Indoor bike trainer from Wahoo

Comment choisir un support d‘entraînement

Les journées courtes, le temps froid et les conditions difficiles pour le vélo ne devraient pas vous empêcher de rouler. Un support d’entraînement est l’outil parfait pour activer vos jambes et faire monter votre fréquence cardiaque. Vous ne voyez pas l’intérêt à transpirer abondamment et à être à bout de souffle dans votre salon ? Alors, lisez ce qui suit. Vous serez surpris d’apprendre à quel point ces appareils ajoutent du piquant à un entraînement intérieur.

Voici quelques éléments à prendre en considération et à bien comprendre lorsque vous magasinez un support :

  • Supports d’entraînement interactifs ou classiques : Renseignez-vous sur les fonctionnalités des supports interactifs pour rendre vos entraînements plus dynamiques.
  • Technologies des supports d’entraînement : Apprenez les différences entre les systèmes à entraînement direct et ceux sur roue, et entre les modèles électromagnétiques et hydrodynamiques, ainsi que l’incidence du poids de la roue d’inertie.
  • Ce dont vous avez besoin pour utiliser Zwift : Quelques éléments importants dont vous avez besoin.
  • Modèles de supports silencieux : Les meilleures options pour vous si vous habitez en appartement ou si vous avez un bébé qui dort pas très loin.
  • Conseils pour l’entraînement à l’intérieur : Comment bien gérer la transpiration et assurer le bon fonctionnement de votre vélo.

Supports d’entraînement interactifs ou classiques

Les supports classiques existent depuis très longtemps, mais les modèles interactifs ont totalement changé la donne en fait d’entraînement intérieur.

Supports interactifs

Les supports interactifs sont immensément populaires aujourd’hui, et pour cause. Ils simulent avec une réalité étonnante l’effet de roulement sur de vraies routes. Que vous souhaitiez rouler avec des amis sur des routes virtuelles via Internet ou faire des séances d’entraînement en puissance, ils vous donnent vraiment le goût de rouler à l’intérieur.

Pensez aux cols mythiques du Tour de France. Les supports interactifs ajustent la résistance automatiquement en fonction de la pente d’un circuit déterminé. Le mont Ventoux ? Le col du Tourmalet ? L’Alpe d’Huez ? Vous pouvez vous mesurer à ces ascensions légendaires dans le confort (ou l’inconfort) de votre salon.

Vous voulez relever d’un cran vos records personnels sur tous les segments Strava dans votre région ? L’entraînement par intervalles est ce qu’il vous faut. Les supports interactifs prennent en charge le mode ERG qui vous permet de maintenir une puissance déterminée, ce qui est parfait pour les entraînements structurés durant lesquels vous devez maintenir un certain effort (et quand vous ne faites pas confiance à votre tête pour maintenir ce niveau d’effort). Le support vous aide à garder la même intensité, tant que vos jambes continuent de faire tourner les pédales.

De plus, vous pouvez utiliser des applications comme Zwift ou TrainerRoad avec un support interactif afin d’accroître votre motivation. Vous pouvez même rouler avec des amis ou des membres de votre famille, où qu’ils soient.

Supports d’entraînement classiques

L’avantage des supports classiques est qu’ils sont simples et peu coûteux. Présents depuis longtemps sur le marché, ils sont très efficaces pour vous faire suer (dans le sens sportif du terme). Même s’ils ne peuvent pas être contrôlés par des applications ou des logiciels, ils offrent tout de même de la résistance pendant que vous pédalez. Si vous préférez écrire sur une feuille les détails de votre entraînement et que vous êtes capable de le suivre à la lettre malgré les doléances de votre cerveau à propos de l’intensité trop élevée, un support classique répondra très bien à vos besoins.

Technologie des supports d’entraînement

Il existe une grande variété de technologies et de fonctionnalités. Voici quelques explications à leur sujet.

Supports à entraînement direct ou sur roue

Examples of wheel-on and direct-drive indoor trainers

Support sur roue (à gauche) et support à entraînement direct (à droite)

Supports sur roue : Jusqu’à tout récemment, il s’agissait du seul type de support sur le marché. On laisse la roue arrière sur le vélo, puis le pneu pousse sur un rouleau qui offre de la résistance. Installer votre vélo sur un tel support est don simple et rapide, tout comme l’enlever. Puisque ces supports dépendent de la friction entre le pneu et le système de résistance pour bien fonctionner, il est préférable d’utiliser un pneu conçu spécifiquement pour l’entraînement intérieur et plus résistant à la chaleur, ou un pneu qui n’est plus en assez bon état pour rouler à l’extérieur.

Le calibrage des supports sur roue interactifs exige plus de temps et d’effort que celui des modèles à entraînement direct. De plus, les modèles sur roue sont généralement moins précis, en raison des nombreuses variables.

Supports à entraînement direct : Sur ce type de supports, vous devez enlever la roue arrière de votre vélo. C’est en quelque sorte l’unité de résistance du support qui la remplace. La chaîne de votre vélo actionne l’unité de résistance, ce qui produit une sensation réaliste et un roulement en douceur. Ainsi, nul besoin d’utiliser un pneu conçu spécifiquement pour l’entraînement intérieur. Ces supports procurent également un engagement plus direct et éliminent le risque de glissement lorsque vous amorcez un sprint. Bref : réduction de l’usure de votre matériel et sensation de roulement plus réaliste.

Résistance hydrodynamique ou magnétique/électromagnétique

Examples of fluid vs. electromagnetic resistance indoor bike trainers

Support à résistance hydrodynamique (à gauche) et support à résistance électromagnétique (à droite)

Résistance hydrodynamique : Pour sentir une plus grande résistance sur un support hydrodynamique, vous n’avez qu’à augmenter la cadence. Plus vous pédalez vite, plus vous devrez fournir un effort important. Les supports hydrodynamiques procurent généralement une sensation de roulement plus douce, mais, contrairement aux supports interactifs, ils n’offrent pas la possibilité d’augmenter la résistance ou de la réduire. En outre, ils sont très silencieux.

Résistance magnétique/électromagnétique : Généralement, il est possible d’augmenter ou de réduire la résistance des supports à résistance magnétique ou électromagnétique, soit au moyen d’un câble actionné par une manette sur les supports classiques (résistance magnétique), soit au moyen d’une application ou d’un logiciel sur les supports interactifs (résistance électromagnétique). Cela vous donne plus de latitude dans la façon de vous entraîner.

Roue d’inertie et sensation de roulement

La roue d’inertie sert à vous donner une erre d’aller. Plus la roue d’inertie est lourde, plus la sensation de roulement est réaliste. Un support d’entraînement doté d’une roue d’inertie trop légère vous donnera l’impression de rouler alors que les patins des freins frottent sur vos jantes. Cependant, certains fabricants de supports d’entraînement utilisent un système de poulies pour accentuer l’effet de la roue d’inertie sans augmenter le poids de celle-ci. Vous ne serez donc peut-être pas en mesure de comparer des pommes avec des pommes lorsque vous examinez le poids des roues d’inertie.

Ce dont vous avez besoin pour utiliser Zwift

Person riding indoor trainer with Zwift

Les applications comme Zwift ont complètement révolutionné le monde de l’entraînement intérieur. Elles vous permettent de rouler virtuellement avec d’autres personnes et d’entrer en contact avec celles-ci, de parcourir des routes et des circuits virtuels et d’essayer différents programmes d’entraînement élaborés par de vrais entraîneurs. De plus, elles occupent votre esprit alors que vos jambes et votre fréquence cardiaque sont à leur capacité maximale.

Voici ce dont vous avez besoin :

  1. Un support d’entraînement : Un support d’entraînement interactif ajuste la résistance en fonction des pentes de la route virtuelle sur laquelle vous roulez. Il agit également comme capteur de puissance et vous procure une expérience plus immersive. Un support classique n’offre pas une telle expérience, mais son prix sera moins élevé. Pour utiliser Zwift avec un support classique, vous devez installer sur votre vélo un capteur de vitesse ayant une connectivité ANT+ ou Bluetooth Smart.
  2. Un appareil pour exécuter l’application Zwift : Il peut s’agir d’un téléphone intelligent, d’une tablette, d’un ordinateur (Mac ou PC) ou de Apple TV. Si vous utilisez un PC, vous aurez besoin d’une clé électronique ANT+ qui vous permettra également de connecter à Zwift vos propres capteurs de fréquence cardiaque et de cadence.

Une fois que vous avez tout ce dont vous avez besoin, accédez à Zwift et suivez les messages-guides pour connecter tous vos appareils. Si vous pouvez installer votre support d’entraînement devant un écran comme votre téléviseur ou votre ordinateur portable, vous profiterez d’une expérience encore plus agréable.

Vous n’êtes pas certain que votre matériel actuel soit compatible avec Zwift ? Pour le savoir, accédez à la page de vérification de matériel de Zwift (en anglais).

Essayez Zwift chez MEC

Person trying out Zwift at a demo station in an MEC store

Si vous n’avez jamais essayé l’application Zwift, passez la mettre à l’épreuve sur nos supports Tacx en démonstration dans l’un des magasins MEC suivants :

Modèles de supports silencieux

Vous avez un horaire chargé, et vous ferez probablement vos séances d’entraînement tard en soirée après avoir couché les enfants ou tôt le matin avant le lever de vos voisins d’en dessous. Les supports d’entraînement ont longtemps eu la réputation d’être bruyants et de produire un son agaçant pour votre entourage. Mais les choses ont changé et il existe maintenant plusieurs modèles silencieux. (Le seul inconvénient est qu’il n’y aura pas de bruits ambiants pour couvrir le son de votre respiration haletante et de vos râlements.)

Les modèles NEO 2 Smart de Tacx, Kickr Power de Wahoo Fitness et Kickr Core de Wahoo Fitness sont des options presque totalement silencieuses. Le bruit de votre ventilateur et du système de transmission de votre vélo sera plus fort que celui du support d’entraînement.

Conseils pour vos séances d’entraînement intérieures

La transpiration. Il n’y a pas moyen de l’éviter, mais n’est-ce pas là le but de l’exercice ? Voici quelques conseils pour favoriser votre confort et le bon fonctionnement de votre vélo pendant que vous poussez sur les pédales de votre vélo dans votre salle d’entraînement (ou de torture) à la maison.

Ventilateur(s) : Il n’y a pas de brise pour vous rafraîchir lorsque vous êtes à l’intérieur. Installez un ou plusieurs ventilateurs pour ne pas avoir trop chaud. Le simple fait de rester au frais vous aide à optimiser l’efficacité de votre entraînement.

Serviette : Assurez-vous d’avoir une serviette à portée de main pour vous essuyer le visage.

Toile antitranspiration : Une toile antitranspiration est un peu comme un parapluie pour votre vélo. Elle empêche les gouttes de sueur de tomber sur le cadre et sur les composantes votre vélo, ce qui favorise le bon fonctionnement de celui-ci.

Tapis d’entraînement : Un tapis d’entraînement empêche la sueur d’endommager votre plancher et absorbe les vibrations du support d’entraînement.

Lubrifiant à chaîne pour conditions sèches : Même si vous pédalez à l’intérieur, vous devez veiller à ce que votre chaîne soit toujours bien lubrifiée. Choisissez un lubrifiant pour conditions sèches plutôt qu’un lubrifiant pour conditions humides, puisqu’il projettera moins d’éclaboussures pendant que vous pédalez.

Alimentation et hydratation : Assurez-vous d’avoir des sources d’énergie et une bouteille d’eau à portée de main. Veillez à bien vous hydrater et à bien vous alimenter : cela favorise une performance optimale et une récupération rapide.

Clavier sans fil : C’est vraiment agréable de rouler avec Zwift, surtout quand on peut interagir avec les autres cyclistes. Un clavier sans fil vous permet d’envoyer des courriels durant votre période de récupération tout en restant sur votre vélo.

Écouteurs sans fil : Des écouteurs à fil peuvent se coincer à n’importe quoi lorsque vous descendez de votre vélo. Des gouttes de transpiration peuvent tomber sur le fil et endommager le microphone et les commandes. Grâce à des écouteurs sans fil, vous pouvez vous concentrer sur votre entraînement sans avoir à vous soucier de protéger de votre transpiration abondante le fil qui vous relie à votre téléphone.

Cardiomètre : Gardez l’œil sur vos statistiques au moyen d’un cardiomètre pour vous assurer de travailler à la bonne intensité.

Fournitures pour le nettoyage de votre vélo : Nettoyez bien votre vélo après votre entraînement. Utilisez une bouteille d’eau munie d’un vaporisateur et un chiffon propre pour essuyer le sel laissé par votre transpiration tombée sur votre vélo.