement un bon rapport qualité-prix, car elles ne comportent pas des caractéristiques spécialisées.

Raquettes de montagne

Si vous prévoyez faire du hors-piste en grande nature, traverser des montagnes abruptes ou progresser en terrain glacé ou très boisé, ces raquettes sont celles qu’il vous faut. Les raquettes de montagne sont dotées de crampons pointus sous les orteils et de pointes dentelées sous les talons afin de mordre fermement dans les pentes raides ou glacées. Les raquettes ayant le plus de mordant présentent également une série de dents parallèles au cadre pour assurer une excellente traction dans les sections glissantes.

Les raquettes de montagnes :

  • sont recommandées pour les personnes de calibre intermédiaire et avancé;
  • sont idéales hors des sentiers battus et sur les pentes abruptes, car elles offrent une excellente traction;
  • sont généralement plus légères que les autres modèles de raquettes, car elles sont conçues pour vous permettre de parcourir de longues distances ou pour être attachées à un sac à dos;
  • sont idéales pour l’Ouest canadien.

« Durant vos sorties de raquette, apportez deux sacs de plastique : un sac pour glisser sur les pentes et un pour ramasser les déchets afin que les sentiers restent propres. » – Laurence P., employée au siège social de MEC

Raquettes pour la course

Les raquettes pour la course sont conçues pour que vous vous déplaciez rapidement sur la neige compacte et les sentiers damés. Elles offrent donc une moins bonne flottabilité que les autres types de raquettes. Elles sont plus étroites que les autres modèles de raquettes et présentent une forme asymétrique favorisant une foulée efficace et une démarche naturelle.

Les raquettes pour la course :

  • sont géniales pour les coureurs qui veulent continuer à s’entraîner durant tout l’hiver;
  • laissent une plus petite empreinte sur le sol et présentent une forme asymétrique pour prévenir les coups que vous pourriez vous donner pendant la course;
  • sont excellentes sur les sentiers damés.

Quelle longueur de raquettes devez-vous choisir ?

La fonction des raquettes est de créer une plus grande surface de contact avec la neige que celles de vos bottes. Cette surface de contact supplémentaire répartit votre poids pour vous empêcher d’enfoncer dans la neige. La plupart des raquettes ont sensiblement la même largeur, mais elles varient en longueur. Choisissez donc une longueur offrant suffisamment de flottabilité en fonction de votre poids et des conditions de neige (p.ex., poudreuse profonde ou sentiers damés).

Suivez ces étapes pour déterminer la taille de vos raquettes :

1. Déterminez votre poids (avec vos bottes, vos vêtements et votre matériel)

Le poids de référence recommandée pour déterminer la taille à choisir pour des raquettes n’est pas le poids normal de l’utilisateur affiché sur un pèse-personne. Il s’agit plutôt du poids total que soutiendront vos raquettes, ce qui comprend votre corps, vos vêtements d’hiver, vos bottes et votre sac à dos chargé de matériel. Si vous êtes une personne plus lourde que la moyenne ou si vous transportez beaucoup de matériel, vous aurez besoin de raquettes présentant une surface de contact accrue.

2. Consultez le tableau des tailles de raquettes

Le tableau suivant donne des recommandations générales pour vous aider à trouver la bonne taille de raquettes. Sur mec.ca, consultez la charge maximale recommandée par le fabricant dans les caractéristiques techniques de chaque raquette.

Longueur de la raquette
Poids total 20 à 23 po 24 à 27 po 30 po 36 po
80 lb Bon Ok
100 lb Bon Ok
120 lb Bon Bon Ok
140 lb Bon Bon Ok
160 lb Ok Bon Bon
180 lb Ok Bon Bon
200 lb Ok Bon Ok
220 lb Ok Bon Bon
240 lb Bon Bon
260 lb Ok Bon
280 lb Bon
300 lb Bon

3. Tenez compte des conditions de neige

Vous aurez besoin d’une meilleure flottabilité dans la neige fraîchement tombée que dans la neige lourde, mouillée ou durcie. Si vous faites habituellement de la raquette dans des champs de poudreuse, misez sur des raquettes plus larges en fonction de votre poids afin d’obtenir une plus grande surface de contact. Toutefois, si vous faites généralement de la raquette sur des sentiers damés ou de la neige mouillée, mieux vaut choisir une plus petite raquette par rapport à votre poids.

4. Trouvez le bon ajustement

Une fois que vous aurez déterminé la taille des raquettes qu’il vous faut selon votre poids et les conditions de neige, c’est le moment de les essayer pour savoir si elles font bien. Pour trouver le meilleur ajustement, amenez les bottes avec lesquelles vous prévoyez faire de la raquette à votre magasin MEC au moment d’essayer vos raquettes. Essayez différentes marques comme Altus, MSR et Louis Garneau, et comparez différentes fixations pour voir celles qui vous conviennent le mieux. Tenez-vous debout sur les raquettes et assurez-vous de ne pas ressentir des points de pression inconfortables. Si vous êtes indécis, profitez du service de location d’équipement de MEC avant d’acheter.

Raquettes pour femmes

Quand il est question d’ajustement, les raquettes pour femmes sont généralement :

  • plus petites avec une plus petite surface de contact avec le sol parce que les femmes sont plus légères que les hommes et enfoncent moins dans la neige;
  • plus minces, plus étroites et conçues pour de plus petites foulées;
  • fabriquées avec des fixations plus étroites offrant un meilleur support plantaire adapté aux petits pieds;
  • dotées de crampons et de rails de traction pour convenir aux pieds étroits et aux petites foulées.

Raquettes pour enfants

Les raquettes pour enfants sont conçues pour correspondre au poids d’un enfant. Elles sont faites de matériaux plus durables et moins coûteux en plus d’être dotées de crampons assez robustes pour attaquer les terrains vallonnés, mais pas assez tranchants pour perforer un habit de neige.

Matériaux et fixations

Les raquettes ont considérablement évolué depuis les modèles en bois et en babiche. Les raquettes modernes sont faites de métal, de plastique et de textiles hautement techniques, et comportent différents systèmes pour attacher vos pieds.

Métal et tissu versus plastique moulé

Cadre en métal avec pont souple (à gauche) et plastique moulé sans cadre (à droite).

Une raquette formée d’un cadre externe en métal avec un pont léger et très durable fait de tissu synthétique souple (le pont est la partie à l’intérieur du cadre). Traditionnellement, les cadres étaient formés de tubes en aluminium. Aujourd’hui, certains modèles, comme ceux de MSR, sont dotés de cadres plats avec des dentelures assurant une traction accrue. Ce type de construction est légère, silencieuse et favorise une démarche naturelle.

Il existe aussi des raquettes en plastique moulé sans cadre extérieur. Ces modèles sont très durables et économiques. Toutefois, puisque leur pont est fait de plastique rigide, ces raquettes peuvent être bruyantes et votre démarche ne sera pas aussi fluide et naturelle.

Fixations

Il existe de nombreux types de fixations qui comportent soit des boucles, des sangles ou des attaches à cliquet. Celui que vous choisirez sera une question de préférence personnelle. Les fixations de raquettes sont compatibles avec la plupart des bottes d’hiver et de randonnée. Si vous avez l’intention de les combiner à des bottes de planche à neige ou d’alpinisme, assurez-vous qu’elles sont compatibles, car ces bottes sont généralement plus larges et plus longues.

On distingue deux types de fixations – articulées et flottantes :

  • fixations articulées: ce type de fixations s’attache au cadre de la raquette à l’aide d’un pivot près de l’avant-pied. Elles sont excellentes pour avancer dans la neige profonde ou grimper par-dessus des arbres. Par contre, puisque le talon a tendance à traîner, elles ne vous permettront pas d’être aussi agiles que d’autres modèles et elles rendent la marche à reculons difficile.
  • fixations flottantes: elles sont retenues au cadre par des sangles souples et sont tendues de sorte que l’arrière de la raquette se soulève à chaque pas. Cela rend votre foulée plus efficace, mais peut aussi faire lever la neige pour la projeter sur le derrière de vos jambes.

Des fixations articulées ou flottantes auront une apparence différente selon les marques, mais voici deux exemples. La fixation articulée (à gauche) comporte un crampon rouge attaché au cadre avec une tige en argent. La fixation flottante (à droite) est dotée d’une sangle flexible jaune pour la retenir à la raquette.

Accessoires

Les petits détails peuvent être d’une grande importance si vous partez pour une longue aventure ou des traversées complexes. Certains de ces accessoires peuvent vous aider :

Cales de montée (ou talonnières)

Il s’agit de larges tiges de métal que vous relevez et sur lesquels vous reposez votre talon. Durant les longues montées, une raquette avec cale de montée réduira la fatigue du mollet. Une cale de montée améliore également la traction, car elle vous permet de pousser l’arrière de la raquette dans les pentes abruptes. Les raquettes de montagne sont généralement dotées de cales de montée.

Talons de raquette

Vous avez besoin d’un peu plus de flottabilité lors d’une journée de poudreuse profonde ? Vous prévoyez une sortie de raquette en portant un sac à dos plus lourd que d’habitude ? Vous pouvez augmenter la flottabilité de certaines raquettes en ajoutant un talon. Les talons conviennent très bien aux personnes qui sortent dans toutes sortes de conditions ou qui portent parfois un gros sac à dos.

Bâtons de marche

Des bâtons de marche ou de ski ajustables peuvent vous aider à rester stable et à assurer votre équilibre. Ils sont particulièrement utiles lors des ascensions abruptes, des descentes dans la poudreuse et des passages difficiles à flanc de montagne. Choisissez des bâtons équipés de larges paniers qui ne s’enfonceront pas dans la neige.

« Enroulez vos bâtons de ruban adhésif en toile, car vous ne savez jamais quand vous devrez effectuer une réparation rapide lors de vos sorties » ! – Shannon P., employée MEC du magasin de North Vancouver

Matériel de sécurité en avalanche

Si vous partez en raquettes en grande nature, notamment dans les Rocheuses canadiennes, les avalanches risquent d’être un véritable danger. Renseignez-vous sur le type de matériel de sécurité et de formation en cas d’avalanche dont vous aurez besoin.