Person holding trekking poles

Comment choisir des bâtons de marche

Que vous partiez en rando pour la fin de semaine ou que vous planifiiez une excursion de plusieurs nuits, vous devrez sans doute vous déplacer en terrain accidenté avec un sac à dos bien chargé. Les bâtons de marche renforcent votre stabilité, réduisent la pression sur vos chevilles, vos genoux et vos hanches et vous aident à vous rendre à votre destination sans vous épuiser ni vous blesser. Et si vous êtes mal pris·e, vous pouvez aussi les utiliser pour monter un abri d’urgence.

Comment choisir le bon modèle parmi toutes les options sur le marché? Lisez la suite pour en savoir plus sur la façon de trouver la bonne longueur et les caractéristiques à rechercher selon vos objectifs de randonnée.

  • Longueur : La plupart des modèles sont ajustables, mais il est tout de même important de choisir la bonne longueur.
  • Bâtons pliables ou télescopiques : Les avantages et les inconvénients de chaque option.
  • Matériaux : Tige en carbone ou en aluminium? Et les poignées?
  • Autres caractéristiques : Quelques éléments supplémentaires à prendre en considération.

Choisir la bonne taille

La plupart des bâtons de marche sont ajustables et disposent d’un mécanisme de verrouillage permettant de régler la longueur. Lorsque vous plantez vos bâtons de marche au sol en les tenant par la poignée, vos coudes devraient former un angle droit. Ainsi, pour déterminer la taille qu’il vous faut, tenez-vous debout et pliez les bras à 90 degrés. Mesurez la distance entre votre poignet et le sol; cela vous donnera la longueur de bâton parfaite pour vous (à quelques centimètres près).

Quelques conseils d’ajustement : raccourcissez vos bâtons de 5 à 10 centimètres pour avoir plus d’élan dans les montées très à pic. Rallongez vos bâtons dans les descentes abruptes pour maintenir votre stabilité ainsi qu’une meilleure posture. Lorsque vous vous déplacez à flanc de montagne, pensez à rallonger le bâton du côté descendant de la pente et à raccourcir le bâton du côté ascendant.

Bâtons télescopiques ou pliables

Plusieurs bâtons de marche sont conçus pour se ranger de façon compacte, afin que vous puissiez les fixer sur votre sac à dos. Il est important de connaître les avantages et les inconvénients des différents systèmes de rangement, surtout si vous prévoyez utiliser vos bâtons pour une activité particulière, comme la randonnée hivernale ou en milieu alpin.

Bâtons télescopiques : La tige du bâton se compose de deux ou trois sections qui se déploient et s’emboîtent les unes dans les autres, et le système de verrouillage facilite l’ajustement de la longueur. Ce type de bâton est plus robuste que les bâtons pliables. Les bâtons à deux sections sont idéals pour la rando hivernale en raison de leur grande résistance, mais ils sont moins compacts que les modèles à trois sections.

Bâtons pliables : Tout comme un arceau de tente, la tige intègre une corde qui verrouille le bâton lorsqu’il est déployé. Ce type de bâton est normalement plus compact et léger que les modèles télescopiques, mais le système d’ajustement est souvent moins précis. Leur plus grand avantage est qu’ils vous permettent d’aller vite et de voyager léger, ce qui les rend idéals pour les longues randonnées et la course sur sentier.

Il existe aussi différents mécanismes de verrouillage pour régler la longueur des bâtons :

  • Les mécanismes FlickLock sont dotés d’un levier qui se serre contre la tige. Faciles à ajuster – même avec des gants –, ils sont parfaits pour les journées froides et les terrains variés exigeant de nombreux ajustements.
  • Les mécanismes à verrouillage rotatif comportent une pièce interne qui s’élargit lorsque les sections sont tournées en direction opposée pour les verrouiller. Ils sont pratiques sur les sentiers, puisqu’il suffit de tourner légèrement les sections si elles commencent à se relâcher.

Carbone ou aluminium

La durabilité et le poids des bâtons de marche peuvent varier considérablement en fonction du matériau de fabrication.

Carbone : Plus légers mais moins robustes que les bâtons en aluminium, les modèles en carbone ont tendance à se casser plus facilement; ils ne sont donc pas idéals pour les expéditions en milieux sauvages. Par contre, si vous cherchez surtout à vous déplacer rapidement en terrain montagneux sans alourdir votre bagage, les bâtons en carbone sont une excellente option.

Aluminium : Plus durable, mais plus lourd, l’aluminium résiste bien à la flexion. Ainsi, si votre bâton se déforme à la suite d’un choc, vous devriez être en mesure de le redresser. Comme ils sont moins chers que les modèles en carbone, les bâtons de marche en aluminium sont aussi un choix économique.

Poignées

Le matériau utilisé pour les poignées est également important. Certains sont plus ergonomiques ou économiques, tandis que d’autres résistent mieux au froid.

Mousse : Bien qu’elle soit douce pour les mains, la mousse absorbe l’eau et la sueur, ce qui la rend moins résistante que les autres matériaux.

Liège : En plus de s’adapter à la forme de votre main, le liège n’absorbe pas la sueur par temps chaud grâce à sa résistance naturelle à l’humidité. Cependant, les bâtons de marche dotés de poignées en liège sont normalement plus dispendieux.

Caoutchouc : Le caoutchouc est non seulement isolant, mais il aide aussi à amortir les chocs. Le risque d’ampoules est toutefois plus grand avec des poignées en caoutchouc, surtout quand on a les mains moites. Ce type de poignée est donc mieux adapté aux randonnées d’hiver (quand on porte des gants).

Autres caractéristiques

Voici quelques caractéristiques supplémentaires à prendre en compte au moment de choisir des bâtons de marche.

Absorption des chocs : Les poignées de certains bâtons de marche intègrent un système d’absorption des chocs qui offre un soutien accru pour les descentes : une excellente caractéristique si vos articulations sont plus sensibles. L’inconvénient de ce type de système est qu’il peut ralentir un peu votre élan.

Dragonnes : Comprises avec la plupart des bâtons de marche, les dragonnes assurent une stabilité accrue et retiennent vos bâtons s’ils vous glissent des mains. Ces sangles ajustables qui s’enfilent autour du poignet et sous le pouce vous permettent de détendre votre prise pour éviter de fatiguer vos mains.

Pointes : La plupart des bâtons de marche sont dotés de pointes en acier ou en carbure qui s’enfoncent dans le sol pour un maximum de traction. Ces pointes conviennent à quasiment toutes les surfaces de randonnée, sauf l’asphalte et les rochers glissants. Si vous prévoyez faire de la randonnée sur ces surfaces, pensez à couvrir les pointes de métal d’embouts en caoutchouc.

Rondelles : Ces petites rondelles placées juste au-dessus de la pointe empêchent vos bâtons de s’enfoncer dans la neige ou la boue. La plupart des bâtons de marche sont munis de petites rondelles qui sont parfaites pour le printemps, l’été et l’automne. Il suffit de les remplacer par des rondelles de poudreuse pour vos excursions de rando ou de raquette en hiver.