Group riding bikes in the city

Achat d’un vélo

La vie sur deux roues vous appelle et vous voulez acheter un nouveau vélo. Il est probable (et normal) que vous vous demandiez par où commencer. Voici quelques éléments à prendre en considération dans votre quête du vélo parfait :

  • Type de vélo : Faites votre choix en fonction de l’environnement où vous roulerez.
  • Taille du vélo : Apprenez comment déterminer la taille appropriée pour vous.
  • Accessoires: Prévoyez un peu d’argent pour acheter quelques accessoires.
  • Vélo usagé: Nous vous donnons quelques conseils pour vous éclairer.

Types de vélos

Vous l’avez sûrement déjà constaté : le monde du vélo est d’une diversité parfois déconcertante. Certains sont conçus précisément pour le vélo-boulot, d’autres pour dévaler des sentiers et d’autres pour traverser un continent. La première étape du processus d’achat consiste donc à déterminer où vous comptez rouler avec votre vélo, puis à déterminer sur le type correspondant à vos objectifs.

Vélos urbains

Parfaits pour : se promener en ville, se rendre au travail ou à l’université, faire des sorties tranquilles la fin de semaine, se déplacer sans transport en commun ni véhicule motorisé.

Les vélos urbains (que l’on appelle parfois « vélos hybrides » puisqu’ils combinent des caractéristiques empruntées à plusieurs types de vélos) sont conçus avant tout pour le confort et les déplacements faciles. Ils sont généralement munis d’un guidon droit. Ainsi, vous avez le dos bien droit et vous êtes plus visible; cette position est plus confortable pour les déplacements d’une heure ou deux et pour les personnes qui commencent (ou recommencent) à faire du vélo. Puisqu’une telle position déplace le poids vers l’arrière, ces vélos ont habituellement une selle large qui procure un bon soutien. Ils sont habituellement dotés de pneus plus larges afin d’amortir les bosses et les chaussées cahoteuses, et il y a assez d’espace autour des pneus pour l’installation de garde-boue et d’un porte-bagages.

Vélos à assistance électrique

Parfaits pour : faire des déplacements longs ou sur des routes vallonnées, réduire la transpiration durant les sorties de vélo, aller au-delà de votre territoire d’exploration habituel.

Vous voulez un petit coup de pouce pour gravir cette côte impitoyablement abrupte sur le trajet entre votre résidence et votre lieu de travail ? Les vélos à assistance électrique – souvent appelés « vélos électriques » – sont équipés d’un moteur qui accroît la puissance lorsque vous pédalez. Populaires en Europe, ils accélèrent les déplacements et réduisent l’effort nécessaire (et, incidemment, la transpiration). Si vous roulez avec un ami plus rapide ou en meilleure forme que vous, ce coup de pouce vous amènera plus près de son niveau. Ils comportent généralement des garde-boue et des pneus lisses, et certains ont des porte-bagages. La durée d’autonomie de la batterie varie d’un modèle à l’autre. Certaines batteries sont amovibles, ce qui permet de les recharger à l’intérieur.

Vélos de route

Parfaits pour : C’est une catégorie très vaste, regroupant des modèles conçus pour l’entraînement et de longues sorties, comme des Gran Fondo. On y trouve aussi des vélos pour les sorties avec votre club cycliste ou sur des routes de gravier ou encore pour les sorties d’aventure, la course, le cyclocross et même le vélo-boulot.

Tous ces vélos visent le même but : vous faire rouler efficacement et en douceur sur des surfaces planes. Par son étendue, cette catégorie se divise en plusieurs sous-catégories. Certains modèles sont axés essentiellement sur la performance, combinant une géométrie dynamique et des composantes et matériaux haut de gamme. D’autres sont faits pour ce sport si étrange pour les non-initiés : le cyclocross. À cela s’ajoute une multitude de vélos d’usage général utilisés pour les déplacements quotidiens ou le cyclotourisme (nous en parlerons plus loin).

Tous les vélos de route ont un guidon cintré. Vous pouvez ainsi changer la position de vos mains et de votre corps pour une efficacité accrue dans les ascensions et face au vent. La plupart de ces vélos sont conçus pour les surfaces asphaltées. Ils ont donc des pneus étroits exigeant une plus grande pression pour diminuer la résistance au roulement, ainsi qu’un éventail de braquets moins larges pour réduire les écarts d’un braquet à l’autre. La géométrie du cadre varie selon l’usage auquel le vélo est destiné.

Vélos de cyclotourisme

Parfaits pour : le cyclotourisme, les escapades de vélo-camping, les traversées de trois mois d’un océan à l’autre. Ils sont excellents également pour les déplacements quotidiens.

Les vélos de cyclotourisme sont conçus pour les longues distances, comme une traversée du Canada. Ils sont généralement dotés d’un guidon cintré (pour vous permettre de changer la position de vos mains) et de plusieurs points d’attache pour le transport de matériel. Ils offrent un large éventail de braquets pour vous aider à grimper de longues côtes pentues et à affronter le vent de face et pour assurer votre stabilité dans les longues descentes. Ce sont de véritables bêtes de somme. Plusieurs cyclistes utilisent leur vélo de cyclotourisme pour leurs déplacements quotidiens en raison de leur efficacité et de leur capacité à transporter un lunch et des vêtements de travail.

Vélos de montagne

Parfaits pour : dévaler les sentiers, en faire l’ascension, sauter des obstacles – essentiellement, avoir du plaisir sur les sentiers.

Comme la catégorie des vélos de route, celle des vélos de montagne est très vaste. Elle contient énormément de domaines de spécialité : cross-country, enduro, style libre, descente, sentiers, vélos à pneus surdimensionnés (les fameux fatbikes). Faites vos recherches pour déterminer le type de vélo qui convient le mieux aux sentiers où vous comptez rouler. Les mordus de vélo de montagne peuvent parler durant des heures à propos des systèmes de suspension, de la largeur des pneus, de la géométrie, des matériaux et des composantes. Il n’y a donc qu’à demander…

Les vélos de montagne de nouvelle génération adaptés à une activité spécifique ne sont pas commodes pour les déplacements quotidiens. Les braquets et la résistance au roulement ne conviennent pas vraiment aux milieux urbains. De plus, ces vélos sont des cibles de choix pour les voleurs. Par contre, un vélo de montagne usagé datant des années 1990 bien entretenu, chaussé de pneus lisses et muni d’un porte-bagages peut s’avérer très pratique.

Taille du vélo

Vous avez trouvé le type de vélo que vous voulez. Reste maintenant à déterminer la taille qu’il vous faut. La plupart des cadres sont offerts dans différentes tailles. Sur un vélo, vous devriez être en mesure de déplier presque totalement la jambe en pédalant et d’atteindre confortablement le guidon en étant assis sur la selle. Pour savoir si la taille vous convient, enfourchez le vélo et placez-vous à mi-chemin entre le guidon et la selle (en portant vos chaussures de vélo habituelles). Évaluez l’espace entre votre entrejambe et le tube supérieur du vélo. Généralement, un espace de quelques centimètres est un bon point de départ, mais il faut également tenir compte de la géométrie du vélo, particulièrement dans le cas de vélos de montagne.

La différence entre deux tailles n’est habituellement que de quelques centimètres. Il est donc possible que deux tailles différentes d’un même cadre vous conviennent. Dans un tel cas, on vous recommande généralement d’opter pour le plus petit des deux afin que vous puissiez profiter d’un plus grand dégagement et qu’il soit plus facile d’enfourcher le vélo et d’en descendre.

Si vous magasinez votre vélo sur mec.ca, consultez le guide des tailles. Vous y trouverez toutes les mesures dont vous avez besoin. La taille du cycliste donne une bonne idée de départ, mais puisque nous avons tous des proportions différentes (p. ex. jambes longues ou courtes), la hauteur en surplomb est une donnée importante à prendre en considération.

Faites un essai

Le meilleur moyen de savoir si un vélo vous convient est d’en faire l’essai. Si vous aimez la sensation après quelques coups de pédales, prolongez l’essai durant une quinzaine de minutes. Portez vos chaussures et vêtements de vélo habituels afin d’avoir l’idée la plus juste possible.

« Pour déterminer le vélo qui vous convient le mieux, prenez en considération le modèle et non la marque. Essayez différents vélos afin de trouver le modèle le plus confortable pour vous. » – Tracy W., de HUB Cycling, partenaire communautaire de MEC

Vous pouvez faire l’essai de vélos à tous les magasins MEC (sauf celui de la rue Saint-Denis). Si nous n’avons pas en stock la taille qu’il vous faut, consultez l’un de nos employés pour connaître les options possibles.

Positionnement

Quand vous aurez fait votre choix, quelques petits ajustements pourraient rendre votre nouveau vélo parfaitement adapté à vos proportions, notamment la hauteur ou l’angle de la selle ou du guidon ou encore la hauteur de la potence (en savoir plus sur le positionnement). D’ailleurs, à l’achat d’un vélo de 1000 $ ou plus chez MEC, le positionnement est gratuit.

Accessoires

Dans votre budget pour l’achat d’un vélo, n’oubliez pas de prévoir un certain montant pour les accessoires : cadenas, casque, pédales, phare, feu arrière, pompe, garde-boue, clochette, porte-bagages, panier, sacoches et protège-sacoches. Si vous achetez votre vélo chez MEC, vous obtenez un rabais de 10 % sur tout accessoire pour ce vélo que vous achetez en même temps.

« N’oubliez pas d’acheter un phare et des feux arrière afin d’être le plus visible possible. » – Tracy W., de HUB Cycling, partenaire communautaire de MEC

Surtout, choisissez un cadenas robuste si vous prévoyez cadenasser votre vélo en milieu urbain.

Achat d’un vélo usagé : quelques conseils

Le Grand Marché MEC, les boutiques de vélos usagés ou les annonces sur Internet sont de bonnes ressources où vous pouvez entreprendre vos recherches. Mais sachez que vous devrez peut-être faire preuve d’un peu plus de patience lorsque vous magasinez un vélo usagé, surtout si vous cherchez une taille et un modèle en particulier.

« Un vélo usagé peut sembler une option moins coûteuse à première vue, mais si vous tenez compte des réparations possibles, le coût risque de se rapprocher de celui d’un vélo neuf. Optez plutôt pour un vélo remis en état si vous souhaitez aller dans l’usagé et que vous n’avez pas les connaissances pour évaluer l’état de la mécanique. » – Tracy W., de HUB Cycling, partenaire communautaire de MEC

Avant de voir le vélo

Demandez l’aide d’un ami féru de mécanique vélo ou aiguisez vos propres connaissances. Un atelier de mécanique vélo 101 est un bon moyen d’acquérir les notions de base (pas besoin d’avoir un vélo pour y assister). Voici quelques conseils à appliquer lorsque vous consultez les annonces :

  • Déterminez à l’avance la taille du cadre qu’il vous faut afin de limiter les options.
  • Si le prix semble être trop beau pour être vrai, il s’agit peut-être d’un vélo volé. Soyez sur vos gardes si l’annonce contient peu de détails ou mentionne que la vente est pressante. Les vendeurs qui semblent brouillons ou qui hésitent à vous fournir le numéro de série pour que vous consultiez des bases de données de vélos volés, comme 529 Garage, sont à éviter totalement.
  • Si le vélo a été bien entretenu et que le propriétaire a en main les reçus originaux des pièces qui ont été changées et des entretiens effectués, c’est un bon signe.

Durant l’évaluation du vélo

Apportez un outil pour régler la hauteur de la selle, et n’oubliez pas votre casque. Examinez soigneusement le vélo, puis faites-en l’essai pour avoir une meilleure idée de son état :

  • Cadre: Vérifiez attentivement la présence de rouille, d’encoches ou de fissures étranges, surtout près des joints. Portez attention à tout bruit métallique ou cliquetis dans le jeu de direction.
  • Roues: Roulent-elles en douceur ? Les rayons sont-ils en bon état ? Les jantes présentent-elles des signes d’usure ? Et les pneus ?
  • Transmission : Assurez-vous que les changements de vitesse se font en douceur en passant d’un braquet à l’autre.
  • Freins: Y a-t-il des grincements ou des bruits aigus ? Examinez les patins ou les plaquettes de frein pour en connaître le degré d’usure.