Mountain Equipment Company

Liste de vérification pour le vélo-camping

Peu d’aventures non motorisées permettent de couvrir autant de distance qu’une excursion de vélo-camping. Pour un voyage réussi, il est non seulement important d’apporter le bon équipement, mais il faut aussi trouver un équilibre entre « trop » et « pas assez ». Notre meilleur conseil? Résister à la tentation de tout apporter, sans lésiner sur les articles vraiment essentiels.

Le matériel à apporter dépendra de votre destination. Utilisez cette liste de vérification comme point de départ pour vos excursions de vélo-camping, mais n’hésitez pas à l’adapter à vos besoins. Plus vous acquerrez d’expérience, plus vous pourrez peaufiner vos bagages. Enfin, si vous explorez des régions accidentées ou des endroits où les températures sont extrêmes, vous devrez ajuster cette liste en conséquence. Bonne route!

Équipement de vélo

Assurez-vous que votre vélo est sécuritaire et bien ajusté. Serrez tous les boulons, gonflez les pneus et vérifiez s’ils sont endommagés, vérifiez l’alignement de vos roues, etc. Vous aurez aussi besoin de quelques sacs. Aucune règle ne dicte le nombre de sacs à apporter, mais on suggère un minimum de deux et beaucoup de gens en utilisent trois.

  • Vélo – selon la région que vous visiterez, votre vélo actuel fera probablement l’affaire

  • Sacs de vélo-camping (nombre suffisant pour transporter votre matériel selon la durée de votre excursion)

  • Phare avant assez puissant pour éclairer votre chemin par temps sombre

  • Feu arrière

  • Casque

  • Cadenas (facultatif – si vous en apportez un, choisissez un modèle léger)

  • Sangles de ski pour attacher votre matériel à votre vélo

Matériel de réparation de vélo

N’ayez pas peur d’apporter tout le nécessaire. Plus vous vous éloignez de la civilisation, plus vous devez être prêt·e à faire vos réparations mécaniques vous-même.

Vêtements pour rouler

Un t-shirt en coton et un short en jean font peut-être l’affaire pour les courtes sorties, mais ils deviendront vite inconfortables si vous passez de longues journées en selle.

Vêtements pour relaxer

Après une longue journée en selle, il n’y a (presque) rien de plus agréable que d’enlever son ensemble humide pour enfiler des vêtements propres et secs.

Navigation

Planifiez votre itinéraire et apportez le nécessaire pour trouver votre chemin et vous orienter. Nous vous recommandons fortement de vous munir d’un cyclomètre avec GPS et d’autres instruments de navigation.

Abri et sommeil

  • Tente, sac bivouac ou hamac – une tente convient mieux à la plupart des voyages, mais si vous êtes convaincu·e qu’il fera beau et que vous pouvez vous contenter de peu, vous pourriez simplement apporter un hamac ou un sac bivouac

  • Sac de couchage

  • Matelas de sol

  • Oreiller (facultatif; vous pouvez aussi glisser votre manteau dans un t-shirt)

Cuisine et nourriture

Choisissez un réchaud simple à un brûleur pour limiter le poids de vos sacs. Inutile d’apporter des assiettes ou des bols; une tasse peut servir à boire et à manger.

Hydratation

Préparez-vous bien. Une ou deux bouteilles d’eau risquent de ne pas suffire, sauf si vous savez que vous serez toujours près de sources d’eau potable.

Articles personnels

Votre excursion risque d’être beaucoup plus agréable si vous pouvez faire un brin de toilette en soirée et le matin. Mais n’apportez que ce dont vous avez besoin, et n’ayez pas peur de vous salir un peu.

Matériel de sécurité

N’oubliez pas de suivre les principes du Sans trace! Rapportez tout ce que vous avez apporté (y compris vos déchets), et laissez tous vos sites de camping ou aires de repos en meilleur état que vous les avez trouvés.