Three hikers walking on the ridge

Longue rando 101 : planifier une rando avec nuitée

Se réveiller dans la nature est toujours mémorable, et c’est encore mieux quand c’est dans un endroit uniquement accessible à pied. Se rendre à un endroit reculé durant une randonnée avec nuitée est une expérience incroyable, mais nécessite un peu plus de préparation et de dévouement qu’une randonnée d’une journée.

Une randonnée avec nuitée (c.-à-d., une longue randonnée) sous-entend que vous devez transporter tout ce dont vous avez besoin pour camper et randonner. Il faut donc une certaine préparation, mais ça vaut le coup. Voici par où commencer :

  • Choisissez où faire de la longue randonnée : La première étape consiste à choisir un sentier.
  • Planifiez votre rando selon la taille de votre groupe : Déterminez le nombre de personnes qui feront partie du groupe pour gérer la logistique et les repas, et décider quel équipement apporter.
  • Apportez de l’équipement et des vêtements essentiels : Puisque vous transporterez tout sur vos épaules, il y a quelques facteurs à considérer.
  • Planifiez vos repas et votre eau pour la longue randonnée : Un système de traitement de l’eau, ainsi que de la nourriture savoureuse et légère contribueront à la réussite de votre longue randonnée.
  • Conseils d’experts : Participez à un atelier de randonnée pour faire le plein de conseils s’adressant aux débutants.

Choisissez où faire de la longue randonnée

Vous devez d’abord choisir une destination. Trouvez un sentier qui convient à votre niveau de forme physique et d’expérience en plein air, à votre temps et à votre budget. Les guides de randonnée, les magazines de plein air et les forums en ligne sont de bonnes ressources pour trouver des idées. De plus, n’hésitez pas à demander des conseils à d’autres randonneurs.

Comment estimer le temps de randonnée

Lorsque vient le temps de déterminer le nombre de kilomètres que vous êtes capable de parcourir durant une journée, vous devrez tenir compte du type de terrain et de la vitesse à laquelle vous vous déplacerez. Les sentiers techniques et pentus vont vous ralentir, alors que vous devrez bien planifier votre sortie sur des sentiers qui longent des falaises côtières en raison des marées. Un sentier qu’on dévale en quelques heures avec un petit sac à dos peut prendre toute une journée avec une charge plus considérable.

Pour vous donner une estimation approximative, la plupart des randonneurs expérimentés parcourent de 3 à 4 km à l’heure sur un sentier plat. Ajoutez environ 15 minutes pour chaque gain d’altitude de 100 mètres sur le sentier. Puis, sous-estimez les heures que vous prévoyez faire durant une randonnée d’une journée et la distance que vous pensez parcourir.

Autres informations selon une région précise

Une fois que vous avez choisi un sentier, faites un peu plus de recherche pour peaufiner les détails.

  • Transports : Si le point de départ et d’arrivée du sentier n’est pas le même, vous devrez peut-être réserver les services d’une navette ou trouver une autre façon de revenir à votre véhicule.
  • Climat et météo : La période de l’année où vous souhaitez faire votre randonnée aura une incidence sur votre liste de préparation. De basses (ou hautes) températures, des sources d’eau, et même la quantité de bestioles peuvent varier selon la saison.
  • Permis et réservation : Un permis d’accès aux parcs nationaux et provinciaux peut souvent être exigé, et dans bien des cas, vous devrez aussi réserver votre emplacement pour votre tente. Certains sentiers reconnus comme le sentier de la Côte-Ouest limitent le nombre de randonneurs sur le sentier afin que tout le monde puisse en profiter.
  • Règlements locaux : Les feux de camp sont-ils interdits ? Est-ce qu’il y a des casiers pour ranger la nourriture sur place ou devrez-vous apporter des contenants à l’épreuve des ours ? Faites vos recherches avant de partir.
Two backpackers high-fiving with a mountain view in the background

Partenaires de longue randonnée : à deux, c’est mieux ! Photo : @littlewood.photography

Planifiez une randonnée pour la taille de votre groupe

La taille du groupe et les habiletés de chacun de ses membres sont des facteurs importants à considérer. Plus le groupe est grand, plus le temps requis pour accomplir les tâches sera long, et ce, de la planification du voyage jusqu’à la toute fin. Les charges lourdes font faire ressortir les différences d’habiletés physiques entre chacun. Regroupez-vous à des points de contrôle réguliers pour que tout le monde puisse récupérer suffisamment. Au moment de vous regrouper, assurez-vous que tous bénéficient d’un temps de repos équivalent (ne partez pas en flèche lorsque les plus lents rattrapent le groupe). Durant des excursions de plusieurs jours, prévoyez des journées de repos et essayez de les passer sur les plus beaux sites de camping, ceux qui disposent de bonnes sources d’eau, d’endroits pour vous baigner, d’abris pour vous protéger contre les éléments et de conditions qui ne favorisent pas la présence de moucherons et de moustiques.

Durant une longue randonnée en groupe, vous partagerez non seulement des histoires de randonnée, mais également des articles comme des casseroles, un réchaud et un appareil de traitement de l’eau de façon à ce que la charge soit répartie équitablement dans les multiples sacs à dos.

Chef de groupe et planification de séjour

Il peut être sage de désigner un chef de groupe. En général, cette personne est celle qui possède le plus d’expérience; elle s’occupera de la planification, de trouver les sentiers et de maintenir un rythme de marche convenant à tous. Le chef peut être également responsable d’apporter la trousse de premiers soins et le matériel de sécurité. Avant le départ, il s’assure que tout le monde est bien équipé pour la randonnée et connaît les principes du Sans Trace.

Avant de partir, veuillez toujours remplir un plan de route pour aviser quelqu’un où vous allez et quand vous serez de retour. Donnez le plan à une personne de confiance et n’oubliez pas de la contacter lorsque vous serez de retour chez vous en toute sécurité.

Quoi apporter en longue randonnée

Une fois que vous avez chargé votre sac à dos avec une tente, un matelas de sol, un réchaud et du combustible, un système pour traiter l’eau et de la nourriture pour la durée de votre séjour, vous allez découvrir combien d’équipement (et de poids) vous aurez à transporter durant une randonnée avec nuitée. Consultez notre liste de vérification pour la randonnée pour vous assurer de ne rien oublier, mais assurez-vous de ne pas vous surcharger.

Les deux problèmes les plus fréquents des débutants : chausser des bottes ou chaussures inappropriées et porter une charge trop lourde. C’est facile de trop apporter de matériel. En planifiant la randonnée avec votre groupe, trouvez la meilleure façon de diviser les articles communs, comme les réchauds et les casseroles afin que vous puissiez répartir le poids parmi les différents sacs à dos.

Comment économiser sur l’équipement

Envie de bonifier votre salle de rangement pour votre équipement de longue randonnée ? Demandez à vos amis si vous pouvez emprunter leur équipement pour essayer différentes marques ou jetez un œil au service de location de matériel de MEC (il s’agit d’une excellente solution si vous avez un espace de rangement restreint à la maison). Le Grand Marché MEC et des sites de marchés en ligne sont également de bonnes options pour trouver des aubaines.

Overhead photo of backpacking gear, arranged in a grid

Cette photo est une image classique avant une aventure. Photo : Daryl Phillips, bénéficiaire d’une subvention du programme Soutien aux expéditions MEC a transporté ce matériel pendant six jours sur le sentier côtier du parc provincial du Lac-Supérieur (avec de l’équipement pour filmer son aventure).

Sac à dos pour longue randonnée

Choisissez un sac à dos ayant une armature interne, des bretelles rembourrées ainsi qu’une ceinture confortable et rembourrée. Les sacs plus grands sont ajustables et sont généralement offerts en différents formats pour convenir à différentes longueurs de torses. Mieux vaut choisir le bon sac à dos pour assurer votre confort durant votre randonnée. Demandez à un employé de votre magasin MEC de vous aider à trouver un modèle à votre mesure. Au moment d’essayer un sac, chargez-le avec du matériel pour vous donner une idée plus réaliste.

Si vous n’avez jamais fait de randonnée, vous pourriez envisager de louer un sac de grande capacité durant vos premières sorties – le service de location d’équipement de MEC propose plusieurs modèles de sacs.

Tente et équipement pour dormir en longue randonnée

Est-ce qu’il y aura des refuges le long de votre sentier ? Dans la négative, vous devrez apporter une tente. Et même si vous prévoyez dormir dans un refuge, c’est une bonne idée d’avoir un plan B au cas où le refuge serait plein ou si vous devez vous arrêter avant votre destination finale en refuge.

Puisque vous transporterez tout votre matériel dans votre sac à dos, optez pour une tente, un sac de couchage et un matelas de sol conçus pour la longue randonnée et non pour le camping en voiture. Ces articles sont fabriqués de matériaux durables, mais plus légers, et occupent moins d’espace que de l’équipement pour le camping en voiture.

Si vous commencez tout juste à faire de la longue randonnée, sachez que le service de location d’équipement de MEC propose des tentes, des sacs de couchage et des matelas de sol. Lorsque vous serez prêt à acheter votre propre équipement, consultez ces billets pour obtenir des conseils utiles.

Hiker taking her boots off with an orange tent in the background; scene is on a beach

Une tente MEC dans son environnement naturel Photo : The Lady Alliance, l’un des partenaires de la communauté de MEC

Bottes de longue randonnée

Même si certains randonneurs aiment porter des chaussures de course sur sentier ou même des chaussures d’approche pour les longues distances, vous voudrez sans doute miser sur des bottes offrant un bon soutien. Les bottes de longue randonnée comportent un bracelet haut maximisant le soutien de la cheville et sont rigides pour prévenir la fatigue des pieds lorsque vous transportez un sac bien chargé sur des sentiers accidentés. Assurez-vous d’assouplir (casser) vos bottes au moins un mois avant votre randonnée. Des chaussettes respirantes et évacuant bien l’humidité sont aussi très importantes. Pour en savoir plus, lisez Comment choisir des bottes ou des chaussures de rando.

Comment s’habiller en longue randonnée

Les vêtements que vous portez durant une courte randonnée (ou même durant vos entraînements) vont sans doute convenir à une longue randonnée. Le système multicouche est essentiel durant une randonnée avec nuitée, puisque vous pouvez facilement enlever ou ajouter des couches selon la température. Et évidemment, pas de vêtement en coton ! Assurez-vous que vos shorts de randonnée, vos caleçons longs, vos pantalons, vos t-shirts, vos sous-vêtements et votre soutien-gorge sport sont faits de tissus qui sèchent rapidement et évacuant bien l’humidité.

Transport et préparation de la nourriture

La quantité de nourriture à apporter dépendra de l’intensité et de la durée de la rando, de votre âge et même de la température. Une personne qui pratique des activités de plein air est capable de consommer de 3 200 à 4 500 calories par jour. Jetez un œil à notre billet Planifier ses repas et les transporter en rando pour obtenir de nombreux conseils utiles. C’est bien de planifier de la nourriture supplémentaire (ça fait partie des 10 essentiels pour la randonnée et le camping), mais si vous apportez beaucoup trop de nourriture, cela signifie que vous transporterez aussi trop de poids.

Les conserves sont trop lourdes et volumineuses pour la longue randonnée. Et puisque vous n’aurez pas de glacière à votre disposition, les collations faciles à préparer et les repas lyophilisés sont des options populaires. Vérifiez le temps de cuisson de vos aliments pour vous assurer d’apporter suffisamment de combustible pour préparer vos repas. De plus, prévoyez quelques options sans cuisson en cas de défaillance de votre réchaud.

Eau potable

Trouver une source d’eau pratique et sécuritaire est également très important. Même si croyez que l’eau y est buvable, mieux vaut la filtrer, la traiter ou la faire bouillir pour supprimer les pathogènes et éviter de devenir gravement malade. Vérifiez si la source d’eau que vous prévoyez utiliser coule toute l’année et qu’elle n’est pas tributaire d’un banc de neige ou d’un ruisseau qui s’assèche au milieu de l’été. Des boissons aromatisées peuvent être très rafraîchissantes si vous avez seulement bu de l’eau pendant des jours.

Remplir votre sac à dos

Il est crucial de bien répartir le poids dans votre sac à dos pour assurer votre sécurité et votre confort. En général, les articles légers et volumineux doivent être placés dans le fond de votre sac. Les articles lourds, comme les casseroles et la nourriture, doivent être placés à la mi-hauteur du sac, le plus près possible du dos. Les articles moyennement lourds ou volumineux, comme les vêtements supplémentaires, doivent être placés vers le haut. Consultez notre billet L’art de charger un sac à dos pour voir une vidéo et obtenir de nombreux conseils.

Avant de quitter la maison, pesez votre sac à dos. En règle générale, le poids du sac à dos ne devrait pas dépasser le quart ou le tiers de votre poids.

Ateliers de randonnée et camping

Jetez un coup d’œil aux ateliers de randonnée et camping chez MEC pour obtenir d’autres conseils d’experts. Avant de partir en randonnée, n’oubliez pas de vérifier la météo et d’aviser vos proches de votre destination, de votre itinéraire et de l’heure prévue de retour. Vous pouvez aussi ranger une copie de votre itinéraire dans la voiture au début du sentier.