Person stirring a pot in the backcountry, with a paddle and bear canisters nearby

Planifier ses repas et les transporter en rando

Décider quoi manger est parfois une décision difficile même avec un frigo plein de bouffe. Imaginez alors le problème quand il faut s’arranger avec un sac plein d’aliments disparates choisis en vitesse ? Planifier vos repas avant vos sorties de plein air vous rendra la vie un peu plus agréable. Apprenez comment :

  • Planifier ses repas pour la randonnée : Conseils pour planifier vos repas, déterminer combien de nourriture apporter et réduire le poids de votre sac à dos.
  • Transporter la nourriture : Découvrez comment ranger votre nourriture dans votre sac à dos, assurer votre sécurité contre les animaux et réduire les déchets.
  • User d’astuces culinaires : Idées pour rehausser le goût de vos aliments.

Planifier ses repas pour la randonnée

Au moment de planifier vos repas, évaluez le temps que vous aurez pour cuisiner et laver la vaisselle chaque jour selon votre itinéraire. Les repas qui exigent beaucoup de préparation et d’ingrédients conviennent mieux aux voyages où vous passerez des heures à relaxer au campement plutôt qu’aux aventures ponctuées de longues randonnées techniques ou de longs déplacements difficiles en rando ou en canot.

Durant les longues journées de marche, apportez des collations à consommer sur le pouce pour avoir de l’énergie continuellement. Pour une randonnée d’une journée ou une escapade de quelques heures, n’oubliez pas d’apporter quelque chose à manger en cas d’urgence.

Un déjeuner simple vous permet d’amorcer rapidement votre journée. Photo : Joseph McKay sur la rivière des Français en Ontario durant son expédition nautique de Montréal à Banff (soutenue par MEC).

Quelle quantité de nourriture devez-vous apporter en randonnée ?

La réponse courte : ça dépend. L’intensité et la durée de la rando sont les principaux facteurs à considérer. L’âge est un autre facteur. En effet, une personne jeune et active consomme plus de nourriture qu’une personne plus âgée. La température externe va également influer sur la consommation de nourriture, car le corps a besoin d’énergie pour garder sa chaleur. En raison de toutes ces variables, il est difficile de vous recommander des quantités précises. Toutefois, sachez que durant la pratique d’activités de plein air, la consommation d’une personne peut varier entre 3200 et 4500 calories par jour.

Pour s’assurer d’être bien préparées et d’avoir suffisamment de calories durant leur voyage, de nombreuses personnes planifient leur repas dans un fichier Excel. Le nombre de calories, les portions et le poids de la nourriture sont des informations à inclure dans le fichier.

Essayez des calculateurs de dépenses caloriques en ligne conçus pour les longues et courtes randonnées pour voir ce qui vous convient. Et n’oubliez pas que si vous apportez beaucoup trop de nourriture, cela signifie que vous transporterez aussi trop de poids.

Poids et transport de la nourriture

Durant de plus longs voyages, le poids de la nourriture que vous transporterez est un facteur critique. Le ratio calories-poids des différents aliments est un facteur à considérer. Les aliments lyophilisés sont légers, contiennent peu d’humidité et peuvent se conserver très très longtemps. De plus, ils restent inodores jusqu’à ce que leurs emballages soient ouverts, ce qui risque moins d’attirer insectes et animaux.

Vous pouvez acheter des plats lyophilisés pour le camping à votre magasin MEC. En prime, l’éventail de choix est large. Goûtez, entre autres, au pad thaï, aux huevos rancheros et aux repas végétariens, sans gluten ou sans soja. Si vous voulez économiser des sous, vous pouvez déshydrater votre propre nourriture. Jetez un œil à nos livres de recettes pour obtenir des idées de repas et des conseils.

Chargement de la nourriture dans un sac à dos

Il est plus facile d’apporter plusieurs petits sacs qu’un seul grand sac. De plus, l’accès aux petits sacs est plus facile. Des sacs refermables pour congélateur placés dans des sacs étanches légers ou des fourre-tout sont utiles pour ranger de la nourriture. Avant de placer votre nourriture dans votre sac à dos, enlevez tous les emballages excédentaires qui ajoutent du poids inutile ou dont vous aurez du mal à vous débarrasser dans les bois. N’oubliez pas de garder les directives de cuisson, car vous pourriez en avoir besoin.

Placez toujours votre nourriture dans un espace de rangement séparé et au-dessus du combustible de votre réchaud. Même s’il n’y a aucune fuite de combustible, vous risquez de ruiner votre nourriture. En effet, des émanations de combustible peuvent s’infiltrer dans tout ce qui se trouve dans un endroit fermé. Il est donc recommandé de placer votre combustible dans un emballage double (mélange de sac en plastique et de fourre-tout en nylon) et de le ranger dans une poche externe, loin de votre nourriture.

Animaux sauvages et nourriture

Durant la nuit, rangez votre nourriture loin des animaux comme des ours, des souris et des suisses. Quelques conseils :

  • Ne mangez jamais votre nourriture dans votre tente, même durant le jour. Des miettes et des arômes peuvent attirer des animaux (personne ne veut se réveiller le matin et voir un trou qui a été mâchouillé par un animal).
  • Un bocal alimentaire anti-ours garde la nourriture et les articles de toilettes en sécurité. Vous pouvez le transporter dans votre sac à dos, et vous n’avez pas besoin de le suspendre durant la nuit.
  • Un sac de rangement étanche peut très bien servir de contenant alimentaire que vous pouvez suspendre à une branche hors de la portée des ours. Assurez-vous d’apporter assez de corde et exercez-vous à suspendre vos sacs avant de partir.
  • Certaines infrastructures en milieu sauvage louent des casiers en métal pour garder la nourriture, mais ils sont souvent déjà réservés.

Astuces culinaires

Lorsque vous avez passé la journée à marcher au grand air, un plat de ramen peut satisfaire votre estomac. Toutefois, si vous disposez d’un peu plus de temps et d’équipement, vous pouvez transformer vos aliments déshydratés en de délicieux repas.

Équipement pour bien cuisiner en plein air

La plupart des repas peuvent être préparés à l’aide d’un seul réchaud et d’une ou deux casseroles. Cependant, si vous voulez préparer des repas plus élaborés, apportez quelques pièces d’équipement supplémentaires.

Climber sitting next to a small tent and sipping a hot drink from a coffee mug

Le réchaud Flash de Jetboil fait bouillir de l’eau rapidement pour satisfaire vos besoins de caféine. Photo : Taylor Maavara en expédition d’escalade au Pakistan (soutenue par MEC)

  • Un réchaud pour faire mijoter les aliments: Certains réchauds sont très puissants. Ils sont excellents pour faire fondre de la neige, mais ils ne sont pas conçus pour préparer des crêpes légères. Misez sur un réchaud qui est conçu pour cuire vos aliments à petit feu. Assurez-vous d’avoir suffisamment de combustible si vous faites mijoter de la nourriture, car le temps de cuisson sera généralement prolongé.
  • Four pour le camping sauvage : Avec un four portable, vous pouvez préparer toutes sortes de bonnes choses, allant du crumble aux pommes jusqu’au pain frais en passant par la pizza.
  • Un bon couteau : Combinez-le à une planche à découper en plastique pliable offrant une surface de travail propre.
  • Spatule en plastique portable: Oui, vous pouvez utiliser un morceau d’écorce pour retourner vos crêpes. Toutefois, mieux vaut miser sur une spatule en plastique. De plus, certains modèles peuvent aussi servir de passoire pour égoutter les pâtes.
  • Mélangeur à manivelle: D’accord, ce n’est peut-être pas une bonne idée si vous prévoyez voyager léger. Toutefois, durant les courts voyages ou les sorties nautiques, un mélangeur à manivelle vous permettra de préparer une plus grande variété de repas.
  • Café tonifiant: Il n’y a rien comme un bon café matinal. Une cafetière expresso portable, une cafetière à piston, une cafetière filtre ou à piston peuvent très bien faire l’affaire lorsque vous êtes à des kilomètres de votre café de quartier.

Un peu de piquant

Si vous trouvez que les aliments déshydratés et les produits lyophilisés ont un goût fade, vous pouvez ajouter beaucoup de saveurs à vos plats (et seulement quelques grammes à votre sac à dos) avec un assortiment d’épices qui contient :

  • Sel et poivre
  • Tomates séchées au soleil
  • Origan et basilic
  • Poivre de Cayenne
  • Huile d’olive, sauce soja, sauce piquante, vinaigre balsamique et cubes de bouillon
  • Gousses d’ail ou poudre d’ail
  • Champignons séchés

Idées de collations

Oubliez la barre GORP. Variez vos collations en remplaçant :

  • le mélange de noix par des pois séchés au wasabi
  • les abricots séchés par des papayes ou des mangues séchées
  • le charqui par du saumon fumé
  • les bonbons M&M par des grains de café recouverts de chocolat

Conseils culinaires

Des bleuets frais relèvent le goût du gruau durant l'expédition en vélo de Ben Haggar au Groenland qui a été soutenue par MEC. Photo : Ben Haggar

Si vous prévoyez une randonnée de quelques jours, si vous établissez un camp de base ou si vous vous déplacez en kayak ou de toute autre façon où le poids du bagage transporté n’a pas d’importance, ne lésinez pas sur les détails :

  • Coupez vos légumes d’avance et faites-les mariner la veille de votre départ. L’heure du lunch venue, vous n’aurez qu’à les sortir et à les faire sauter dans une poêle. Préparez du riz instantané et vous voilà prêt à savourer un sauté de légumes.
  • Les fruits frais sont de belles récompenses en milieu de journée, mais n’oubliez pas qu’ils sont volumineux, lourds et fragiles. Par conséquent, assurez-vous d’apporter ceux que vous voulez vraiment manger. Sortir un ananas de votre sac à dos une fois rendu au sommet de la montagne est un moment plutôt inoubliable.
  • Apportez des ingrédients qui vous donnent diverses options : des œufs, du lait, du fromage ou de la farine. Si l’espace dans votre sac à dos est restreint, optez pour le lait en poudre ainsi que les œufs, le fromage et le beurre en poudre.

Photo : François Léger-Savard, participant à l’expédition IKiVUQ dans le Grand Nord québécois (soutenue par MEC)

Articles connexes