Backcountry skier taking off skins on a bluebird day

Skis hors-piste en montagne

Le ski hors-piste en montagne, ou ski de montagne tout simplement, comprend le ski de haute route, le ski libre, le ski d’alpinisme, le ski de randonnée (qu’on appelle aussi skimo ou rando racing en anglais) et toutes les variantes comprises dans cet éventail d’activités. À la base, le ski de montagne implique que vous devez gravir vous-même toutes les pentes que vous souhaitez dévaler à toute vitesse, en faisant de beaux virages ou en flottant dans la poudreuse.

D’ailleurs, les ascensions non motorisées (comprendre : avec la force de vos jambes) rendent la plupart des descentes encore plus satisfaisantes. Plusieurs facteurs sont donc à considérer lorsque vient le temps de choisir des skis de montagne, notamment les conditions de neige, le terrain et le poids de votre équipement.

Voici une liste de questions pertinentes à vous poser sur l’équipement de ski de montagne :

  • Quel type de ski de montagne faites-vous?
  • Dans quelles conditions de neige et sur quels types de terrain skiez-vous?
  • Quelles longueur et largeur devraient avoir vos skis?
  • Quelles sont les meilleures peaux d’ascension?
  • Maîtrisez-vous les techniques de sécurité en cas d’avalanche?

Quel type de ski de montagne faites-vous?

Il y a différents termes pour décrire les skis conçus pour arpenter les montagnes :

Skis de haute route : Des skis polyvalents et conçus pour une grande variété de terrains. Ils sont un choix populaire pour les randonnées d’une journée (bien qu’ils soient aussi efficaces pour les sorties plus longues) et ils sont performants dans la poudreuse comme dans la neige lourde ou dure.

Skis de descente ou skis hors-piste (pour le ski libre) : Conçus pour accumuler les virages et les sauts ambitieux en montagne. De façon générale, ils permettent aussi de flotter sur la poudreuse. Vous pouvez les utiliser pour la randonnée, mais sachez qu’ils sont un peu plus lourds et plus volumineux que les skis de rando (et plus légers que les skis alpins).

Skis d’alpinisme : Skis conçus pour couvrir de grandes distances, rapidement. Ils sont généralement légers et étroits.

Dans quelles conditions de neige et sur quels types de terrain skiez-vous?

Êtes-vous un chasseur de poudreuse, peu importe le terrain? Les conditions de neige sont variées sur vos pentes préférées? Un peu de poudreuse, des surfaces glacées et de la neige durcie par le vent? En déterminant les terrains où vous skiez, vous pourrez mieux cibler la paire de skis de montagne dont vous avez besoin.

Poudreuse : Si vous avez la chance de skier dans une région au climat doux propice à l’accumulation de poudreuse, optez pour des skis larges qui flottent bien sur la neige : une largeur commençant à 100 mm et pouvant aller jusqu’à 120 mm pour les skis conçus uniquement pour la poudreuse. Bien que leur transfert d’une carre à l’autre ne soit pas aussi rapide que celui des skis étroits sur la neige dure, les skis larges assurent un bel équilibre entre stabilité et marge d’erreur dans la neige profonde. Ils tirent aussi leur épingle du jeu dans la neige irrégulière et glacée.

Conditions de neige variables : Si vous skiez en centre ou que vous faites des ascensions en montagne sur de la neige damée par d’autres skieurs, vous savez que les conditions de neige peuvent être très variables. Si votre objectif ultime est de skier sur des pentes vierges (quelles soient recouverte de poudreuse ou de neige plus lourde), vous serez content d’avoir des skis assez larges qui vous donneront une bonne flottabilité.

Les skis d’une largeur de 85 à 99 mm sont un bon compromis. Ils offrent une performance et une tenue de carres raisonnables sur la neige dure en plus d’être stables dans la neige profonde ou irrégulière. En prime, les skis plus larges vous donnent une bonne stabilité s’il y a des bourrasques ou si vous skiez sur une croûte de neige qui peut s’effriter. Plus un ski est large et mieux il performe dans la poudreuse (la performance décroit toutefois de façon proportionnelle sur la neige dure).

Quelles longueur et largeur devraient avoir vos skis?

Largeur à la taille : les skis à la taille large sont stables et faciles à contrôler dans les différentes conditions de neige en montagne. Pour les traverses, le ski d’alpinisme ou les courses de ski de randonnée, les skis à la taille plus étroite assurent quant à eux une zone de contact (carres-surfaces) optimale. Leur poids inférieur et la base réduite offrent aussi moins de résistance à grande vitesse.

  • Jusqu’à 84 mm : Conçus pour être légers et rapides, ils sont le choix des skieurs qui se concentrent sur les ascensions plutôt que sur les descentes (pendant une course de randonnée par exemple).
  • De 85 à 99 mm : De très bons skis polyvalents. Il existe des skis plus performants pour la poudreuse, mais ils sont faciles à contrôler dans les conditions de neige variées.
  • De 100 à 109 mm : Skis conçus principalement pour la poudreuse, mais aussi très performants dans des conditions de neige variables.
  • 110 mm et plus : De la poudreuse, 90 % du temps.

Longueur : Les skis de montagne sont conçus pour flotter dans la neige malgré les conditions difficiles en plus d’être relativement faciles à contrôler dans les passages techniques. Les mesures ci-dessous sont données à titre de référence seulement. Il n’existe pas de règles strictes : c’est une question de préférence personnelle.

Pour toutes les conditions de neige

Les skieurs de bon gabarit devraient choisir des skis plus longs (que la longueur recommandée), alors que les skieurs plus légers devraient opter pour des skis plus courts. Longueur des skis :

  • Débutant : votre taille, moins 10 cm
  • Intermédiaire : votre taille, moins 5 cm
  • Avancé : même longueur que votre taille
  • Expert : votre taille, plus 5 cm

Si vous aimez la vitesse et la poudreuse (ski libre)

Si vous êtes un skieur plutôt costaud, un expert ou que vous voulez des skis avec une cambrure inversée (plus de détails ici sur les cambrures), vous devriez choisir des skis plus longs que la longueur recommandée. Les skieurs légers devraient quant à eux opter pour des skis plus courts. Longueur des skis :

  • Débutant : votre taille, moins 5 cm
  • Intermédiaire : même longueur que votre taille
  • Avancé : même longueur que votre taille
  • Expert : votre taille, plus 5 cm

Quelles sont les meilleures peaux d’ascension?

Les peaux d’ascension se fixent sur vos skis à l’aide d’un adhésif réutilisable et d’attaches à la spatule et au talon (ou seulement sur la spatule). Leurs fibres de nylon ou de mohair assurent une bonne traction sur la neige lors des ascensions. Toutefois, même dotés de peaux d’ascension, il est possible que les skis à la cambrure inversée collent moins efficacement sur la neige durcie en raison de leur forme. Ils sont toutefois un véritable plaisir en descente!

Choisissez des peaux qui recouvriront toute la longueur et la partie la plus large de vos skis. Vous pourrez ensuite les tailler pour les ajuster parfaitement. Si vous avez besoin d’un coup de main, les ateliers de ski MEC offrent un service de coupe.

  • Peaux en nylon : généralement très résistantes et moins dispendieuses que celles en mohair pour une glisse et une traction efficaces dans les ascensions.
  • Peaux en mohair : assurent une glisse et une traction optimales pour les montées par temps froid (-20 degrés Celsius et moins) et sur la neige légère et sèche. Elles sont toutefois plus chères et moins résistantes que celles en nylon.

Toutes les marques de peaux ont leur propre adhésif et sont toutes efficaces, tant que vous les gardiez propres. Des conseils? Pour un entreposage de courte durée, gardez le côté adhérent replié sur lui-même pour éviter que l’adhésif ne se salisse. Pour les entreposer à long terme, utilisez un sac pour peaux d’ascension (ou des bandes protectrices) et asséchez-les toujours complètement avant de les ranger à température pièce. Dans les endroits plus chauds, à côté d’un calorifère par exemple, la colle de vos peaux pourrait se dégrader.

Maîtrisez-vous les techniques de sécurité en cas d’avalanche?

En plus d’un équipement parfaitement adapté à vos besoins, il est essentiel d’avoir les essentiels de ski de montagne adéquats et les compétences pour les utiliser. Assurez-vous de maîtriser les techniques d’Avalanche Canada (en anglais seulement) ou d’Avalanche Québec. S’il vous manque des essentiels, louez gratuitement une trousse de sécurité en avalanche dans certains de nos magasins MEC lorsque vous vous inscrivez à un atelier de formation.